12 jours à Bali: l’île des dieux ou des touristes?

Ah Bali! Cette destination figurait jadis comme écran de veille sur mon ordinateur avec les paysages de la Polynésie française. Après le film « Mange, prie, aime » comme bien des gens, je m’attendais à ce que Bali soit une île verte sur laquelle on circulait à vélo parmi les rizières en sirotant une noix de coco.  L’île des dieux quoi!

On m’avait pourtant averti : Bali, ce n’est pas ça. J’étais prête mentalement à visiter une île plus touristique, moins zen que prévu. Je n’étais pas aussi prête que je le pensais. 

Canggu à Bali et ses scooters, ses rues bondées et ses nombreuses boutiques
Canggu, Bali

Scooters, motos, circulation, bouchons monstres, coût élevé pour tout (surtout comparé au reste de l’Indonésie), et un côté très « Disney ». Mes 12 jours à Bali s’annonçaient quelque peu différents.

Itinéraire de 12 jours à Bali Indonésie

Suite à mes semaines passées à Jogja et sur l’île de Sulawesi, ce fut tout un choc pour moi. J’ai tout de même apprécié les 12 jours que j’y ai passé parce que j’ai pris la peine de me déplacer…beaucoup! Alors, où va-t-on à Bali?

Canggu

Le paradis du surf à Echo Beach, Canggu Bali, Indonésie
Echo Beach, Canggu, Bali

Canggu est le « hub » des Nomades du numérique, des surfeurs et des internationaux en quête d’une pause de l’Asie. On pourrait bien être au Costa Rica, en Australie ou en Californie ici tant les surf shops, boutiques hipsters, poke bowl, smoothies sont partout. On vient à Canggu pour les cours de surfs et les belles grandes plages. Les seules choses Indonésienne qu’on retrouve ici, ce sont les massages sous la barre des 12$/l’heure (et encore, c’est plutôt cher pour l’Indonésie), et les champs de riz cachés derrière les grandes villas.

Café The Mocca à Canggu Bali Indonésie
The Mocca, Canggu, Bali

J’aime : La pause de nourriture Indonésienne, les belles grandes plages où marcher pendant des heures, le fait de pouvoir parler anglais et s’y faire comprendre à tout coup, les jolis cafés Instagrammables où le wifi est d’une vitesse exceptionnelle pour le pays, le temple Tanah Lot (allez-y tôt) à proximité. 

Déjeuner au restaurant Shady Shack à Canggu, Bali, Indonésie
The Shady Shack, Canggu, Bali

J’aime moins : Le coût élevé, les gros bars branchés avec cocktails à 10$, le fait qu’on ne s’y sent pas dépaysé, l’interdiction des GoJek/Uber/Blue Car obligeant l’utilisation des taxis plus chers.

Hébergement à Canggu 

Surfer au coucher de soleil sur la plage Batu Bolong à Canggu Bali Indonésie

Pensez trouver un endroit à distance de marche de la plage si vous n’avez pas de scooter, et idéalement avec une piscine, il fait si chaud! Je suis restée à Batu Bolong Beach au Bali Laksita Homestay…Très propre, bien situé, mais pas de piscine!

Nusa Penida 

La fameuse plage KelinKing à Nusa Penida à Bali, Indonésie, et sa tête de Tyrannosaure Rex
KelinKing Beach

Nusa Penida est une petite île située juste en face de Bali. On s’y rend en bateau depuis Sanur. On peut aussi bien y aller pour une journée aller-retour ou y passer 1 semaine. On combine souvent cet île avec sa petite sœur Nusa Lembongan. Nusa Penida est surtout connue pour les magnifiques Diamond Beach, Atun Beach, Broken Beach et Keling King beach, tous un peu difficiles d’accès. Pensez y aller très très tôt le matin pour éviter les grandes foules et la chaleur extrême.

Diamond Beach Nusa Penida et ses nouveaux escaliers pour y descendre. Indonésie
Diamond Beach et ses escaliers

J’aime: La tranquillité de l’île à certains endroits, les beaux « spots » pour la plongée en apnée (ou plongée), les plages aux bords des falaises désertes avant l’arrivée des premiers bateaux le matin (avant 9h!!), les couchers de soleil sur le mont Agung.

Poissons en plongée en apnée à Nusa Penida, Bali, Indonésie
Plongée en apnée à Nusa Penida. Photo de Joannie

J’aime moins : Les déplacements impossibles sans chauffeur ou scooter (et même là, ça prendrait un VTT à bien des endroits tellement les routes sont en mauvais états), les prix élevés pour ces moyens de transports (après tout, ils ont le monopole).

Hébergement à Nusa Penida 

J’ai essayé le Timbool Bungalows avec mes amies. On est à distance de marche de quelques restaurants et bien que l’équipe sur place ne soit pas des plus vaillante, l’endroit « faisait la job ». La piscine sur place était plus chaude que mon bain à la maison…donc peu rafraîchissante après une journée au soleil.

Apnée & plongée

Tortue de mer en plongée à Nusa Penida, Bali, Indonésie
Photo de Joannie en plongée près de Nusa Penida

Directement au port, plusieurs options s’offrent à vous pour des tours guidés en apnée. Vous ferez entre 3 et 5 endroits en un avant-midi. Votre hébergement peut aussi vous aider dans votre démarche. Négociez !!

Amed

Lever de soleil sur la plage noire de Amed avec vue sur le Mont Agung à Bali
Amed au lever du soleil

Je connais peu de gens qui se sont rendus jusqu’à Amed sauf les amateurs de plongée. J’étais heureuse de m’y rendre et constater que l’endroit, bien que touristique avec ces nombreux centres de plongée dont beaucoup administrés par des Français, on retrouve un peu plus de l’Indonésie ici. La proximité du Mont Agung, toujours en activité, est époustouflante à toute heure du jour.

Coffre fond marin plongée Amed Bali Indonésie
Photo de Joannie en plongée

J’aime : L’apnée (ou la plongée) au Ship Wreck USS Liberty (partiellement enseveli sous la lave suite à l’éruption du Mont Agung en 1963, on y compte une diversité marine in-cro-ya-ble…une des plus belle plongée à faire dans le monde), la tranquillité de la ville le soir venu, le sable noir brûlant sous les pieds, l’eau chaude, la vue incroyable sur le Mont Agung et la route pour s’y rendre (petit détour nécessaire via Sideman pour la beauté des paysages) et les jardins Taman Soekasada Ujung et Taman Tirtagangga.

Vue du haut de Taman Soekasada Ujung, Bali
Taman Soekasada Ujung

J’aime moins : Le fait qu’on essaie à tout prix de me vendre une plongée quand je circule dans la rue.

Hébergement à Amed 

Les jolies fontaines et bassins de Taman Tirtagangga à Bali, Indonésie
Taman Tirtagangga

Situé au bord de la mer, Valomia Beachfront est un endroit propre mais peu intime. Le déjeuner n’est pas inclus non plus donc il faut penser aller au restaurant tous les matins.

Restaurants à Amed 

Petit-déjeuner avec vue sur le Mont Agung, Amed, Indonésie
The Cup Coffee Shop, Amed, Bali

Méga recommandation pour le restaurant « Warung Enak » et The Cup Coffee Shop pour le déjeuner sur la terrasse avec vue sur le volcan!

Centre de plongée 

Équipement de plongée pour le USS Shipwreck à Amed Bali Indonésie
Poissons lors d'une plongée à Nusa Penida Bali Indonésie
Photo de Joannie en plongée à Amed

Mon amie Joannie a fait la plongée avec Evolution Diving, excellent service en français, et ils ont accepté que je me joigne au groupe pour faire de l’apnée au même endroit. Après la Grande barrière de corails, c’est l’endroit le plus FANTASTIQUE que j’ai vu dans ma vie côté vie sous-marine. Un MUST!

Batur 

Au sommet du Mont Batur, volcan à Bali, Indonésie
Avec Joannie au sommet du Mont Batur

Accessible par tour guidé depuis bien des endroits à Bali, le Mont Batur est un volcan de 3000 mètres de hauteur dont ont fait l’ascension de nuit afin d’avoir une magnifique vue au lever du soleil sur les volcans avoisinants (Agung et Abang). Bien que j’ai décidé de dormir directement à Batur pour éviter la route de nuit depuis Ubud ou ailleurs sur l’île, au niveau coût, cela ne valait pas vraiment la peine d’être si près du but. Attention, il faut beaucoup plus frais ici qu’ailleurs à Bali (autour de 20 degrés).

Vue depuis le Mont Batur à Bali sur les Mont Abang et Agung, Indonésie
Vue des Mont Abang et Agung depuis le sommet du Mont Batur

J’aime : la vue incroyable au sommet et les vapeurs qui s’y dégagent, les sources de chaleur avec vue sur le lac Batur et le Mont Abang et Agung.

Cratère du Mont Batur à Bali, Indonésie

J’aime moins : Le côté « business » de l’ascension où tout le monde tente de faire des sous sur ton dos, le fait que les guides poussent tout le monde à monter à une certaine vitesse (rapide!), l’impossibilité de se déplacer sans scooter ou chauffeur si on ne dort pas directement en ville.

Hébergement à Batur

Le soleil se pointe au sommet du Mont Batur avec vue sur le Mont Agung, Bali, Indonésie
Sommet du Volcan Batur

J’ai essayé le Latengaya Mount Batur View Bungalow. Malgré la gentillesse de l’équipe, cet hébergement est vraiment au milieu de nulle part. Donc sans scooter, difficile de profiter de quoi que ce soit sauf de la piscine sur place. 

Recommandations: randonnée Mont Batur & sources thermales

Sources d'eau chaude Toya Devasya avec vue sur le Mt Agung à Batur, Bali Indonésie
Resort de sources thermales Toya Devasya

Soyez préparé : bouteille d’eau, collations, chandail chaud, petits gants (il fait froid au sommet surtout après avoir sué à la montée). Le coût, selon les inclusions, en 2019, était de 500 000 roupies incluant déjeuner, accès au Resort de sources thermales Toya Devasya, chauffeur aller-retour et guide, au départ de Batur avec un départ à 3h00 am. Selon mon amie Rachel du blogue Découverte Monde, le coût était similaire ou moindre pour un départ de Ubud (sans l’inclusion des sources thermales) et le départ s’était fait vers 1h00 am.

Munduk

Vue Lac Danau Buyan Munduk Bali, Indonésie, à un arrêt Instagram sur la route
Lac Danau Buyan, Munduk

On est loin des plages à Munduk. Situé à 900 mètres d’altitude, ce petit village est ce que j’ai trouvé de plus « Indonésien » à Bali. Beaucoup de Warungs, une vie locale qui bouge et une vue époustouflante sur la forêt tropicale qui nous entoure, trame sonore incluse. 

Joannie entrain d'admirer l'une des chutes accessibles à pied depuis le village de Munduk, Bali, Indonésie
Joannie en admiration devant l’une des nombreuses chutes.

J’aime : Les nombreuses randonnés que l’on peut faire depuis le centre pour découvrir de belles chutes, les restaurants locaux qui en période creuse ouvrent juste quand on s’y pointe, les sons inconnus de la forêt tropicale, la vue à l’arrivée sur le lac Danau Buyan et les températures plus « fraîches » (près des 25 degrés).

Une des chutes près de Munduk, Bali, Indonésie

J’aime moins : Les déplacements (encore) un peu compliqués sans chauffeur (on se fait des mollets à parcourir la ville), l’absence de guichet automatique et d’épicerie/dépanneur.

Hébergement à Munduk 

Il faut demeurer au Aris Homestay & Warung. Aris est des plus accueillante même avec son anglais approximatif et concocte les repas-maison les plus délicieux dans tout Bali! La vue depuis la terrasse est à couper le souffle à tout moment de la journée.

À ne pas manquer près de Munduk 

emple Ulun Danu Beratan Bali, près de Munduk, Indonésie
Temple Ulun Danu Beratan

À 30-45 minutes de Munduk, on retrouve le magnifique temple de Ulun Danu Beratan. Pensez vous y arrêter pour une petite heure, idéalement, tôt le matin (comme toujours!)

Ubud

Un singe fait la pause dans la Forpet des Singes à Ubud, Bali

Ubud est une grande ville mais très verte. Bien qu’il y ait beaucoup de circulation, beaucoup plus de touristes, j’ai apprécié le mélange nature/accès aux services. On y retrouve de nombreux restaurants, des boutiques souvenirs et marchés. N’oubliez pas de négocier! On attend le touriste avec des prix énormément gonflés ici.

Une maman singe allaire son bébé dans la forêt des singes de Ubud, Bali

J’aime : La forêt des singes (même si beaucoup de touristes y vont, c’est magnifique), les rizières de Tegalallang (tôt le matin avant « l’ouverture »), les restaurants pour tous les goûts et tous les budgets, les hébergements avec cours de yoga, les festivités entourant le Nyepi (Jour du silence).

Dans la forêt des singes à Bali, Ubud
Monkey Forest Ubud

J’aime moins : Le fait de devoir négocier intensément tout ce qu’on achète (couper les prix en 5!), l’interdiction des GoJek obligeant l’utilisation des taxis plus chers.

Rizière de Tegalallang, Ubud Bali Indonésie

Hébergement à Ubud

:Avec tous les hébergements réservés pendant mon voyage, j’avais quelques points d’accumulés pour me payer un plus grand « luxe » (à 60$/nuit), surtout que j’y étais pendant le Nyepi. Le Grand Sunti est un peu loin du centre (20 minutes de marche), mais a un super resto sur place, plusieurs piscines et un excellent service. Il y a plusieurs types de chambres, certaines plus récentes (et propres) que d’autres… Vérifiez avant de réserver!

Alors on va où à Bali?

  • Pour les plages, le côté plus « confortable » et relaxe, on reste dans le sud, en s’attendant à payer quand même cher. 
  • Pour le dépaysement (si vous n’avez pas le temps d’aller ailleurs en Indonésie), rendez-vous dans le coin de Munduk ou sur les îles de Nusa. 
  • Pour le yoga et la méditation, Ubud a de jolis « retraites » qui peuvent plaire à tous sans être trop loin des services pratiques.
  • Pour le surf, de Canggu à Seminyak, c’est là que ça se passe selon moi.

Information en rafale sur Bali

Coucher soleil Canggu Bali Indonésie
Coucher de soleil à Canggu

Les déplacements à Bali

Il faut prévoir un minimum d’une heure trente minutes pour se déplacer d’une ville à l’autre sur l’île de Bali. La circulation est lente, les routes sinueuses et bien souvent, des processions religieuses ferment complètement l’accès aux voitures. Je me suis déplacée pendant mes 12 jours avec des chauffeurs que je me devais négocier d’une fois à l’autre. Difficile de s’en sortir sous la barre des 500 000 roupies peu importe la distance, c’est un frais quasi minimum pour un chauffeur pour la journée.

Si vous faites du scooter, une location pour la durée de votre séjour vous sauvera beaucoup de maux de tête mais soyez prêts à faire la route si vous allez à divers endroits, et gare aux averses de pluie (diluviennes).

Broken Beach Nusa Penida Bali, Indonésie
Broken Beach, Nusa Penisa, Bali

Le coût à Bali

Difficile pour moi de vous donner un chiffre comme chacun vit Bali à sa manière. On peut y voyager de façon plus économique avec des hébergements dans les 30-35$ la nuit ou demeurer dans de somptueuses villas à 200$ et + la nuit. Mon budget quotidien, incluant activités et chauffeur, était autour de 90$ à 125$, et ça c’est en partageant tout avec une/des amies. En comparaison avec mon séjour à Jogja, c’est pratiquement le double.  

La nourriture à Bali

Repas indonésien de riz jaune avec brochettes de poulet

On mange bien à Bali. Il est facile de trouver pratiquement partout des restaurants « américanisés », il est quasiment plus difficile de trouver de la nourriture locale! Les prix sont toutefois plus élevés que le reste de l’Indonésie. Mon plat local préféré en Indonésie: Sate Ayam Nasi Puti (Brochettes de poulets sauce arachides avec riz blanc!

Les temples de Bali

Temple de Tanah Lot à Bali, près de Canggu, Indonésie
Temple Tanah Lot, Bali

Vous devez porter des vêtements qui couvrent vos jambes ou un sarung pour les visiter (possible d’en louer un sur place). Je vous recommande fortement de les visiter tôt le matin avant la foule. Cela vous donnera aussi l’occasion de voir de belles scènes des locaux venus faire leurs offrandes matinales.

Les pierres sur lesquels les visiteurs peuvent se balader à Taman Tirtagangga, Bali, Indonésie
Taman Tirtagangga

La température à Bali

Bien que j’y étais pendant la saison des pluies (février-mars), je n’ai connu que quelques jours où des averses intenses s’abattaient en après-midi. L’humidité est à son comble et il vous sera impossible de ne pas suer constamment! La température avoisinait les 38 degrés + le facteur humidex et le gros soleil tapant pendant la journée. Pensez avoir des vêtements qui respirent et qui vous couvrent du soleil très fort.

Café Shaddy Shack Canggu Bali Indonésie, sur le bord des rizières
Shady Shack Coffee, Canggu

Les hébergements à Bali

Hors saison, je n’ai pas eu de difficulté à réserver des chambres quelques jours à l’avance et ce n’est pas le choix qui manque! Toutefois, pendant la saison sèche, faites votre itinéraire et réservez! Ne vous attendez pas au standard Nord-Américain/Européen côté qualité/prix. Souvent les photos en ligne font très « wow » et une fois sur place, on se rend à l’évidence que ça manque de finition.

L’argent à Bali

En route vers Amed, de belles rizières, Bali, Indonésie

On trouve facilement des guichets automatiques sur l’île de Bali mais il est parfois difficile de retirer avec une carte d’une banque étrangère. Pensez avoir du liquide avec vous avant votre arrivée. De mon côté, j’ai toujours avec moi 2 cartes de crédit et 2 cartes de guichet avec 2 banques différentes. Ça me laisse le loisir d’essayer avec ces 4 options lorsque ça ne semble pas fonctionner. La plupart des endroits préfèrent que l’on paie en argent comptant, incluant les chauffeurs. Pour les déplacements en GoJek/Blue Car (lorsque permis), le paiement se fait via l’application mobile.

N’hésitez pas à partager en commentaire vos impressions sur Bali ou vos questions! Je sais que c’est une destination très populaire et les expériences sur l’île varient d’une personne à l’autre. Il me ferait plaisir d’entendre les vôtres!

Quoi savoir sur Bali: Où aller, où dormir, où manger, quoi éviter
Sauvegardez cet article pour plus tard sur Pinterest!

En route vers l’Indonésie? Je suis partie sur les ailes de Qatar Airways (payé avec mes sous). Si vous désirez explorer d’autres destinations en Indonésie, lisez mes articles sur le Tona Toraja (Sulawesi), Jakarta et Jogja (Yogyakarta).

Perjalanan yang bagus!

Cet article contient des liens affiliés. Il ne vous en coûte pas plus cher de réserver en cliquant sur ceux-ci mais me permettent en retour de faire quelques sous avec mon blogue. Merci de m’encourager!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.