Sur les routes du Québec : les plus beaux road trips

Cet été, c’est au Québec que ça se passe! Après des semaines confinées dans nos régions, il sera bientôt possible de partir explorer notre belle province, en suivant quand même les règles de distanciation. Ça tombe bien, car le road trip est tout indiqué pour non seulement faire de belles découvertes, mais aussi garder son petit cocon pendant le voyage. Partez sur les routes du Québec pour l’un ou plusieurs de ces road trips proposés par différents blogueurs francophones. 

Road trip dans le Bas-St-Laurent

Par Maude du blogue MC Globetrotteuse

Domaine Floravie près du parc national du Bic dans le Bas-St-Laurent a de petits chalets sur roue éco énergétique

La région du Bas-St-Laurent offre les plus beaux paysages et couchers de soleil au Québec! Comme son nom l’indique, la région longe le Fleuve St-Laurent, de La Pocatière à Rimouski, proposant une variété d’activités.

Empruntez la route 132 dès La Pocatière afin de découvrir de jolis villages et ainsi avoir plusieurs options d’arrêts. Mon coup de cœur va au village de Kamouraska : que ce soit pour un pique-nique sur le bord du fleuve ou un repas dans l’un des délicieux restaurants offrant une vue imprenable sur le coucher de soleil, pour vagabonder dans les boutiques des artisans locaux ou pour déguster les produits du terroir, c’est l’arrêt obligatoire.

Vers Trois-Pistoles, faites un arrêt aux 3 fumoirs de l’Isle Verte faire le plein de bons produits fumés, et ensuite à la Fromagerie des Basques où vous risquez de vider votre compte en banque. Mmmmiaam fromages!!!!

Pour l’hébergement, je vous recommande fortement les petites maisons du Domaine Floravie. Confortables, vous vous y croirez seuls au monde, avec vue sur le fleuve. 

N’oubliez pas de visiter ces incontournables du Bas-St-Laurent :

Grève à marrée basse au Bas-St-Laurent
  • Le parc national du Bic : ses nombreux sentiers, pour débutants à experts, vous mèneront pratiquement tous à un point de vue unique sur le fleuve.
  • Kayak de mer avec Aventure Archipel : une des plus belles façons d’observer la vie marine et le coucher du soleil est de le faire à bord d’un kayak de mer, avec guide!
  • Site historique maritime de la Pointe-au-Père: faites ici les visites interactives du sous-marin Onondaga (claustrophobe s’abstenir!), le musée sur le naufrage de l’Empress of Ireland, et la station du phare.
  • Restaurant de l’Auberge du Mange-Grenouille : une excellente table, qui oui, est un peu plus chère mais vaut amplement le coût!

Préparez votre road trip dans le Bas-St-Laurent en suivant mon itinéraire!

Road trip en Gaspésie

Par Rachel de Découverte Monde et Les voyageuses du Québec

Un phare en bord de mer en Gaspésie
Crédit: Découverte Monde

Bordée par les eaux du Saint-Laurent d’une part et de la baie des Chaleurs de l’autre, la Gaspésie est probablement l’un des plus beaux road trips à faire au Québec. Éloignée des principaux centres urbains, il faut tout de même prévoir quelques jours pour en faire le tour et se laisser prendre par sa douceur de vivre. Parcourir la Gaspésie est une expérience à part entière. Elle a une personnalité bien à elle avec des traits qui lui sont propres en commençant par l’accent bien spécifique de ses habitants.

La Gaspésie demeure encore assez sauvage et la nature est au coeur d’un voyage dans cette région. Si l’on longe la côte à partir de Sainte-Flavie, la porte d’entrée de la Gaspésie, en faisant le tour de la péninsule en suivant la panoramique route 132, on y voit la mer d’une part, des montagnes et des falaises de l’autre. Ici et là, on y croise de petits villages, de jolies maisons éparses tournées vers la mer et de nombreuses haltes routières qui permettent de se poser pour apprécier la nature environnante.

Dès qu’on entre un peu dans les terres, on découvre les rivières à saumon de la vallée de la Matapédia entourées des hautes montagnes des Monts Chic-Chocs, la fin de la chaîne de montagnes des Appalaches. La Gaspésie est un terrain de jeux exceptionnel pour les passionnées de nature. La faune et la flore sont généreuses, les paysages sont uniques et les activités ne manquent pas. 

Les incontournables en Gaspésie

Parmi les grands incontournables à faire et à voir, notons:

  • Les randonnées dans les montagnes sauvages du Parc de la Gaspésie
  • L’impression de rejoindre le bout du monde au Parc Forillon.
  • Faire la rencontre de l’impressionnante colonie de fous de bassan sur l’île Bonaventure.
  • Voir s’illuminer le Rocher Percé des premiers ou derniers rayons du jour.
  • Descendre en kayak la translucide rivière Bonaventure.
  • S’empiffrer de poissons et de fruits de mer frais et de bières des nombreuses microbrasseries de la région.

Un road trip en Gaspésie laisse immanquablement des souvenirs impérissables. 

Découvrez l’itinéraire de 10 jours de road trip en Gaspésie de Rachel!

Road trip en Baie-James

Par Amélie du blogue HelloLaroux

Road trip à la Baie James et ses paysages natures
Crédit: HelloLaroux

Si vous cherchez un road trip au Québec hors des sentiers battus, la région Eeyou Itschee Baie James est définitivement faite pour vous. Avec son territoire immense qui s’étend du 49e au 55e parallèle, sous l’influence des communautés cris et des populations jamésiennes non autochtones, la Baie James initie à toute l’immensité nordique où lacs et taïga habillent la région. Dernière frontière terrestre, rouler jusqu’à Chisasibi c’est toucher du bout des doigts le dernier parallèle nord accessible en voiture. Il faudra d’ailleurs bien consacrer 15 jours pour parcourir ses longues routes asphaltées et visiter les différentes places qu’on dit incontournables, même si attention, la Baie-James c’est toujours brut et sauvage. 

Nos coups de cœur à faire et à voir en Eeyou Itschee Baie-James: 

Road trip en Baie James culture Autochtone Cri
Crédit: HelloLaroux
  • Survoler en hydravion la taïga depuis la pourvoirie mirage. L’occasion, après une bonne partie de pêche, de prendre de la hauteur et de contempler toute l’amplitude du territoire. 
  • Visiter la centrale hydroélectrique de Radisson qui par ailleurs est la plus grande centrale souterraine au monde !
  • Dormir aux écogîtes du lac Matagami pour une immersion nature et pour approfondir vos connaissances de la végétation boréale.
  • Dormir dans une tente traditionnelle au site de Nuuhchimi Wiinuu à Oujé-Bougoumou chez Anne & David, tendre couple qui partage avec grand cœur l’histoire de la culture crie. Vous pouvez jumeler votre visite avec l’Institut culturel cri dessiné par l’architecte Douglas Cardinal. 
  • Faire du kayak de mer dans la baie de Wmindji au coucher du soleil puis revenir sous les étoiles.
  • Rouler sur la Route de la Baie-James, cette unique voie isolée qui s’élance sur près de 620km du sud au nord.

La Côte-Nord de Tadoussac à Kegaska

 Par Jennifer du blogue Moi, mes souliers

Road Trip sur la Côte-Nord du Québec
Photo: Moi, mes souliers

Avez-vous déjà eu l’impression de toucher le bout du monde? Il est tellement rare que l’on touche un panneau de fin de route nationale… Et pas n’importe quelle route! La 138, aussi connue par segments sous le nom de chemin du Roy ou route des Baleines, traverse le Québec d’est en ouest sur plus de 1400 km. Son tracé s’étend de la frontière de l’état de New York en Montérégie jusqu’à Kegaska en Côte-Nord. Voilà le roadtrip épique dont je veux vous parler.

 D’abord, on met le cap sur Tadoussac qui marque l’entrée de la région de Côte-Nord et qui est bien connue pour ses baleines qui attirent des foules spectaculaires en été. Après une nuitée qui comprend un repas au Café Bohème, une sortie en mer pour voir les mammifères marins et un arrêt aux dunes impressionnantes de la ville, c’est l’heure de partir pour 9h30 de route (ou 844 km)… Une route maritime à couper le souffle vous attend entre marais salants, forêts sauvages subarctiques et boréales et vallées sablonneuses. Le paysage ne reste jamais pareil bien longtemps!

Voici quelques attraits et activités à faire le long de la route qui vous mènera jusqu’au bout, à Kegaska, à 40 km de Natashquan:

Pas trop loin de Tadoussac, le Centre d’interprétation et d’observation de Cap-de-Bon-Desir introduit à la vie maritime grâce à son phare et à ses sentiers menant au fleuve Saint-Laurent. Il en va de même pour le Centre de découverte du milieu marin de Les Escoumins et ses fameuses chaises rouges de Parcs Canada où l’on se prélasse tout bonnement en repérant une baleine ici et là!

Les incontournables en roadtrip sur la Côte-Nord

  • Découvrir les îles de l’archipel de Sept-Îles en partant à la chasse au souper avec la ferme maricole Purmer!
  • Admirer les monolithes et les perroquets de mer des rives de l’archipel de Mingan.
  • S’arrêter dans les petits villages de pêcheurs pour savourer le paysage, les sourires des gens et l’air salin, comme à Aguanish ou Baie-Johan-Beetz.
  • Visiter la petite école de Natashquan, la maison de Gilles Vigneault, la chocolaterie décadente et les fameuses constructions du site patrimonial des Galets au bord de la mer.
  • Se prendre en selfie avec les panneaux qui marquent la fin de la route 130 à Kegaska!

La Route des Explorateurs 

Par Emma du blog Au goût d’Emma

Road Trip sur la Route des Explorateurs petit chalet bord de lac
Crédit: Au goût d’Emma

La Route des Explorateurs est un roadtrip relativement hors des sentiers battus qui permet de découvrir l’Ouest sauvage du Québec au départ de Montréal. Cet itinéraire vous fera traverser trois régions du Québec : l’Outaouais, l’Abitibi-Témiscamingue et les Laurentides, avec également un petit détour possible (et que je vous recommande !) par Ottawa en Ontario. Ce roadtrip peut se réaliser en environ deux semaines et est très varié puisqu’il combine nature, histoire et découvertes gourmandes.

Côté nature, mes arrêts préférés furent les Chutes de Plaisance et le Parc de la Gatineau en Outaouais, le Réservoir Baskatong et le Parc national du Mont-Tremblant dans les Laurentides et pour les amoureux des animaux le Refuge Pageau en Abitibi-Témiscamingue. 

L’itinéraire passe également par plusieurs sites qui vous permettront d’en apprendre plus sur l’histoire du Québec, des Premières Nations à l’époque des trappeurs et de la ruée vers l’or.

Les incontournables de la Route des Explorateurs

  • Ne manquez pas le Lieu historique national du Fort-Témiscamingue (un ancien poste de traite de fourrure)
  • La visite en costumes du Magasin général Dumulon dans la ville minière de Rouyn-Noranda
  • Les maisons en bois rond de l’ancienne cité minière de Bourlamaque et la Cité de l’Or à Val-d’Or
  • Et surtout le gigantesque Musée Canadien de l’Histoire à Gatineau.

La Route des Explorateurs permet aussi de découvrir d’incroyables micro-brasseries (et c’est un compliment venant d’une belge !), mes préférées étant la Microbrasserie Le Prospecteur à Val-d’Or, Le Trèfle Noir à Rouyn-Noranda et la Microbrasserie Le Baril Roulant à Val-David. Et pour une alternative estivale aux cabanes à sucre, nous avons adoré la « cabane à pommes » du verger Labonté de la Pomme à Oka. 

Enfin, si vous avez envie de vous faire plaisir avec un bel hébergement, j’ai eu un vrai coup de cœur pour La Bannik et ses chalets avec spa privé face au Lac Témiscamingue.

Je vous invite à découvrir l’itinéraire complet de la Route des Explorateurs sur son blogue. 

Road trip autour de Montréal : Montebello, Mont Tremblant et Trois-Rivières

Par Mathieu de BlogVoyages

Trois-Rivières road trip Québec Kayak de rivière

Que diriez-vous d’un road trip au Québec à proximité de Montréal ? Débutons par quelques jours à Montréal. Du Vieux-Montréal au Plateau en passant par le quartier Olympique, Montréal recèle de secrets et de visites à faire. Parmi les incontournables, il y a bien entendu le Parc du Mont-Royal, le Marché Jean-Talon ou encore le Musée Pointe-à-Callière, sans oublier le Vieux-Port et le Parc Jean Drapeau. Montréal est une ville fantastique, dynamique, cosmopolite, culturelle et festive!

Après vous être imprégné de cette vie citadine, poursuivons notre route en direction de Montebello, charmante petite ville à environ 1h30 de Montréal. Quelques visites sont à faire sur place mais son principal attrait est le Parc Oméga. Cette réserve faunique propose un concept original : circuler au sein du parc en restant dans sa voiture ! En effet, les animaux sont en liberté dans de grands enclos et sont visibles depuis votre voiture. En quelque sorte, c’est vous qui êtes en cage et les animaux, eux, sont en liberté. Aussi bien pour les adultes que pour les enfants, cette activité est vraiment à faire ! Concernant le logement aux alentours, il y a une charmante chambre d’hôte pour laquelle nous avons eu un véritable coup de coeur : Aux Auvents Rouges ! Sinon, le Parc propose des hébergements à l’intérieur même de la réserve. 

En remontant sur Trois-Rivières, je vous conseille de faire une halte au Parc National du Mont-Tremblant. Endroit parfait pour toutes les activités extérieures, aussi bien estivale qu’hivernale. Nous avons dormi en pleine nature, au bord d’un lac, c’était exceptionnel !

Quant à la ville de Trois-Rivières, nous avons beaucoup apprécié notre visite. Ville à taille humaine, une histoire très forte et de nombreuses visites à faire comme le musée Boréalis, le musée POP ou encore la vieille prison. Notre incontournable ? La micro-brasserie Le Temps d’une Pinte : une institution locale!

Lisez-en plus sur les roadtrips favoris au Québec de Blogvoyages!

Road trip sur la 138 direction Charlevoix

 Par Claudia du blogue Claudia La Roadtrippeuse

Road trip dans Charlevoix, vue sur l'île-aux-Grues.
Crédit: Claude La Roadtrippeuse

Partir sur les routes du Québec est toujours une excellente idée, n’est-ce pas? La route 138 qui mène dans Charlevoix est une balade de prédilection pour moi. 

À peine passé la ville de Québec, la chute Montmorency se dévoile devant vos yeux. Vous pouvez dès lors faire un premier arrêt pour admirer cette beauté naturelle ou bien seulement profiter de la vue depuis votre voiture. C’est à ce moment que vous déciderez de régler votre odomètre à la vitesse « balade du dimanche » afin de profiter des paysages subséquents.

Si vous êtes attentif, du côté opposé à la chute, le magnifique pont qui traverse le fleuve Saint-Laurent permet d’atteindre l’Île d’Orléans. N’hésitez pas à faire une visite si vous avez du temps, mais je vous mets en garde, cette île exceptionnelle mérite un road trip en soi.

Le prochain point d’intérêt majeur de la 138 se trouvera à Saint-Anne-de-Beaupré où s’érige le très connu Sanctuaire-Shrine. Que ce soit pour l’histoire, l’architecture ou la religion, je vous conseille chaudement une visite.  Les paysages sur le fleuve se défileront ainsi jusqu’à Baie St-Paul où vous devez inévitablement aller vous régaler chez Joe Smoked Meat. Véritable institution dans une salle à manger d’ambiance rétro, le fameux sandwich tendre à souhait est préparé devant vos yeux. 

À la Marina de Baie-Saint-Paul, vous aurez une vue sur L’Isle-aux-Coudres. Si votre horaire le permet, empruntez la traverse St-Joseph de la Rive et profitez d’une visite éclair. Cette jolie petite île offre des paysages diversifiés.

Enfin, vous atteindrez La Malbaie où vous pourrez vous détendre pour la nuit. Plusieurs options d’hébergement s’offrent à vous. Pour rendre cette escapade économique et modeste, optez pour l’hôtel EconoLodge, propre et étonnamment confortable. Pour un choix alternatif et tout aussi économique, optez pour l’auberge de jeunesse La Malbaie. 

À destination, le parc National des Hautes-Gorges-de-la-Rivière-Malbaie est un incontournable et doit absolument figurer dans vos plans. La randonnée pédestre de l’Acropole des Draveurs figure parmi les attraits les plus populaires du parc. Ne ratez pas la chance de prendre une bonne bouffée d’air avant de reprendre le chemin de la maison!

*J’ajouterais dans les bonnes adresses de Claudia la Maison du BootLegger à La Malbaie, un restaurant des plus animés autrefois maison hautement fréquentée pendant la prohibition. Une visite et un repas s’imposent! *

Vers le Saguenay, à vélo!

 Par Laura La Cyclonomade

Sur les routes du Québec, à vélo, vers le Saguenay!
Crédit: Laura La Cyclomade

À la recherche d’aventure locale pour cet été? Accessible et adaptable, le vélo vous permet tout ça et bien plus encore. En vous déplaçant autrement, vous empruntez de nouvelles routes, découvrez de nouveaux horizons, et prenez le temps de vivre autrement. Et puis le vélo peut vous emmener bien plus loin que vous ne pourriez l’imaginer, que ce soit physiquement ou psychologiquement. Alors cet été je vous invite à découvrir le Québec vélo comme je l’ai fait en 2015. 

Partis de Saint-Jean-sur-Richelieu, nous avions rallié Québec par les pistes cyclables qui passent par Victoriaville. Ensuite nous avions pris la direction de Baie-Saint-Paul afin de traverser la région de Charlevoix par la route 381 (difficile mais magnifique). En arrivant à Saguenay, impossible de ne pas faire le tour du lac à vélo, sur la gourmande Véloroute des bleuets, avant de descendre le fjord du Saguenay par sa rive nord jusqu’au village incontournable de Tadoussac et ses baleines.

Mais tant qu’à voyager sans pétrole, nous avions opté pour une exploration du fleuve à la rencontre des baleines en kayak. Aux Escoumins, j’avais pris le traversier jusqu’à Trois-Pistoles car je voulais aller jusqu’à Rimouski et faire ensuite le mythique tour de la Gaspésie – et même les Îles de la Madeleine (mais ça risque d’être plus compliqué cet été). Trois mois gourmands, d’aventures et de plaisirs, à découvrir le Québec et ses multiples facettes. Bien évidemment vous n’êtes pas obligé de faire la totalité de ce tour du Québec à vélo. Mais si vous souhaitez vous inspirer pour réaliser l’itinéraire de votre prochain road trip vélo au Québec, ce récit de voyage pourra sûrement vous aider.

Pique-nique Domaine Floravie Bas-St-Laurent

On pourrait continuer à vous partager nos road trips préférés pendant des pages et des pages. La route des sommets, le Chemin du Roy, le Chemin des Cantons, la Route de la Beauce…Tant de belles routes à explorer au Québec! Où irez-vous cet été?

À la recherche d’inspirations estivales dans la Belle Province?

Ces articles pourraient vous intéresser :

À la recherche d’idées d’itinéraires supplémentaires? Procurez-vous Le Québec, 50 itinéraires de rêve par Guides Ulysse!

Guide Ulysse 50 plus beaux itinéraires au Québec

Cet article contient certains liens affiliés. Il ne vous en coûte pas plus cher et me remet une légère commission lors de votre achat. Cela me permet de continuer ce blogue pour vous!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.