L’assurance voyage Covid-19

L’assurance voyage est un must, surtout en temps de pandémie. Si vous songez partir dans les prochains mois, il est important de vérifier si votre assurance voyage vous couvre pour la COVID-19. En date de la mi-octobre, la majorité des compagnies d’assurances ne couvrent PAS les voyageurs si jamais ils attrapent la COVID-19 à destination (ou lors du trajet). J’ai fait des recherches auprès des principales compagnies d’assurances du Québec. Retrouvez ci-dessous les assurances voyage couvrant la COVID-19, ainsi que les plans de couvertures offerts. (Mis à jour le 30 novembre 2020)

COVID-19 Coronavirus
Image de Pexels.com

Desjardins et La Capitale (SSQ)

Depuis le 1er octobre 2020, l’assurance voyage liée aux cartes de crédit Visa Desjardins et les assurances La Capitale assurent (pour les moins de 59 ans, séjour de 60 jours ou moins) pour la COVID-19 à l’étranger. Si le Canada venait qu’à passe d’un niveau 3 (éviter tout voyage non essentiel) à un niveau 4 (éviter tout voyage), vous devrez annuler votre voyage à l’étranger. L’assurance vous offrira alors une couverture annulation.

Si jamais vous attrapiez la COVID à destination, une couverture de 5 millions de dollars entre en vigueur pour les soins.

Si vous attrapez la maladie avant votre départ, l’assurance annulation ne vous couvre pas. Toutefois, si la situation dans un pays étranger venait à changer du niveau 3 à 4 (éviter tout voyage), l’assurance annulation couvre les frais liés aux changements de date de billets d’avion (et non d’annulation). 

Tout comme au printemps, ces assureurs considèrent que si votre vol se voyait annulé ou reporté, un crédit-voyage ou un report du vol est considéré comme un « remboursement » et donc, vous ne pourrez pas obtenir votre argent.

Voyager en temps de COVID-19 assurance voyage
Image de Pexels.com

La Croix Bleue et Médipac

La Croix bleue et Médipac ont été dans les premières compagnies d’assurances à couvrir pour la COVID-19. La protection inclut les frais médicaux d’urgence de 2 à 5 millions de dollars et couvre l’hospitalisation et soins liés à cette maladie, selon la protection choisie

Important de noter que l’assuré ne doit pas avoir reçu de diagnostic de la COVID-19 dans les derniers 6 mois avant la date de son départ. 

Ces deux assurances couvrent également les plus de 60 ans ce qui est un plus pour les snowbirds!

CAA Québec

CAA Québec ne couvre pas la COVID -19 pour les voyages à l’étranger.

Travailler en voyage en temps de pandémie - Digital nomade COVID-19
Image de Pexels.com

Nomad Insurance de SafetyWing 

L’assurance Nomad de SafetyWing s’adresse surtout aux voyageurs long-terme, aux « Digital Nomads » de 18 à 39 ans. La couverture COVID est en place et couvre des dépenses médicales jusqu’à 250 000$ avec une franchise de 250$. C’est une assurance qui peut être intéressante si vous pensez partir longtemps à l’étranger quoi que le montant de protection est insuffisant.

Air Canada, Sunwing et Air Transat

Depuis quelque temps, les compagnies aériennes Air Canada, Sunwing et Air Transat /Transat Tours Canada (tous via Manuvie), incluent dans le prix du billet d’avion une assurance voyage liée à la COVID-19. Attention! Cette assurance ne couvre pas tout et vous devrez souscrire à une assurance voyage plus complète avant de quitter le pays.

Pour tous voyages réservés d’ici au 30 novembre 2020, et effectués d’ici mai 2021, vous êtes couverts pour des frais médicaux reliés à la COVID-19 de 200 000$ (ce qui est nettement insuffisant). Vous recevrez aussi jusqu’à 2 100$ par personne en frais d’hébergement pour cause de quarantaine, maximum de 4 200$ par famille. Notez toutefois que Manuvie propose directement à ses clients une couverture allant jusqu’à 1 million de dollars pour les soins liés à la COVID-19.

Bien que je n’aie pas de référence officielle à ce sujet, on me confirme que ce n’est pas l’idéal de souscrire à deux assurances différentes. Refusez celle offerte par la compagnie et achetez une police d’assurance complète afin d’éviter tout problème lors de réclamation (qui paie quoi?) 

Contrôle de la température pour la COVID-19 aéroport
Image Pexels.com

Vos questions sur les assurances voyage COVID-19

Vous m’avez demandé de creuser certaines questions sur ma page Facebook et compte Instagram. Voici les questions/réponses!

Evelyne : Si je contamine quelqu’un d’autre en voyage, un habitant de la place par exemple ou un employé de l’hôtel où je réside, puis-je être poursuivie? Surtout dans le cas où il arriverait des complications graves?

Dans ce cas précis, l’assurance voyage ne vous couvre pas. On parle plutôt de responsabilité civile. À noter que les conséquences pourraient aussi varier d’un pays à l’autre selon les lois et règles en vigueur localement. Vaut mieux prendre toutes les mesures d’hygiène possibles afin de minimiser les risques de propagation.

Stephanie : Nous voyageons en famille (2 adultes, 3 enfants). Si le départ ou le retour est compromis à cause de la Covid pour un des 5, qu’arrive-t-il aux 4 autres?

Comme les autres membres de la famille risquent d’être placés en quarantaine à destination, l’assurance voyage couvrira les frais liés à la quarantaine jusqu’au montant maximum prévu par l’assureur. 

Cuba Cayo Guillermo plage ciel bleu et jetée
Cayo Guillermo, Cuba

Isabelle : À quel point une assurance nous couvre-t-elle vraiment si on ne peut pas embarquer dans l’avion à cause de fièvre ou toux sans diagnostic (aller ou retour)?

Comme j’expliquais ci-haut, si vous avez des symptômes de la COVID-19 à l’aéroport, au départ du Québec, et que la compagnie aérienne vous refuse l’accès, vous perdez votre voyage. Toutefois, si c’est au retour que vous vous voyez refuser l’accès à l’avion, vous êtes encore en voyage, avez donc contracté la maladie sur place, et êtes couverts par votre compagnie d’assurances. Vous devrez donc obtenir les soins nécessaires et être en quarantaine, vous, et les membres de votre famille.

Louis : Quels sont les pays qui ne demandent pas de confinement à l’arrivée?

La liste change presque tous les jours, mais voici, en date d’aujourd’hui, les pays qui ne demandent pas de quarantaine à l’arrivéeAttention! Les requis d’entrée au pays sont souvent remplacés par un test à l’arrivée, on peut exiger la preuve d’un test négatif 72h avant le départ, une preuve d’assurance voyage et/ou le téléchargement d’une application de traçage de cas COVID. Il est important de toujours vérifier les exigences d’entrée au pays avant de réserver son voyage.  Rappelez-vous qu’au retour, vous devrez faire une quarantaine au Canada. Bien que des projets pilotes soient en cours en Alberta et Ontario pour remplacer celle-ci par un test, ce n’est pas encore chose faite.

Liste de pays sans quarantaine obligatoire à l’arrivée (mis à jour le 25 octobre 2020) où les Canadiens sont admis : 

Afrique du Sud, Égypte, Maroc, Tanzanie, Turquie, Bélize, Bolivie, Brésil, Colombie, Costa Rica, Équateur, Guatemala, Honduras, États-Unis (certains états seulement), Mexique, Nicaragua, Panama, Salvador, Cambodge, Chine, Corée du Sud, Maldives, Bahamas, Cuba (Cayos et Varadero), République dominicaine.

À noter que l’Union européenne a fermé ses frontières aux Canadiens depuis le 23 octobre 2020, la majorité des pays n’obligeaient pas de faire une quarantaine, mais les exigences d’entrées de chaque pays peuvent varier.

Docteur à l'étranger Assurance voyage

En conclusion : une assurance voyage COVID ça existe!

Je n’ai pas pu nommer toutes les compagnies d’assurances existantes, mais sachez que la plupart n’offrent pas encore de protection incluant la COVID-19 à l’exception de celles nommées ci-dessus. 

Dans tous les cas, vous ne devez pas avoir de symptômes ou avoir attrapé la COVID-19 avant votre départ. Infecté au coronavirus dans les 3 à 6 derniers mois? Il est possible que l’assurance voyage ne vous couvre pas (ce qui selon moi est bizarre considérant que « techniquement », on serait moins à risque de l’avoir une deuxième fois dans les premiers mois suivants une infection, mais bon…)

Refusé à la porte d’embarquement ou à destination? Les assurances voyage ne vous couvrent PAS. Si vous partez en croisière, vous n’êtes PAS couverts. La COVID-19 étant une situation « connue » en date d’aujourd’hui, il n’est pas possible d’annuler son voyage et d’être remboursé grâce à l’assurance si vous attrapez la maladie avant votre voyage.

C’est donc un risque « calculé » que de voyager en ce moment. La priorité est d’être assuré au maximum pour éviter de devoir hypothéquer votre maison en cas d’hospitalisation à l’étranger. Vérifiez également si le système de santé sur place peut vous recevoir en cas de symptômes graves. Votre compagnie d’assurance ne peut pas garantir que vous recevrez les bons soins à destination! C’est donc un pensez-y-bien!

Plage Club Med Turks
Club Med Turks and Caicos

En savoir plus…

Prenez note que les voyages non essentiels sont toujours non recommandés par le Gouvernement canadien. Soyez à l’affût des derniers avis gouvernementaux sur ce lien.

Le gouvernement canadien a également confirmé qu’il n’y aurait plus de vols de rapatriement si jamais la situation venait qu’à changer à l’étranger. Vous devrez donc débourser vous-mêmes ces frais de retour au pays si jamais votre assurance ne les couvre pas dans votre protection « annulation voyage ».

Lisez ma petite histoire d’assurance voyage lors de mon périple au Pérou en 2009! La preuve que c’est plus que nécessaire d’être assuré!

Vous aimerez aussi ces articles:

Des liens affiliés pourraient se retrouver dans cet article. En cliquant sur ceux-ci, vous m’encouragez à poursuivre mon travail sur ce site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.