Holbox : tout ce que vous devez savoir avant de partir pour l’île

Le signe Holbox au lever soleil

On me parle depuis des années de Holbox (prononcer Holboche), île paradisiaque à quelques heures de Cancún. Parfois en mal, mais surtout en bien. Je n’y avais pourtant jamais mis les pieds les 5 fois précédentes que j’étais au Mexique. Il était donc plus que temps que j’aille constater ce qu’était vraiment Isla Holbox. J’ai pensé vous dresser un petit portrait de ce que j’ai aimé et moins aimé de l’île, parce que oui, il y a deux côtés à la médaille.

Se rendre à Holbox

Tout d’abord, sachez qu’il est relativement facile de se rendre à Holbox. Depuis Cancún, Mérida, Valladolid, oui Playa del Carmen, des transporteurs s’arrachent les touristes pour le voyage vers la pointe de la péninsule de Yucatán. L’option la moins chère demeure probablement l’autobus ADO qui s’arrête à quelques mètres du quai des traversiers à Chiquilá. En voiture, en seulement 2 heures depuis Cancún et vous y êtes. 100 pesos par 24h pour le stationnement à Chiquilá et le tour est joué!

On se déplace ensuite en traversier vers l’île pour 150 pesos par personne. Il y a une compagnie qui fait la traversée sur l’heure, l’autre sur les demies de l’heure. D’autres options moins chères sont probablement possibles avec les petits bateaux de pêcheurs dans le port, mais je n’ai pas fait la vérification.

Premières impressions sur Holbox

Des touristes sur la petite île de 1.5 km de large, 41 km de long, il y en a! Je n’avais pas vu autant de gens depuis Playa del Carmen il y a 3 ans. En ce temps des Fêtes, beaucoup d’européens semblaient s’être donnés le mot pour y séjourner. Évidemment, à l’arrivée de chaque traversier, c’est au moins une centaine de personnes de plus qui s’ajoutent sur l’île donc il faut s’attendre à un certain « trafic ». J’ai donc d’abord trouvé l’île très très…très occupée.

Une île sans voiture Holbox, vraiment?

La rue principale de Isla Hlobox avec ses kiosques d'information touristique au Mexique

J’ai lu PARTOUT que Isla Holbox était une île sans voiture et où on se promenait allègrement à vélo ou en voiturette de golf. Oui…mais non. C’était ma première déception. Pour moi, une île sans voiture est comme l’île de Koh Phi Phi en Thaïlande ou l’île de Koh Trong au Cambodge. Aucune voiture ou peu de véhicules à moteur, point. Toutefois, à Holbox, il y a des voitures et des camions, en très petit nombre évidemment. Ceux-ci sont souvent là pour des livraisons ou pour des réparations quelconques.

La pollution par le bruit (et odeur) vient surtout du fait que les fameuses voiturettes de golf fonctionnent à essence. On se fait donc emboucaner et enterrer par les odeurs et bruits désagréables de ces véhicules populaires sur l’île. Je l’avoue, c’est la façon idéale de s’y déplacer vu les nombreux trous d’eau et les petites distances à couvrir, mais trop, c’est trop. Les vélos pourraient être une meilleure option, mais j’ai trouvé que dans ce « trafic » polluant, ce n’était pas très agréable d’y pédaler. 

La plage à perte de vue, oui!

L'eau turquoise et la belle grande plage de Isla Holbox au Mexique

Je suis tombée en amour avec la (les) plage de Holbox. 35 beaux kilomètres de plages à perte de vue. Donc même s’il y a beaucoup de gens sur l’île, chacun peut se trouver un petit trou pour y relaxer. Ce que j’ai aussi particulièrement apprécié est la mer, peu profonde à cet endroit, et l’absence de vague. On se croirait dans une piscine géante, parfaite pour faire trempette à toute heure du jour. C’est donc idéal pour les familles avec jeunes enfants ou pour les personnes craignant les grosses vagues en bord de mer.

Moustiques ou pas?

On m’avait bien averti, apporte ta crème Watkins anti-moustique et une chance que je l’avais. On ne s’en rend pratiquement pas compte mais à Holbox, on se fait dé-vo-rer. C’est plutôt logique en fait parce qu’avec tous les trous d’eau sur l’île et une partie marécageuse avec mangroves et plantes aquatiques, c’est simplement une pouponnière à moustiques (et aux potentielles maladies qui viennent avec). Pensez donc avoir avec vous un bon produit contre les insectes et vous en mettre matin-midi-soir.

Holbox, c’est cher!

Oui et non…Holbox est effectivement plus cher que les autres endroits visités au Mexique. Toutefois, si vous partez avec un budget quotidien qui ressemble à ce que vous paieriez à la maison, ça reste un peu en deçà. Il est évidemment possible de se loger et manger à moindre coût avec les Airbnbs et les petits bouisbouis de rues qui ouvrent en soirée. En épicerie, les items sont un peu plus chers qu’ailleurs mais à peine. 

Petit déjeuner au restaurant Colibri de Holbox avec Omelette aux légumes, café et jus frais. Mexique

Par exemple, un déjeuner avec omelette aux légumes, un jus d’orange frais et café américain, 192 pesos au Restaurant Colibri (13$ Canadien). Autre option : acheter des petites pâtisseries à une dame dans la rue pour 36 pesos pour 6 pâtisseries (2.40$ Canadien). Il y en a donc pour tous les budgets selon ce que vous cherchez comme expérience. Mais à la base, oui, Holbox est plus cher que le reste des endroits populaires au Yucatán.

Pour la location des voiturettes de golf, je l’avoue, c’est cher! Pour 2 heures, 450 pesos (30$ canadiens)…mais comme c’est l’une des activités populaire de l’île, il fallait s’y attendre.

Trouvez votre hébergement à Holbox.

Les activités à Holbox

Plage avec Kayak et pancarte pour annoncer les activités vendues :SUP, pêche, kayak, tours sous un parasol avec noix de coco. Isla Holbox Mexique

Il y a une tonne d’activités et de tours organisés à faire à Holbox. Je n’ai eu le temps de tester aucune d’entre elle! Oups! Kayak, SUP, tour de bateau vers le bout de l’île, kitesurfing, plongée avec les requins-baleines, baignade phosphorescente de nuit, observation de la faune… Tout est offert et ce, directement depuis le centre de l’île où de nombreux kiosques sont installés pour vous donner les meilleurs choix d’activités. Mais pas obligé de bouger, les hamacs, les chaises longues et l’eau turquoise vous attendent pour relaxer aussi! 😉

Les hamacs sur Isla Holbox sont très populaires pour la détente.

Les rues d’Holbox c’est…

Cahoteux avec de gros trous d’eau…et ce malgré l’absence de pluie. Les routes sont faites de terre glaise ce qui rend l’absorption d’eau pratiquement impossible. Les rues sont donc glissantes et difficiles à emprunter par endroit. Comme piétons, on doit prendre les trottoirs (très élevés par rapport au sol). Difficile d’accès donc pour les poussettes et les personnes à mobilité réduite.

Les couchers de soleil à Holbox, c’est magique?

Coucher de soleil à Isla Holbox au Mexique avec bateaux de pêcheurs en avant-plan.

Je suis une fan finie de couchers de soleil (et des levers aussi!). Le coucher de soleil à Holbox m’a rappelé ceux du Costa Rica ou d’Australie. C’est un moment de rassemblement pour beaucoup de gens sur l’île qui s’installent, bière à la main, sur le quai pour regarder la grosse boule orange se noyer dans la mer. Un moment magique et zen qui nous fait apprécier la nature.

Holbox l’artistique #streetart

Malgré la poussière causée par les passants, Holbox demeure une ville très colorée! Les maisons sont peintes de couleurs vives et surtout, des fresques (street art) sont à découvrir à tous les coins de rue. On trouve même des surfaces de bétons peintes au bord de l’eau. L’île est très axée sur l’art, le bien être, la zénitude et le positivisme. Une image vaut mille mots…je vous laisse donc constater par mes photos quelques scènes locales.

L’environnent sur l’île

Pas de paille, pas de sac de plastique, pas de papier de toilette dans la cuvette, sur Isla Holbox, on tente tant bien que mal de préserver l’environnent du mieux que l’on peut. On est ici sur une réserve écologique incroyable et l’écotourisme est de mise (du moins, c’est qu’on dit). Dans mon Airbnb, on m’indique d’économiser l’eau, de fermer la climatisation dès mon départ, de réduire mon empreinte écologique en rapportant avec moi la majeure partie de mes déchets non-compostables.

Malgré tout, un énorme problème de gestion des déchets demeure.  Autant de gens sur une si petite île, ça cause des dommages. J’avoue qu’avec la chaleur et les tonnes de vidanges, il y avait à quelques reprises des petites odeurs de fond d’égoûts qui circulaient dans l’air. Pensez faire votre part en limitant votre empreinte écologique lors de votre passage!

Fresque colorée à Holbox devant laquelle se trouve une poubelle pleine de vidanges

Où je suis demeurée à Holbox

Dans un Airbnb au centre de Holbox. Bien situé, propre, bel accueil, mais un peu cher, même considérant que j’y étais pendant la période des Fêtes. (Pour obtenir 45$ de rabais sur votre première réservation, cliquez sur ce lien!)

Où j’ai mangé à Holbox

En 24 heures, je n’ai essayé que quelques endroits parmi les nombreuses possibilités de restaurants sur la petite île.

Apéro chez Rosa Mexicana: un peu cher mais de bons cocktails (surtout le Mojito Basilic Mangue) et une super guacamole.

El Hornito Argento: Prix raisonnable pour une succulente pizza croûte mince au four à bois (pour faire changement des tacos tsé)!

Restaurant Colibri : Pour les déjeuners gourmets servis dans un environnement coloré et artistique.

Alors Holbox, on y va ou pas?

Street art à Holbox, en bord de mer, le dessin d'un homme à chapeau les pieds dans l'eau. Mexique

Je sais que les amoureux de Holbox n’aimeront pas les petits points négatifs que je soulève dans mon article mais sachez que j’ai assez apprécié mon 24 heures pour songer retourner sur l’île plus longtemps lors d’un prochain séjour avec des amis. Mes parents ne seraient toutefois pas d’accord avec moi, ils n’y retourneraient pas eux 😉 Perso, je trouve que les points positifs surpassent le négatif et j’ai le goût d’y retourner m’y prélasser et tester quelques activités.

Visionnez la vidéo que mes amis Alex & MJ On the GO ont réalisée sur Holbox!

Vous voulez explorer d’autres endroits au Mexique? Lisez mes articles sur Valladolid, Mérida et Puerto Morelos!

Holbox 10 choses à savoir avant de partir. Sauvegardez cet article dans vos favoris Pinterest
Sauvegardez cet article dans vos favoris Pinterest!

6 commentaires Ajoutez le votre

  1. Danielle dit :

    Article très honnête. S’il n’y avait pas de si nombreuses rues pleines de trous remplis d’eau et de boue (lors de mon passage il n’y avait que la rue principale où il n’y en avait pas) et pas autant de marais et de moustiques, ça pourrait être une île des plus extraordinaires. Le Street Art est magnifique; la plage et l’eau extraordinaires. Avec ces points négatifs importants, c’est sûr que je n’y retournerai pas!

  2. Nycole dit :

    Merci mille fois pour ces commentaires très honnêtes, comme le sont d’ailleurs tous tes résumés de destinations.
    Je t’en félicite

  3. Liam dit :

    Je cherche une tribune pour émettre un opinion sur isla holbox concernant la location de golf ce qui est selon moi un attrape touriste de premier ordre!!

    C’est extrêmement cher et en 1 heure, on a fait le tour des 2 extrémité de l’île…
    Comme Le but est d’arrêter à plusieurs endroits, je vous conseil plutôt de négocier un taxi pour la journée pour la moitié du prix. Vous allez verser un salaire a un mexicain et en plus vous aurez un guide. Moins de trafic sur l’île car y en a déjà bcp et en plus il attendra ou reviendra vous chercher si vous planifiez rester un certain moment a un endroit!!!
    Isla Holbox est encore super jolie, prenons en soin 🙂
    Votre site est super miss MC!!! keep traveling 🙂

    1. MC Globetrotteuse dit :

      Bonjour Liam, merci beaucoup de partager votre opinion et vos conseils…et merci du compliment! 🙂

  4. HELENE dit :

    Bonjour, je prépare mon voyage en ce moment et je suis très heureuse d’avoir enfin un avis objectif. Merci beaucoup pour vos conseils.

    1. MC Globetrotteuse dit :

      Merci Hélène pour ce commentaire! Je vous souhaite un bon voyage et du bon temps!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.