5 coups de cœur d’été au Québec

5 coups de cœur d’été au Québec

Encore une fois cette année j’ai eu la chance d’explorer un peu plus mon coin de pays. Je suis allée à la rencontre de ceux qui font de mon Québec ce qu’il est; un petit bijou qui gagne à être vu sous tous ses angles.

Le lavandou en Montérégie et ses champs de lavande

La température était au rendez-vous avec des chaleurs rarement ressenties, tout le contraire de l’été dernier. Et vous le savez, au Québec, on parle souvent météo! Je vous amène avec moi dans mes différents coups de cœur découverts pendant cette saison estivale, coups de cœur qui gagnent à être connus en toutes saisons.

Grande Entrée : nature et culture aux Îles de la Madeleine

Île Boudreau aux Iles de la Madeleine Québec Canada

Les Îles de la Madeleine, ce n’est pas bien grand, mais chaque recoin a sa personnalité. Celui qui a fait chavirer mon cœur, c’est Grande Entrée. D’abord pour ses grands espaces, ses arbres (oui oui, malgré le vent constant, il y a peu d’arbres sur les Îles mais ici, il y en a), sa faune, sa flore. D’ailleurs, l’Auberge la Salicorne vous offre des forfaits intéressants avec guide-interprète pour bien comprendre l’importance de l’existence de chaque petit brin d’herbe, chaque rabougris. J’ai eu la chance de faire une marche sur une partie du Sentier Vents et Marées; la façon parfaite de voir, sentir et toucher Grande Entrée. Prenez aussi le temps de vous balader sur l’île Boudreau, pendant qu’elle y est encore. Cette parcelle de terre s’effrite si rapidement sous les éléments qu’on se sent pressé d’aller la découvrir.

Bord de mer à Grande Entrée Îles de la Madeleine, Québec, Canada

Près de Grande Entrée, il y a Old Harry. Quand on ne connaît pas le coin, on ne s’attend pas à rencontrer une communauté anglophone si vivante dans ce bout de pays! Ils ont une histoire bien à eux et même un musée où l’on peut en apprendre plus sur leur passé. Faites-y un arrêt pour y apprécier la diversité culturelle de ce bout des Îles!

Pour avoir la chance d’y aller vous aussi, participez au concours #tripauxiles et partagez vos souvenirs avec le mot-clic.  Vous voulez découvrir les autres îles? Rendez-vous sur mon billet ici.

Petits chalets et grand air : le Domaine Floravie

Petit chalet sur roues au Domaine Floravie à Rimouski

Je vois passer sur mon fil d’actualité depuis des années les photos de ces petits chalets au bord du fleuve, au milieu d’un champ rempli de fleurs sauvages. Je ne pensais pas qu’en y allant à mon tour je serais autant charmée par non seulement la vue, mais aussi par la fonctionnalité parfaite et réfléchie de ces chalets sur roues. C’est si petit et pourtant on s’y sent parfaitement à l’aise.

Domaine Floravie Rimouski Bas-St-Laurent Québec Canada

Et le silence…que dire de ce silence, ou plutôt de cette absence de bruit (parce que les vagues, ce n’est pas du bruit!) qui vous transporte rapidement dans un état de détente absolue. J’y serais restée une semaine toute entière à oublier la civilisation, à oublier les obligations, à oublier la ville…Pour en lire plus sur mon roadtrip dans le Bas-St-Laurent, lisez ceci!

Se perdre sur l’Île Grosse Boule à Sept-Îles

Randonnée sur l'île Grande Basque Sept-Îles

Oui, son nom m’a fait rigoler à chaque fois que je le prononçais, mais jamais je n’aurais pensé découvrir un tel endroit sur la Côte-Nord. Dès mon arrivée, je me suis sentie ailleurs. Outre l’accent des gens qui nous accueillent, rien ne laisse voir qu’on est au Québec ici! L’eau est turquoise quand les rayons du soleil y pénètrent, les oiseaux chantent constamment, et malgré la vue sur Sept-Îles au loin, on se croirait seul au monde. Partir en randonnée sur l’île  m’a un peu fait sentir comme une exploratrice. On aurait dit que je découvrais une terre encore vierge alors qu’à tous les 300-400 mètres, je tombais sur un campement, une trace humaine qui me sortait de mon imaginaire. C’est un autre endroit où j’aurais bien passé une semaine dans ma méga yourte si confortablement aménagée.  Découvrez mon périple à Sept-Îles ici.

Les saveurs du terroir de la Montérégie

Le Grand Glacier à St-Jean-Sur-Richelieu

C’est lors de 2 occasions différentes que j’ai pu rencontrer des passionnés qui vivent de la terre et triment dur au quotidien pour nous nourrir et nous abreuver, tout cela à moins d’une heure de Montréal. C’est le cas de la Boulangerie Levain no5 à St-Jean-sur-Richelieu où boulangers et pâtissiers s’affairent tôt chaque matin à vous préparer du pain, des viennoiseries et, oh que dire des petits gâteaux, les plus délicieux les uns que les autres.

Dessert Boulangerie Levain No5

Ou encore du Grand Verglas, toujours à St-Jean, qui offre des parfums de glaces inimaginables (melon, concombre et basilic quelqu’un?), et ce, sans gluten et sans lactose.

J’ai aussi apprécié la rencontre avec les brasseurs de la microbrasserie-distillerie Champs Libre à Mercier qui travaillent jour et nuit pour se tailler une place dans le marché de la bière locale. À déguster avec les délicieux fromages de la Fromagerie Ruban Bleu.

Microbrasserie et Distillerie Champ Libre à Mercier Montérégie Québec

Tant de bonnes adresses qu’il me manque de temps pour toutes les découvrir…Prescription : Y retourner autant de fois que possible! Apprenez-en plus sur mon passage sur le Circuit du Paysan et à St-Jean-Sur-Richelieu!

Rouler, rouler et encore rouler

Cycloeroute de Bellechasse dans Chaudière-Appalaches

J’ai fait récemment une belle découverte tout près de mon patelin, celui où ma famille réside encore : la cycloroute de Bellechasse.  Attention, je ne suis pas une adepte de vélo, et je n’ai pas mon « suit en lycra » mais j’apprécie bien faire une balade de temps à autre pour me dégourdir les jambes et apprécier les grands espaces. D’un faible dénivelé (donc parfaite pour une non-pro comme moi), cette route vous mène de St-Henri au fin fond de la région de Bellechasse. Asphaltée, elle parcourt la route d’un ancien chemin de fer en traversant 8 villages, des champs et forêts. Une belle façon de voir la campagne Québécoise en humant l’air frais et vivifiant de l’arrière-pays.

Parc National du Bic Rimouski Bas-St-Laurent Quebec

Vous l’aurez remarqué, mon été fut parsemé d’îles et de grands espaces. Eh oui, parfois, la chaleur me pousse en dehors de ma grande ville où j’habite à l’année et m’ouvre les yeux sur cette grande nature qui nous entoure, et surtout, à la chance que l’on a de vivre dans un si beau coin du monde. Qu’avez-vous découvert cet été?

Coucher de soleil à Kamouraska Bas-St-Laurent

J’ai eu la chance d’aller aux Îles de la Madeleine pour la tournée #tripauxiles, à Sept-Îles pour la tournée #TrouveTonNord, en Montérégie pour les tournées du #CircuitduPaysan pour le blogue Cinq Fourchettes et #SoyezLocal pour le blogue de Moi, mes souliers. Mes coups de coeur demeurent des plus authentiques!

 

3 commentaires Ajoutez le votre

  1. Martine dit :

    Wow génial!!

  2. Lisette Parent dit :

    Tu nous as donné le goût de visiter le Québec. Sûrement qu’on va aller voir un de ces coins de pays à l’automne. Merci

    1. MC Globetrotteuse dit :

      Super Lisette! C’est le but! Bonne visite au Québec!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.