10 choses à savoir avant de partir en Colombie

C’était ma première fois en Colombie et il y a certaines choses que j’aurais aimé savoir avant de visiter ce merveilleux et grand pays. Après 10 semaines à me balader ici et là, entre Santa Marta, Carthagène, Medellín, Minca et Bogota, voici 10 choses à savoir avant de partir en Colombie ainsi que mes petits conseils.

Est-ce que la Colombie c’est dangereux?

Street art dans les rues de Getsemani Carthagène Colombie

On ne se le cachera pas, les premières images qui nous viennent en tête lorsqu’on parle de Colombie, ce ne sont pas les destinations balnéaires de la côte Caribéenne! Celui dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom a fait les manchettes une grande partie des années 90 début 2000, a une série Netflix qui le met en vedette, et a semé la terreur tant à l’échelle nationale qu’internationale. Alors, est-ce que voyager en Colombie, c’est dangereux? Non! Pas plus qu’ailleurs. Depuis 5-6 ans, le gouvernement a tout mis en œuvre pour que les visiteurs étrangers (et la population) se sentent en sécurité. La présence policière est accrue, tant dans les petites villes que dans les grandes. Évidemment, il faut respecter les conseils de sécurité de base lorsqu’on voyage, mais ça, ça s’applique partout dans le monde. Il n’y a pas une fois où je me suis baladée en ville où je me suis sentie en danger. Mais, j’ai évité de sortir le soir tard dans les quartiers moins recommandés, je ne me baladais pas avec mon téléphone dans les poches et je ne traînais pas beaucoup de sous sur moi. La Colombie n’est pas plus dangereuse qu’ailleurs.

Découvrez mes conseils pour demeurer en sécurité en voyage.

La carte SIM

Vue sur la mer depuis le haut des montagnes à Minca, Colombie

Si vous êtes comme moi et aimez être connecté pendant votre voyage, avoir une carte SIM locale est essentiel. Le coût n’est pas très élevé (selon votre utilisation) et vous permet d’avoir accès au téléphone et internet, peu importe où vous vous trouvez. Le coût est autour de 8 à 12$ pour 10G valident 30 jours. 

ATTENTION! Il y a une loi très spéciale en Colombie que vous devez connaître sur les cartes SIM. Je n’étais pas au courant avant de partir et cela m’a occasionné des problèmes. 

Lors de l’achat de votre carte, vous devez demander au préposé d’enregistrer votre téléphone auprès du gouvernement. On vous demandera alors une pièce d’identité. Ce n’est pas tous les endroits qui proposent volontairement de le faire donc faites-en la demande. Qu’arrive-t-il si votre téléphone n’est pas enregistré? Après plus de 30 jours d’utilisation dans le pays, celui-ci est automatiquement bloqué, car considéré comme « volé » par les autorités. Impossible d’utiliser non seulement la carte SIM locale, mais la carte SIM de son pays. Que faire si votre téléphone est bloqué en Colombie? Vous devez retourner là où vous avez acheté votre carte (conservez le reçu!), demander au préposé de faire les démarches nécessaires pour faire débloquer votre téléphone et espérer que cela fonctionne. Le déblocage peut prendre jusqu’à 72 heures et n’est pas garanti! Donc, prenez le temps de faire enregistrer votre téléphone dès votre arrivée au pays lors de l’achat d’une carte SIM.

La température en Colombie

Pluie et nuages sur la capitale Bogota
Pluie et nuages sur la capitale Bogota
Plage de Bahia Concha dans le parc national de Tayrona Colombie
La chaleur de la côte des Caraïbes au Parc national Tayrona

La Colombie est un pays super grand! Le seul d’Amérique du Sud d’ailleurs à toucher tant à l’océan Atlantique que Pacifique. La température varie énormément d’un endroit à l’autre. La côte caribéenne est humide et il fait pratiquement toujours autour de 30-32 degrés Celsius ( + facteur humidex, autour de 38). À Medellín, la ville de l’éternel printemps, on est plus autour de 18-20 degrés, parfois un peu plus chaud lorsque le soleil sort. Il faut prévoir un peu de pluie selon l’endroit où vous vous trouvez en ville. Dans la capitale de Bogota, c’est plus frais, car on s’y trouve à plus de 2 600 mètres d’altitude. Lors de mon passage, on était plus autour de 10 degrés et les après-midis sont pratiquement toujours pluvieux. Il faut donc prévoir ses vêtements en conséquence, surtout si vous prévoyez visiter plusieurs endroits dans le pays!

Comment se déplacer en Colombie

Je le mentionne ci-haut, la Colombie, c’est grand! Depuis Montréal, on peut arriver par vol direct à Carthagène des Indes avec Air Transat ou à Bogota avec Air Canada. Les déplacements sur la côte caribéenne se font soit en buspour un coût très avantageux, ou en transport privé. Le bus de Carthagène à Santa Marta est 17$ alors qu’un transport privé à deux nous a coûté 80$. La différence est quand même grande, mais l’avantage du transport privé est que notre chauffeur est venu nous chercher et porter directement à notre hébergement. La durée du trajet est aussi plus courte, car il n’y a pas d’arrêt.  

Dans la ville de Medellin, on peut se déplacer en bus, en métro et en métro cable (téléphérique) pour quelques sous seulement! C’est l’une des villes les plus faciles côté déplacement en Colombie.

La distance entre les grandes villes est énorme. Si vous ne voulez pas passer 18 heures en bus, je vous suggère de prendre des vols internes, car le prix est très avantageux. Par exemple, de Santa Marta à Medellín, pour un vol de 1h00, le coût aller-retour est de moins de 100$, excluant le bagage en soute, et de Santa Marta à Bogota, pour 1h30 de vol, on parle de moins de 150$. Ça vaut la peine!

Le coût de la vie en Colombie

Coucher de soleil sur la mer des Caraïbes à Rodadero Santa Marta Colombie.
Le coucher de soleil depuis mon appartement à 1200$/mois

Je m’attendais à ce que la Colombie soit un peu moins chère, je l’avoue. Il est toutefois possible d’y voyager très convenablement à faible coût. Les transports publics permettent les déplacements à petits prix, la nourriture de rue (street food) se vend pour quelques dollars à peine, et les hébergements sont extrêmement abordables.

La côte caribéenne demeure plus chère que les grandes villes du pays. Comme c’est une destination populaire auprès des Colombiens et Sud-Américains, on retrouve beaucoup de vendeurs de tours, de souvenirs, et les hôtels sont plus chers, autour de 75-100$ la nuit à Santa Marta lors de la période des vacances. Dès qu’on se rend à Medellín et Bogota par contre, il est facile de trouver des hébergements à moins de 50$ la nuit! Et je vous parle de beaux hôtels, pas juste d’auberges de jeunesse. 

Trouvez votre hébergement en Colombie.

L’argent

Le peso colombien est la monnaie locale. Pratiquement tout se paie en argent comptant sauf dans les grands restaurants et les épiceries à grande surface où il est possible de payer par carte de crédit. Malheureusement, les guichets ne fonctionnent pas tous, ont parfois une limite maximale de retrait, et la plupart donnent de grosses coupures de 50 000 et 100 000 pesos alors que les marchands ne prennent pas de gros billets. Il faut donc prévoir faire quelques dépenses inutiles ici et là pour « couper » les gros billets en petites coupures.

L’eau, l’électricité et les toilettes en Colombie

L’eau est très abordable en Colombie et dans certaines grandes villes comme Medellín et Carthagène des Indes, elle est bonne à boire directement du robinet. L’électricité a parfois des soubresauts dans les petites villes comme Rodadero de Santa Marta, mais les pannes ne durent jamais très longtemps. Les toilettes sont généralement propres et accessibles dans tous les commerces. Il faut toutefois jeter son papier toilette dans une corbeille.

Le café

Café de Colombie

La Colombie est reconnue mondialement comme l’un des meilleurs producteurs de café, mais la boisson chaude n’est pas consommée par les Colombiens! La majeure partie du café de haute qualité est exportée aux quatre coins de la planète de sorte qu’il est sincèrement difficile de trouver du bon café à boire en Colombie, sauf si vous trouvez un café branché pour les touristes et expats. Le café vendu dans la rue et sur la plage s’appelle plutôt « tinto » et provient d’un grain de qualité inférieure, et donc, a un goût moins plaisant en bouche. Si vous avez le temps, allez visiter au moins une finca de café en Colombie. Il y a plusieurs régions du pays qui proposent des visites de plantations et dégustations du populaire breuvage!

La nourriture

Calmars à l'ail sauté dans la poêle avec patacones
Calmars et patacones

Que mange-t-on en Colombie? Les mets les plus populaires ne sont pas les plus goûteux, mais remplissent bien la panse. Les arepas, une galette de maïs souvent farcie au fromage, aux œufs ou à la viande, sont souvent vendus dans la rue en soirée, mais servent aussi d’accompagnement aux repas. On y mange aussi des empanadas, des patacones (bananes plantains vertes frites) et on retrouve de la pizza, des perros calientes (hot dog) et hamburger un peu partout. Les Colombiens aiment beaucoup le sucré donc des bonbons et desserts de toutes sortes sont vendus dans les boutiques et dans la rue, tous les jours.

La côte des Caraïbes met évidemment tout ce qui est fruits de mer à l’honneur. Vous retrouverez donc de bons poissons grillés, du ceviche, des calmars et des crevettes sur pratiquement tous les menus.

Les Colombiens

Comuna 13 à Medellin en Colombie
Comuna 13, Medellin

On m’avait prévenu, les Colombiens sont parmi les gens les plus accueillants et gentils du monde! C’en est presque déroutant, surtout après 2 ans de pandémie! Les vendeurs de rue souhaitent toujours une bonne journée même après un « non merci » quand vous ne voulez pas acheter leurs produits, on demande souvent « pourquoi avoir choisi la Colombie comme destination », bref, ils sont curieux de connaître notre réalité, ils offrent des conseils sécurité et sur les différentes destinations, et ce, sans rien attendre en retour. Les mots utilisés le plus souvent par les Colombiens « A la orden », à votre service! C’est un peuple qui gagne à être connu une fois que nos barrières habituelles tombent.

Plage de Rodadero à Santa Marta en Colombie
La plage de Rodadero au petit matin

J’ai adoré mon voyage en Colombie. J’y suis demeurée près de 3 mois et ce ne fut pas assez! Je vous prépare différents articles sur les destinations que j’ai visitées : Carthagène des Indes, Minca, Santa Marta, Medellín et Bogota!

Des questions? N’hésitez pas à me les envoyer en commentaires.

Cet article contient des liens affiliés. Il ne vous en coûte pas plus cher et me permet de garde ce blogue actif!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.