Le souffle chaud du Nil: 6 jours de croisière à bord du Steam ship Sudan

Récit de ma croisière sur le Nil à bord du Steam Ship Sudan avec Voyageurs du Monde.

Voguer sur le fameux fleuve en plein mois de juillet n’est pas ce qu’il y a de plus recommandé car en été, les températures avoisinent les 40 degrés, parfois même 50 degrés à l’ombre dans le sud du pays près de Assouan. Mais malgré la chaleur, le souffle chaud du Nil m’a bercé tout doucement pendant de longues heures.

Les terres fertiles sur les rives du Nil en Égypte

Une chaleur qui est tout de même supportable et en bonus, la visite des temples se fait sans le moindre touriste à cette température… Être seule ou presque à ces attractions populaires n’a pas de prix. On s’hydrate, on reste à l’ombre, on porte un chapeau sous le soleil et le tour est joué. 

Un village sur les rives du Nil entre Louxor et Qena en Égypte

Bien que j’aurais pensé sentir une brise fraîche sur le fameux Nil, c’est plutôt un souffle chaud qui me caressait la peau au quotidien pendant les nombreuses heures de navigation. Observer la vie locale alors que l’on passe si près de la rive est une de mes activités préférées à bord. Les enfants crient et nous saluent quand le bateau s’approche. Je leur envoie la main et ils crient de plus belle. 

Des enfants s'amusent sur le bord du Nile et nagent vers le bateau
Des enfants s’amusent sur le bord du Nil et nagent vers le bateau
Au lever du soleil sur le Nil, les oiseaux chantent en choeur

Puis, l’appel à la prière résonne et cette perpétuelle odeur de feu de bois vient me chatouiller les narines. Un autre moment magique sur le Nil.

Les paysages du Nil, Égypte

Alors que la plupart des passagers se tiennent au salon à l’air climatisé, je prends le souffle chaud du Nil plein le visage. J’ai rêvé ces 20 dernières années de visiter ce pays et je ne veux rien manquer… j’apprécie chaque petite goutte de sueur qui perle sur mon front, chaque zigzag du bateau dans les méandres de ce fleuve qui en a tant vu passer ces derniers 5000 ans. Je tente d’imaginer ce qu’était la vie autrefois, au temps des pharaons, puis à l’époque qu’a vu naître le Steam Ship Sudan au début des années 20. Je ferme les yeux et je rêvasse aux histoires qu’ont vu passer ces rives à travers les âges.

Un pêcheur en chaloupe sur le Nil en Égypte
Un pêcheur en chaloupe sur le Nil en Égypte

La croisière sur le Steam Ship Sudan

Le Steam Ship Sudan à quai à Qena sur le Nil
Les chaises longues du pont supérieur du Steam Ship

6 jours, 5 nuits sur le Steam Ship Sudan, ça passe vite et lentement à la fois. Dès que l’on pose le pied sur ce bateau vapeur, on se sent transporter à une autre époque, le début des années 20. Le SSS navigue les eaux tranquilles du plus long fleuve au monde depuis 1921. Laissé à l’abandon lors de la Seconde Guerre mondiale, puis par un tour opérateur allemand dans les années 90, c’est l’équipe de Voyageurs du Monde qui a trouvé cette presqu’épave et a ravivé l’esprit des croisières d’autrefois. Le décor répliqué à merveille, et la taille réduite avec ses 18 chambres et 5 suites, en font l’endroit idéal pour s’immerger dans la culture égyptienne dans laquelle le Nil prend une si grande importance. 

Le chambre Agatha Christie sur le Sudan, Égypte
La suite Agatha Christie rend hommage au passage de l’écrivaine sur le bateau.

Il y a quelque chose d’unique que de faire une croisière sur un bateau si historique. Seul bateau à vapeur encore en opération sur le Nil, le Sudan a accueilli nul autre qu’Agatha Christie qui y puisa son inspiration pour son roman « Mort sur le Nil ».

Pont principal du Steam Ship Sudan Egypte au lever du soleil

Le départ de la croisière se fait d’Assouan ou de Louxor et inclus repas à bord, tours avec guide francophone, bouteilles d’eau, et divertissement. Nul besoin de vous dire qu’on est traité aux petits oignons. Des rafraîchissantes boissons au retour de chaque visite de temples au thé apporté sur le pont supérieur au lever du soleil alors que j’ai les cheveux encore en broussaille. 

Au petit matin, je bois mon thé sur le pont supérieur du Steam Ship Sudan
Les yeux encore collés, je sirote un thé sur le pont au lever du soleil à 5h00.

Mon endroit préféré sur le Steam Ship est définitivement le pont supérieur. La vue 360 degrés sur le Nil et les chaises confortables où j’ai roupillé à quelques reprises m’ont servi de quartier général tous les jours.

Chambre lits doubles Steam Ship Sudan Nil
Chambre 1 lit double cabine pour deux sur le Steam Ship Sudan sur le Nil en Égypte

Les cabines sont spacieuses et ont, elles aussi, leurs charmes d’époque! Un grand lit, 2 chaises, une coiffeuse, un garde-robe de type walk-in, une jolie salle de bain avec un bain-douche et bien sûr, l’air climatisé. Une fois les volets clos, je n’aurais su dire si on était le jour ou la nuit. Nul besoin de vous préciser que j’ai dormi comme un bébé. Les suites, situées à l’avant et à l’arrière du bateau, ont une pleine vue sur le Nil. 

Heure du thé à bord du Steamship Sudan sur le Nil

Les repas, parfois sous forme de buffet ou 3 et 4 services, étaient tous plus délicieux les uns que les autres. Un peu de saveurs locales mais surtout une nourriture européanisée qu’on nous ressert presqu’à volonté, même quand on a l’estomac bien plein. J’ai apprécié l’heure du thé qui eut lieu à 2 reprises pendant mon séjour. Un bon thé à la menthe servi avec de petits biscuits, c’est toujours délicieux, même à 45 degrés. 

Le buffet à bord du Steam Ship Sudan
Un membre de l’équipage très comique qui se glisse dans ma photo du buffet du dîner

Les visites guidées

Un voyage sur le Steam Ship Sudan n’est pas que vie mondaine, repas gastronomique et heure du thé! Au moins une fois par jour, et parfois deux, le bateau accoste à destination afin de nous permettre de visiter certains des plus beaux temples de Haute Égypte. Un guide francophone accompagne un petit groupe de passagers (maximum 14) dans l’exploration de ces lieux de cultes bâtis pour les grandes divinités égyptiennes. Et une chance qu’il est là! Ahmed sait raconter les histoires de façon intrigante et divertissante. Les liens se font naturellement et on l’écoute des heures durant, même si parfois, on ne se rappelle plus trop quel dieu a quelle forme sur ces murs qui racontent un distant passé. Moi qui croyais tout savoir sur l’Égypte, j’en ai beaucoup appris en 6 jours!

De Assouan à Qena

Temple Philae à Assouan en Égypte
Temple Philae

À Assouan, ville de départ, j’ai pu découvrir mon premier temple égyptien: le temple de Philae sur l’île d’Angilika. J’avoue avoir été émue de me retrouver devant une telle splendeur. Je pourrais vous décrire chaque temple visité pour leurs particularités, mais ce serait de vous gâcher la surprise pour votre voyage sur le Steamer. 

Maude marchant entre les murs du temple de Kom Ombo sur la rive du Nil en Égypte
Temple de Kom Ombo

Le lendemain, le bateau fait deux arrêts : Kom Ombo, le temps du dieu Sobek à tête de crocodile, et Edfou, le temple le mieux préservé de tous grâce au sable et à l’absence de la crue du Nil à cette distance du cours d’eau. Puis, on arrive à Louxor, anciennement connue sous le nom de Thèbes. Ce musée à ciel ouvert mérite plus qu’une journée de visite et heureusement, on se concentre d’abord sur la rive est du Nil avec les temples de Karnak et Louxor, pour ensuite découvrir l’ouest au retour. Ces deux temples, liés par une allée de 3 kilomètres bordées de sphinx est en restauration et sera bientôt accessible aux visiteurs. 

Temple de Louxor au coucher de soleil en Égypte
Temple de Louxor

Une fois passée l’écluse d’Esma, c’est à Qena que l’on part se balader au temple Dendara. Nouvellement restauré, le plafond de ce temple est ma-gni-fi-que et contient plusieurs scènes d’astronomie et astrologie, prouvant une fois de plus les connaissances des égyptiens d’autrefois en la matière. 

Le plafond et ses représentations astrologiques du temple de Dendara en Égypte
Le plafond du temple Dendara et ses fresques astrologiques
Abydos. Sethi Temple Egypte
Temple de Sethi à Abydos

Le jour suivant, un trajet en bus de 2 heures nous mène au temple d’Abydos consacré aux 7 divinités égyptiennes et haut lieu de pèlerinage à l’époque pharaonique. On reprend ensuite le bateau, à contre-courant, pour retourner vers Louxor où la croisière se terminera…déjà.

La Vallée des reines et la vallée des rois, Louxor

Tombeau dans la Vallée des Paysans Louxor Egypte
La vallée des artisans, constructeurs et ingénieurs des tombeaux des reines et rois.

Une dernière belle et grande visite le matin du départ : la vallée des reines et des rois sur la rive ouest de Louxor. Je n’avais pas d’attentes précises quant à ces visites. Je connaissais bien l’histoire de la découverte du tombeau de Tutankamon par M. Carter au début des années 20, mais ce sont les trésors qui s’y cachent qui semblaient intéressants et non les tombeaux eux-mêmes. J’ai été étonnée par la beauté de ces lieux. La visite débute à 6h00 le matin par le village et tombeaux des artisans et ouvriers travaillant à préparer ceux des nobles et pharaons. Leurs tombeaux sont exiguës, colorés et simples.

Intérieur d'un tombeau dans la vallée des artisans près de Louxor
Intérieur coloré d’un tombeau dans la vallée des artisans
Tombeau de Nefertari dans la Vallée des rois et reines à Louxor Égypte

La cerise sur le sundae se situe un peu avant la fameuse vallée des rois, dans la vallée des reines : le tombeau de Nefertari. Femme préférée de Ramsès II, le pharaon lui a fait construire un tombeau des plus époustouflant. Accessible à seulement 250 touristes par jour au coût élevé de 90$ (1200 LE), et ce, pour 10 petites minutes, le coup d’œil en vaut la peine. Je me croyais impressionnée par les temples bien conservés, ici, on est ailleurs. Les hiéroglyphes ont été sculptés à merveille et les couleurs (oui oui la peinture est encore intacte) les définissent encore plus. 

Entrée de la Vallée des rois à Louxor Égypte
La vallée des rois

S’en suit la visite de la fameuse vallée des rois, endroit désertique et montagneux. C’est sous ces montagnes, en forme de pyramides naturelles, que sont enterrés les plus grands pharaons d’Égypte. On peut visiter ici une quinzaine de tombeaux, quoi qu’un billet d’entrée permette d’en voir 3. Les plus beaux selon moi: les tombeaux de Ramsès V et VI, ainsi que Ramsès IV. 

J’aurais bien aimé vous montrer des photos de ces lieux mythiques mais il est interdit d’en prendre…Je l’ai appris à mes dépends car j’ai voulu croquer rapidement une scène avec mon cellulaire que je me suis rapidement fait confisquer par un garde. S’en est suivi une discussion animée entre mon guide et celui-ci afin que je supprime lesdites photos. Ça m’apprendra à vouloir immortaliser un endroit si grandiose pour vous le partager!

L’Égypte en voyage organisé

Vous me connaissez, les voyages organisés, je n’en fais pas trop souvent. Après 20 ans à rêver à l’Égypte, vu l’instabilité et les potentiels problèmes de sécurité, je voulais visiter ce pays bien accompagnée. Je ne pouvais pas mieux tomber avec Voyageurs du Monde!

Application Voyageurs du monde avec itinéraire
L’application Voyageurs du monde permet d’avoir son itinéraire au bout des doigts

Spécialisé en voyage organisé sur-mesure, l’agence m’a remis avant le départ un guide plus que complet comprenant l’itinéraire, les détails sur les mœurs et coutumes du pays, une liste d’items à apporter et l’historique du bateau et du pays. Ce qui est le plus génial c’est que ce guide est disponible sous forme d’application me permettant de suivre au jour le jour le programme. Dès l’arrivée, et même lors du transfert à Casablanca, des représentants me prenaient pratiquement par la main pour toutes les étapes du voyage. Peut-être un peu trop organisé pour une voyageuse habituée comme moi, mais pour des voyageurs un peu plus insécures, rien n’est laissé au hasard. Je me suis sentie bien accompagnée du début à la fin et avec un service en français en plus. 

La sécurité en Égypte

Hieroglyphes temple Egypte

Les médias rapportent souvent ce pays comme étant dangereux. Les fois où je me suis aventurée avec Jennifer du blogue Moi, mes souliers, j’ai au contraire senti l’accueil chaleureux des Égyptiens. La seule fois où je me suis questionnée est lors de notre arrivée à Qena où un cortège policier nous a escorté aux temples de Dendara et Abydos; une mesure supplémentaire que le pays prend pour assurer la sécurité des touristes dans cette région qui a déjà connu des actes contre les autobus voyageurs. Des gardiens veillaient la nuit à notre protection à quai mais j’ai plutôt vu cela comme un « au cas où » au lieu d’y voir là un réel danger.

Hieroglyphes Egypte

Mon voyage a passé beaucoup trop rapidement. En un clin d’œil, j’ai vécu ce voyage de rêve grâce à Voyageurs du Monde qui a d’ailleurs ajouté à la merveilleuse croisière une journée guidée au Caire pour y visiter les incontournables pyramides. Je me promets bien de retourner en Égypte pour visiter Alexandrie et le temple d’Abu Simbel. Les merveilles de ce pays ne cesseront de m’impressionner et je souhaite à tous ceux qui ont envie de visiter ce coin du monde s’y rendre avec une agence qui s’occupe aussi bien de ses clients.

Cet article est commandité et ce voyage a été rendu possible grâce à Voyageurs du Monde. Mon opinion quant à ce voyage et mes expériences demeurent des plus authentiques. 

3 commentaires Ajoutez le votre

  1. Danielle dit :

    Wow! Quel magnifique voyage! Excellent récit et de très belles photos!

  2. Nicole Morin dit :

    Wow dans la description de tes voyages on peut sentir vraiment ta passion pour les voyages.Continu de nous en mettre plein la vue

    1. MC Globetrotteuse dit :

      Merci beaucoup Nicole!! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.