Yogyakarta : 5 jours à Jogja, dans la capitale culturelle de Java

La capitale culturelle de Java, Yogyakarta, appelé Jogja, regorge d’activités et d’endroits à visiter. On la nomme ainsi grâce à sa cutlure du Batik, à ses diverses formes d’arts et à l’histoire de ses temples environnants. Ville aux multiples universités et étudiants étrangers, la plupart des touristes sont de passage pour se rendre aux magnifiques temples de Borobudur et de Prambanan seulement. Bien que ces deux endroits vaillent à eux seuls le détour, la grande région de Jogja vaut la peine qu’on s’y attarde pour au moins 5 jours. 

Faire aller son côté artistique

Une dame retire la cire d'un vêtement de Batik à la boutique Batik Winotosastro

Le Batik est roi à Jogja et plutôt que simplement en acheter, pourquoi ne pas créer soi-même son morceau? La boutique Batik Winotosastro offre la possibilité aux voyageurs de laisser aller leur esprit créatif sur différentes grandeurs de tissus. Dessins à la main ou utilisation des étampes, vous êtes libres de choisir. Coût à partir de 5$. Idéal de réserver surtout pour un petit groupe et pour de plus grands morceaux. Évidemment, une fois sur place, laissez-vous tenter par les milliers de mètres de Batik pour rapporter un peu de Jogja avec vous!

MC Globetrotteuse qui fait du Batik
Les différentes étampes utilisées pour la fabrication du Batik dans la boutique Batik Winotosastro
Étampes pour les designs de batik

Attention! Plusieurs vendeurs se vantent d’offrir des vêtements faits de Batik alors qu’il ne s’agit que de copie « made in China »! Demandez à votre hébergement leurs meilleures adresses pour acheter du véritable Batik!

Art Batik avec Angus dans son studio de Jogja près du Château d'eau
Angus

Vous voudriez plutôt réaliser une œuvre d’art fait à la manière des vêtements Batik? Pas de problème! La coopérative artistique du Kraton, près du Château d’eau, donne des cours d’une journée pour la création d’une toile. Réservé auprès de Angus sur WhatsApp au +62087742334938 

Se perdre dans les ruelles du Kraton

Une petite rue de Yogyakarta dans le quartier Kotagede, Indonésie

La vieille ville de Jogja, appelé Kraton, est en fait un secteur fortifié qui était jadis les cours du roi. Dans ces ruelles emmêlées résidaient serviteurs, cochers, bonnes, et tout autre employé de la cour. Aujourd’hui, le roi a permis l’accès à la propriété aux citoyens de Yogyakarta et plusieurs se sont installés dans ces charmantes maisons aux ruelles sans nom. 

Les rues de Kraton et l'art de rue

On peut y visiter le palais du sultan (qui ne vaut vraiment pas la peine!) et le Taman Sari ou le château d’eau (qui lui vaut le détour). Les rues à proximité de ce dernier sont d’ailleurs des plus colorées avec de nombreux artistes résidant dans les alentours. Prenez le temps de vous y perdre tout en observant la vie locale de ces habitants.

Goûter les saveurs locales 

Le marché de Kotagede à Jogja

Nombreux sont les marchés dans la ville de Yogyakarta. J’ai bien apprécié mon « Free walking tour » du marché local de Kotagede où se côtoyaient les saveurs et odeurs de ramboutan, de Jamu (sorte de thé aux épices) et de café Luwak (le grain provenant des excrément de l’animal du même nom).

Une dame s'applique à préparer du Jamu à l'aide de différentes épices au marché de Kotagede à Jogja, Indonésie
Une dame s’applique à préparer du Jamu à l’aide de différentes épices au marché de Kotagede

Le marché le plus populaire auprès des voyageurs est sans doute celui de Beringharjo où l’on retrouve sensiblement les mêmes choses mais dans un endroit beaucoup plus vaste. Je me suis contentée de ne visiter que le premier. Si vous aimez les oiseaux, il y a également un marché pour cela à Jogja!

Vivre l’histoire des grandes religions dans les temples

Lever de soleil sur le temple de Borobudur à Java Indonésie

Le temple de Borobudur est un must à voir, surtout au lever du soleil. Le temple bouddhiste des 8èmeet 9èmesiècles est à environ 1 heure 30 minutes de route de Jogja et on peut s’y rendre par soi-même avec un chauffeur ou en tour guidé. Le forfait d’entrée du lever du soleil est beaucoup plus cher que le prix d’entrée régulier (environ 45$ vs 25$) mais vaut grandement le coût, surtout en basse saison alors que l’on se retrouve moins d’une cinquantaine en haut du temple à admirer le soleil se pointer à l’horizon.

Les gravures sur les murs du temple de Borobudur Java Indonésie
Lever de soleil sur le temple de Borobudur et ses stupas à Java Indonésie

Les autres touristes n’ont accès au site qu’après 9 heures le matin, vous laissant ainsi le loisir de vous balader sur les 9 étages du temple à travers ses 72 stupas, sans la foule habituelle.

Les différents temples de Prambanan près de Jogja, Java Indonésie

Prambanan, classé au patrimoine de l’UNESCO, est situé à un peu plus de 30 minutes de Jojga. Ce temple datant du 9èmesiècle comprend un ensemble de 240 temples dédiés aux différents dieux et déesses de la religion Hindou. Il est possible de le visiter la même journée que le temple Borobudur grâce aux billets d’entrées combinés (prix régulier d’entrée à 21$). Toutefois, pour l’avoir fait, ça fait beaucoup de visite et d’histoire à assimiler. Les soirs de la saison sèche ont lieu des spectacles avec comme toile de fond le temple illuminé.

Un des temples principaux du temple de Prambanan à Jogja Indonésie

Plusieurs autres temples plus petits se trouvent près de Borobudur et Prambanan. Si vous avez le temps et que l’histoire de ceux-ci vous intéresse, pourquoi ne pas les visiter! L’accès est soit très abordable ou inclus dans votre billet d’entrée pour les plus gros temples.

Pédaler dans une automobile disco

Alun Alun Kidul et sa parade de voiturettes colorées à Yogyakarta Java Indonésie

Chaque soir, dans le parc Alun Alun Kidul, c’est la fête! Des dizaines de voiturettes à pédale, décorées de lumières néon, avec musique à fond la caisse, divertissent les locaux et touristes. Grimper à bord de celle qui vous plaît le plus pour 5$ pour le tour du parc, ou profiter simplement de la parade colorée en dégustant une bonne bouffe locale dans l’un des nombreux kiosques.

Alun Alun Kidul et sa parade de voiturettes colorées à Yogyakarta Java Indonésie
Le soir dans le parc Alun Alun Kidul, des tables sont installés pour ceux désirant manger la nourriture de rue, Jogja

Il faut être au moins 2 pour prendre place à bord des véhicules illuminés, je n’ai donc pas pu tester la conduite de ces engins rigolos. C’est une expérience un peu « kitch » mais que j’ai trouvé bien sympathique et différente des autres attractions de la ville. On pourrait croire à une attrape touriste mais il y avait plus de locaux que d’étrangers le soir où j’y étais.

Théâtre d’ombre, gamelan et angklung

Théâtre d'ombre et ses marionnettes au Musée Sonobuduyo à Jogja, Java Indonésie

La capitale culturelle de Java ne serait rien sans ses fameuses marionnettes. Faites à la main à partir de peau de buffles, elles prennent les formes des personnages du célèbre compte de Ramanaya (le Roméo et Juliette Indonésien). Certains artistes vous donnent accès à leurs ateliers de création dans le Kraton.

Spectacle au musée Sonobuduyo à Jogja avec le fameux Gelang

Vous pourrez les admirer en action pour quelques dollars au musée Sonobuduyo à tous les soirs. Ce spectacle, bien que long (2 heures) considérant que l’on ne comprend rien à l’Indonésien, vous permettra de découvrir l’art de la musique Indonésienne avec des instruments peu connus comme le gamelan et l’angklung, et évidemment, l’art des marionnettes. 

Où dormir à Jogja?

Adhisthana hotel : J’ai choisi cet hôtel d’abord pour son look original. J’aime également qu’il y ait des chambres privées ET des chambres avec lits superposés comme en auberge de jeunesse, donnant ainsi la chance aux visiteurs de tous les budgets d’y demeurer. L’accueil fut très chaleureux, le lobby est très stylé, la piscine rafraîchissante et la chambre d’une belle grandeur. 

Adhisthana hotel Yogyakarta Java Indonésie
Adhisthana hotel à Yogyakarta

Omah Konco : Mon premier séjour en Homestay, type d’hébergement très populaire en Indonésie. Il s’agit généralement d’un particulier qui vous accueille chez lui. Les chambres sont très modestes avec le stricte nécessaire, mais l’accueil chaleureux vaut le détour. J’ai même eu droit à une dégustation de Martabak sucrés et salés à l’heure de l’apéro chez Omah Konco.

Dégustation de Martabaks avec l'hôte de mon hoomestay à Jogja

Java Villas Boutique Hotel : J’ai adoré la tranquillité de cet hôtel, sa cour intérieure avec piscine, et sa chambre ultra spacieuse. Le lit était si confortable que je n’avais pas le goût d’en sortir!

La cour intérieure de l'hôtel Javai Villas Hotel

Pour trouver votre hébergement dans la capitale culturelle, faites une recherche sur cette carte!


    
        Booking.com

Où manger à Jogja?

Mediteranea: Ce restaurant Français aux saveurs méditerranéennes n’est pas pour les petits budgets mais offre une carte variée et un repas des plus délicieux.

Move on: Resto-café bar branché où l’on déguste d’excellents smoothies et gelato.

Café Move On à Jogja

Via Via: Petit café sympathique où il est possible de goûter à de très bons sandwichs et repas internationaux à petits prix. L’endroit sert également de coop pour les artistes du coin, pour les nomades numériques (super wifi!) et d’hôtel.

Yam Yam: Restaurant Thaïlandais abordable où j’ai très bien mangé, ça fait changement de la nourriture indonsienne après plusieurs semaines sur la route. Psst, les desserts sont délicieux!

Restaurant YamYam à Jogja

Dans les nombreux Warung du Kraton : Impossible de vous en nommer un, ils n’ont pas de noms ni de lieu fixe, mais vous saurez certainement en trouver un à votre goût dans ce quartier.

Les arnaques

La plus grosse arnaque pour touriste à Jogja est dans doute les becaks, ces vélo-poussettes conduits par des locaux. Il y a en plusieurs centaines et vous importuneront peu importe où vous êtes pour vous mener à votre prochaine destination. La ville se marche très bien et il n’est donc pas nécessaire d’utiliser ce service. Si vous voulez tenter l’expérience, sachez qu’une bonne distance peut être couverte pour environ 1$ maximum. Le chauffeur fera toutefois des détours vers des boutiques touristiques où il recevra une commission pour vos achats! (Pssst, je me suis faites avoir en payant trop d’argent et en ressentant une pression trop forte pour faire un achat! 🙁 )

Faites aussi attention à vos achats. Évidemment, certaines boutiques se vantent de vendre du Batik fait localement…vérifiez vos sources avant de magasiner le fameux tissu. Les kiosques entourant la rue Malioboro vendent généralement des objets faits en Chine.

Budget voyage à Jogja

Yogyakarta est une ville relativement abordable! Pendant mon séjour, mes hébergements se situaient autour de 20$ à 30$ la nuit, mes repas pour une journée à plus ou moins 15$-25$, et les activités (outre les temples!) à moins de 5$-10$. Il est donc possible de passer un super voyage pour +/- 50$ par jour!

La mosquée sous-terrainne à Jogja au Château d'eau

La ville de Yogyakarta mérite qu’on s’y arrête au moins 5 jours. C’est en se baladant dans ses différents quartiers que l’on peut apprécier la culture et la richesse historique de l’endroit. Pour moi, ce fut vraiment une ville où je me suis sentie dans la « vraie » Indonésie. 

Vous partez en Indonésie? Lisez mes articles sur Jakarta et sur les traditions sur l’île de Sulawesi!

Quoi faire à Jogja Yogyakarta Java Indonésie et bonnes adresses

*J’ai obtenu un rabais à l’hôtel Adhisthana à Jogja en échange d’une mention sur mes réseaux sociaux et dans cet article. Mon opinion sur mon séjour demeure des plus authentiques.

Cet article contient des liens affiliés. Il ne vous en coûte pas plus cher de réserver via ces liens, mais j’aurai une commission en retour me permettant de continuer mon blogue. Merci à l’avance de votre support!

Un commentaire Ajoutez le votre

  1. Nycole dit :

    Excellent compte rendu; détails très pertinents et variés en plus de magnifiques photos
    FÉLICITATIONS et merci de nous faire partager cette expérience

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.