Régions et saveurs de l’Odyssée du Nord: un Nouveau-Brunswick surprenant!

Régions et saveurs de l’Odyssée du Nord

Je reviens tout juste d’un roadtrip des plus surprenants dans le nord du Nouveau-Brunswick, aussi appelé l’Odyssée du Nord! Activités plein air, restaurants aux produits locaux, rencontres inspirantes…et tout ça à partir de 5 heures de route de Montréal! J’étais déjà passée par la ville d’Edmundston mais jamais je n’aurais cru que cette province était si diversifiée, et, je l’avoue, parfaite pour une virée sur la route entre amis!

Edmundston

L’été n’est pas terminé, c’est donc le temps de vous rendre dans cette superbe région pour en profiter avant que l’hiver ne cogne à nos portes. Alors, on part où en premier?

Ville d’Edmundston et environs:

À faire

  • Foodie tour: Pourquoi ne pas jumeler un tour historique de la ville avec des arrêts gourmands? Une belle idée qui vous fera découvrir à pied quelques coins d’Edmundston et ses commerces et spécialités gourmandes.
  • Jardin botanique du Nouveau-Brunswick: Que ce soit pour y pique-niquer, pour découvrir l’artiste en résidence et ses oeuvres, ou encore pour faire une balade au sein des différents jardins, c’est un endroit incontournable dans le coin. Une visite aux parfums délicieux et ambiance relaxante.

Jardin Botanique du Nouveau-BrunswickJardin botanique du NB

  • Visiter des Industries Corriveau: Le sarrasin est important dans la culture brayonne et la visite de cette ferme vous apprend tout ce qu’il faut savoir sur cette plante qui devient farine, avant de servir à la confection des fameuses ployes! Réservez votre visite à l’office du tourisme d’Edmundston

Farine de buckwheat La Ploye

À manger

  • Goûter aux Ployes: spécialité de la région, la Ploye ressemble à une crêpe, mais est faite à partir de farine de sarrasin (celle de M Corriveau!). Elle se mange typiquement avec du beurre, du creton, ou, ma garniture préférée, la cassonade (ou sucre brun). L’office du tourisme d’Edmundston propose d’ailleurs une dégustation à petit prix, tout en vous expliquant la recette pour faire les vôtres une fois de retour à la maison.
  • Déguster la soupe aux fougères: Ça ne fait peut-être pas de belles photos Instagram, mais la soupe aux fougères (ou têtes de violons), est une belle façon de manger ce légume répandu au Nouveau-Brunswick! Le restaurant Frank’s bar & grill de l’hôtel Four Seasons en a d’ailleurs sur sa carte.
  • Profiter de la terrasse du Café Flora (au Jardin Botanique du Nouveau-Brunswick) pour goûter les saveurs estivales sous le soleil. Essayez leur thé glacée et limonade maison; tellement rafraîchissantes!

Cafe Flora lunch

À boire

Direction Brasserie/Brewtique Petit-Sault! Des bonnes bières locales, aux noms et histoires un peu farfelus: Bob Leboeuf, John Glazier, Tante Blanche, La Kedgwick, Soeur Catherine et Louis XVII…Difficile de faire un choix donc aussi bien y aller avec le menu dégustation pour choisir votre préférée, et repartir avec vos bouteilles!

Brasserie Petit-Sault

Ville de Campbellton et environs

À faire

  • Faire la traversée de la rivière Restigouche en canot rabaska, avec Arpin Canoe Restigouche (à partir du Centre Expérience Restigouche) et écouter les histoires et légendes de la région.

Canot rivière Restigouche

  • Se dégourdir au parc de Sugarloaf: Vélo de montagne, randonnée, tennis, pique-nique ou camping? À vous de choisir, tout y est!
  • Miellerie CharloDécouvrir le nouveau centre Expérience Restigouche pour en apprendre plus sur l’éco-système de la rivière, pour (essayer) de créer sa propre mouche, ou participer à l’atelier de fabrication de mocassins!
  • Visiter la Miellerie Charlo Honey House, à Charlo: On pense en connaître beaucoup sur le monde des abeilles mais une heure ou deux à la Miellerie avec ses apiculteurs passionnés vous fera découvrir toutes les subtilités de ces insectes travaillants! Il est d’ailleurs possible de revêtir la combinaison “officielle” et s’approcher de très près des ruches. Évidemment, on peut déguster tous les produits dérivés, et repartir avec quelques cadeaux pour nos proches, ou pour soi-même 😉

À manger

Il faut commander la galette de crabe et le saumon signature (enrobé de proscuitto) du restaurant Saveurs d’ici, pour ne nommer que deux des plats préférés que j’ai pu déguster. Honnêtement, le menu est digne des plus grands restaurants du monde, servi avec simplicité, avec vue sur la rivière, et à des prix plus que raisonnables. Un arrêt obligatoire!

Restaurant Saveurs d'ici Expérience Restigouche

À boire

  • Encore de la bière locale avec les produits de la ShireTown brewery à Dalhousie, servi dans beaucoup de restaurants de la région.
  • Les cocktails du restaurant Saveurs d’ici: mon préféré, le mojito aux framboises!

Région de Chaleur

À faire

  • Le pedi-cab à la plage de Beresford: Le guide, plutôt en forme, pédale le long de la mer tout en racontant contes et légendes qui ont donné les couleurs à cette magnifique région
  • Pêcher en kayak dans la Baie des chaleurs: Aventures Nepisiguit Adventures offre des balades guidées en kayak et l’équipement nécessaire pour pêcher (dans mon cas, le guide est nécessaire pour me montrer à pêcher tout court!) Plusieurs tours “natures” sont offerts dans la région, mais j’ai manqué de temps pour tout essayer!

Kayak Baie Chaleur

  • Relaxer, se prélasser, se balader, manger et dormir au camping de Petit-Rocher, “Le Camping”. L’endroit est des plus zen de par sa proximité à la baie. Il n’y a rien comme s’endormir aux bruits des vagues et se réveiller avec le lever du soleil. Simplement magique, on ne veut plus partir (ou bouger!)

Le camping roulotteLe CampingPlageLe Camping lever soleil

À manger

  • Des sushis! Oui oui, des sushis! À l’auberge et bistro d’Anjou, on déguste les meilleurs sushis de la région dans un lieu historique et dans une ambiance de fête avec un chansonnier sur la terrasse certains soirs. La carte est toutefois très variée donc tout le monde y trouve son compte!
  • Un McFlurry au McDonald’s de Bathurst…pourquoi? Parce que c’est LE McDo dans le monde où le fameux dessert a été inventé et commercialisé par son propriétaire Ronald McLellan. Le goût n’est pas différent qu’ailleurs, mais il y a un petit quelque-chose de spécial de commander un McFlurry à cet endroit…Et qui se plaint de manger de la crème glacée de toute façon?! 🙂

À boire

BootleggerLe Bootlegger, à Bathurst, offre des bières locales en fût et cidres dans un décor “vintage”. Je me suis laissée tenter par une Braunschweig Pils qui se boit très bien en été. L’ambiance est à son comble en soirée à ce qu’il paraît!

Région de la Péninsule Acadienne

À faire

Village historique Acadien

  • Village historique AcadienVisiter le Village Historique Acadien: Prévoyez plusieurs heures pour vous balader dans ce village qui rassemble plusieurs maisons d’époque, déplacées sur ce site, pour faire découvrir l’histoire des Acadiens aux visiteurs. Je vous recommande de prendre une visite guidée pour rendre votre expérience plus enrichissante et apprécier les habitations des années 1770 à 1949. On peut y manger, y suivre des ateliers culinaires, et même y passer la nuit, dans la reconstitution du château Albert!
  • Le phare de l’île Miscou: J’adore les phares et celui-ci est tout simplement magnifique. Situé au bout de l’île Miscou, on peut pique-niquer à ses pieds, ou encore profiter d’un café au bistro.

Phare Ile Miscou

À manger

  • Déjeuner ou bruncher au Grains de Folies à Caraquet: Commandez un café latte! Jean-Pascal est un artiste qui fera de votre latte une vraie oeuvre d’art! La nourriture est également délicieuse et les portions très généreuses.

Grains de Folie Café latte

  • La Homard Mobile: Un must pour déguster la guédille au homard ou encore la poutine au homard.
  • Le Pinokkio à Shippagan: un petit peu d’Italie avec une “twist” acadienne sur le menu de ce restaurant situé à proximité de la marina de bateaux de pêcheurs
  • La terrasse à Steve, à l’île Miscou: Gardez-vous de la place pour prendre un plateau dégustation de fruits de mer à cet endroit reconnu pour ses produits frais! Dans un décor très simple aux murs autographiés par les passants, c’est ici que l’on mange les prises du matin, ou celles sorties tout droit des bacs d’eau salée de l’arrière-boutique…il n’y a pas plus frais!

La Terrasse à Steve

  • Les doigts à l’ail à la sauce Donair: Qu’est-ce que c’est que ça?  Une spécialité du Nouveau-Brunswick dont la forme diffère selon le restaurant et la région, les doigts à l’ail sont en fait de la pâte à pizza à l’ail, parfois avec de la viande, que l’on trempe ensuite dans une sauce sucré Donair. Surprenamment délicieux, surtout un lendemain de veille à ce qu’on dit 😉

Doigts à l'ail sauce Donair

À boire

  • Distillerie Fils du RoyLes produits de la Distillerie Fils du Roy, bières, whisky, gin,  sont servis dans bien des établissements de la région.  La Terrasse à Steve offre d’ailleurs de la bière en fut de la distillerie disponible exclusivement à ce restaurant! Une visite à la distillerie à Paquetville s’impose si vos papilles ont bien aimé!
  • La Brokerie et la Choperie de Caraquet: Une belle ambiance, de jolies lumières de jardin, on se croirait dans un party entre voisins à ces petits bars de la ville situés tout près de la mer. Évidemment, on sert des produits locaux sur l’ardoise (dont certains de la Distillerie Fils du Roy;) )!

Ville de Miramichi et environs

À faire

  • Essayer la nouvelle Tyrolienne Over the Cove, la plus longue des régions atlantiques! Un aller-retour qui fait monter en flèche votre adrénaline, avec une belle vue sur le parc French Fort Cove et la rivière Miramichi

Over the Cove ZIpline

  • Un tour de bateau sur la rivière pour comprendre l’histoire de la région, tout en se prélassant au soleil, avec le Miramichi River Boat Tour et son capitaine (et professeur retraité) Azande Haché
  • Descendre la Miramichi en “trippe” au Gallant’s Miramichi River Tubing:  Attention, on ne fait pas de vitesse ici, le but est de relaxer, les fesses à l’eau, en descendant tranquillement cette partie de la rivière un peu plus tranquille. S’il fait trop chaud, une trempette s’impose.
  • Visiter l’île de Beaubears: Deux options pour vous rendre, une facile, via un bateau-taxi, l’autre un peu plus physique, en canot rabaska. Lors de mon passage, le courant de la rivière et le vent n’ont pas facilité ma balade en canot, mais une fois les pieds sur l’île, la visite vaut le détour. On s’y retrouve en pleine nature sur cette terre qui est passée dans les mains de bien des propriétaires depuis l’arrivée des Premières Nations!

Ile de Beaubears

À manger

  • Le restaurant 1809 de l’hôtel Rodd River Miramichi: On y va surtout pour sa magnifique terrasse au bord de la rivière pour le coucher de soleil. Le menu est varié, mais il pourrait y avoir une amélioration côté service et nourriture.
  • Country Haven Lodge: On se rend à cet endroit pour la pêche, pour les chalets et leur tranquillité, et pour manger de bons repas maison. Lorsque je m’y suis arrêtée, j’y ai dégusté un bon morceau de saumon avec pommes de terres, petits pois et têtes de violons. Délicieux!

Alors? Je vous ai donné le goût de partir? Une chose est certaine, préparez-vous à bien manger, à bien bouger et surtout à être accueilli chaleureusement par les gens de la région! Le nord du Nouveau-Brunswick est vraiment un coin de pays qui gagne à être connu et qui, selon moi, risque de devenir de plus en plus populaire dans les années à venir! J’ai déjà hâte d’y retourner pour en profiter plus longuement 🙂

Maisons à Caraquet Bord de l'eau Miramichi Ile Miscou bateau Ile Beaubears Plage de BeresfordCoucher de soleil rivière Restigouche

 

Ce billet est commandité par l’Odyssée du Nord: Tourisme Edmundston et région, Ville de Campbellton, Office du tourisme de la région Chaleur, Office du tourisme Péninsule acadienne, Discover Miramichi. Cette campagne a été organisée par le collectif Voyage numériQC.

Toutes les opinions dans cet article sont les miennes. Je ne vous recommanderais jamais un endroit que je n’ai pas personnellement aimé! 🙂

#SaveursNordNB  #voyagedepresse

 

Un commentaire Ajoutez le votre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *