5 choses à savoir avant d’aller à Jakarta

Je n’avais pas beaucoup d’attente en allant à Jakarta. J’y allais surtout pour visiter ma sœur qui y vit comme expat avec son mari et leur enfant, mais tant qu’à être là aussi bien explorer un peu! 

Dans le quartier Kota Tua, un vendeur de t-shirts, Jakarta Indonésie

Il faut savoir que Jakarta n’a jamais été une ville très touristique. Il s’agit surtout d’un centre d’affaires en Asie et donc les installations touristiques à proprement dit sont quelque peu manquantes ou nouvellement organisées. Les gens de l’extérieur de la ville s’y aventurent surtout pour une chose: le shopping! Deux auberges jeunesse ont récemment ouvert dans le quartier de Kota… il n’y en avait pas il y a quelques années à peine!

C’est avec le cerveau un peu ramolli par le décalage horaire que j’en ai appris plus sur la capitale indonésienne. Voici 5 choses à savoir avant votre arrêt dans la grande ville!

Port de Jakarta Sunda Kelapa
Port de Sunda Kelapa et ses travailleurs

La sécurité

La première chose qui m’a marquée dès mon arrivée est l’importance de la sécurité. Ici, avant d’entrer au centre d’achat, des gardiens vérifient votre coffre de voiture, le coffre à gants et passent des miroirs sous le véhicule. On scanne également votre sac à main à l’entrée principale et on vous passe au détecteur de métal. Cette façon de faire est répétée à l’entrée des édifices importants et des tours à logements d’expats. À l’aéroport, n’entre pas qui veut! Pas de billet d’avion, les adieux se font à l’extérieur, point. À la fois impressionnantes et sécurisantes comme procédures!

Pssst! Pensez obtenir votre visa pour l’Indonésie!

Le trafic

Le trafic dans les rues de Jakarta, indonésie

Comme n’importe quelle ville asiatique, la circulation est totalement bordélique à Jakarta. Habituellement, dans ces villes, je prends le transport en commun sauf qu’ici, j’avais accès à un chauffeur et les bus n’étaient pas sur ma route. Résultat? J’ai passé plus de temps dans le trafic qu’à voir la ville (ou presque… j’exagère un peu!) Parcourir 10 kilomètres peut prendre jusqu’à 1h30. Pendant ce temps, les motos zigzaguent entre les voitures et gagnent un peu de temps! Petit conseil, télécharger l’application GoJek ou Grab! Ainsi vous pourrez vous déplacer plus rapidement!

Les attractions touristiques

L'obélisque de l'indépendance de l'Indonésie, le Monument national le MONAS, à Jakarta
Le Monas: possible de monter tout en haut, mais l’attente est longue!

Un simple regard dans un guide vous fera vite réaliser qu’à Jakarta il n’y a pas tant “à voir”. Beaucoup de musées (qui à ce qu’il parait sont assez intéressants), le Monas (obélisque monument national de l’indépendance), une grande mosquée, une église… Je crois toutefois que l’on gagne à aller se promener dans les marchés locaux qui ne figurent pas dans les guides (il y en a plusieurs selon les quartiers!) et à prendre un tour guidé à pied gratuit offert par Jakarta Good Guide!

Le Fatahillah square dans Kota Tua, Jakarta

J’ai découvert le quartier de Kota Tua avec eux et j’ai bien apprécié la couverture historique du port portugais et de ce qu’était autrefois le quartier d’affaires hollandais. On peut toutefois difficilement visiter la ville à pied vu l’absence de trottoirs, ce qui est très dommage! De belles fontaines se trouvent au centre des ronds-points de la ville mais elles sont difficiles d’accès pour en faire des photos.

La religion

Vous le savez peut-être déjà mais l’Indonésie est à 87,2% musulmane. Il ne faut donc pas se surprendre de voir des femmes voilées. Pensez avoir une tenue convenable lorsque vous visiter la ville. Pas d’obligation d’être en pantalons et chandail longs, mais évitez les camisoles décolletées et les shorts trop courts par respect. Cela veut aussi dire que dès les petites heures du matin, c’est l’appel à la prière qui retentit aux 4 coins de la ville… un beau réveil matin selon moi qui nous fait vraiment sentir “ailleurs”! L’appel à la prière a lieu au moins 5 fois par jour jusqu’à la tombée de la nuit.

Les centres d’achats

Il y a une véritable fascination pour les centres d’achats à Jakarta! Il y en a plusieurs, les uns à côté des autres et on me dit que les indonésiens (plus fortunés) aiment y passer leurs week-ends. Certains hébergent de très grandes marques internationales, d’autres des boutiques plus locales. Ils ont tous de nombreux jeux pour amuser les enfants. Il n’est donc pas surprenant d’y croiser beaucoup de familles qui cherchent la climatisation et du divertissement.

Fun facts sur Jakarta

Quelques petits faits divers et intéressants appris de mon guide, chauffeur et ma sœur expatriée à Jakarta: 

  • Lorsque l’on a mal à la gorge ou un rhume ici on dit que le vent est entré en vous. Il faut donc le faire sortir! La méthode est simple: frotter vigoureusement une pièce de monnaie dans son dos jusqu’à ce que le vent sorte (kerokan)…eh bien!
Centre-ville de Jakarta, Indonésie
  • Faire du covoiturage et couper le moteur pendant que la voiture est prise dans le trafic ne sont pas coutume! À vrai dire, quand nous avons proposé au chauffeur d’arrêter le moteur alors que nous étions immobiles depuis plusieurs minutes, il est parti à rire et pensait qu’on lui faisait une bonne blague…
  • Les indonésiens sont assez âgistes. Après 40 ans, on juge qu’un homme ne peut plus exercer son travail de gardien de sécurité, par exemple, comme il serait “trop vieux” pour courir après les malfaiteurs. Évidemment, cela n’aide pas au taux de chômage déjà très élevé. Précision: l’espérance de vie est autour de 65 ans pour les hommes. Plutôt loin de notre réalité!

Besoin d’un hébergement à Jakarta? Cliquez ici pour connaître les multiples options!

Bonnes adresses à Jakarta

Tugu Lara Djonggrang: Restaurant typique javanais. Le décor est hyper mignon, les plats traditionnels délicieux, et les serveurs portent le costume traditionnel. Pour 3 personnes et +, pensez commander le bateau de sate! $$$

Martabak & CO : Le martabak est dessert traditionnel et disponible à plusieurs endroits (salé ou sucré). Toutefois, ma sœur commande toujours du même endroit, Martabak & Co.

Alun Alun : Boutique dans le centre Grand Indonesia dans laquelle une section est réservée aux objets typiquement indonésiens. Parfait pour rapporter des souvenirs qui sont jolis et de qualité. 

Skye restaurant & bar : L’un des 2 endroits à Jakarta où savourer un cocktail avec une vue plongeante sur la ville. Attendez-vous à payer cher votre consommation mais le coup d’œil en vaut la peine. L’autre s’appelle Henshin à l’hôtel Westin. $$$

Sun City Luxury Club : Ne vous laissez pas m’éprendre par la façade douteuse ou le vaste stationnement à franchir avant d’arriver au Sun City. Il s’agit d’un énorme restaurant chinois qui sert des plats très typiques, parfait pour les groupes. 

Acaraki : Petit café aux allures très Pinterest dans le quartier Kota Tua. On y va pour goûter le fameux Jamu, ce thé d’herbes fraîches goûteuses aux vertus médicinales.

Alors Jakarta, on y va ou pas? Je crois que c’est définitivement une ville qui gagne à être connue, mais qui est difficile à saisir en quelques jours.

Vous voulez découvrir d’autres pays d’Asie? Pourquoi ne pas aller à Hong Kong, une autre belle capitale qui vaut le déplacement, ou encore au Cambodge pour un séjour chez l’habitant?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.