Grèce

*Suite du voyage en Turquie*

Mardi, 23 juin, 2015- ATHÈNES

J’ai passé une nuit difficile, je l’avoue…j’ai commencé à avoir tres mal a la gorge et je faisais beaucoup de fièvre la nuit dernière…donc tylenol aux 4 heures question de rester un peu sans douleur… alors quand le réveil a sonné à 4:15 pour se rendre à l’aéroport, ouf, que ca n’a pas été facile…
On partage le taxi avec une chambre use de l’auberge, on déjeune à l’aéroport, et un court vol d’une heure boys amène à Athènes. On a même eu droit à un déjeuner à bord de l’avion, sauf qu’ils nous ont donné 9 minutes pour le manger comme c’était déjà bientot le temps d’atterrir…!

Direction via train/métro vers le centre d’Athènes afin d’y retrouver Nasos et sa femme qui nous louent lappart via AirBnb

Nos faces de lève-tôt, arrivées à Athènes!

On rencontre un américain qui backpack aussi dans le train, et qui descends à la station suivante.
Nous sommes accueillie à la station de métro Syntagma pas nos hôtes qui nous amènent à un café le temps de préparer le studio pour notre arrivée. On en profite donc pour lyncher, puis la dame, thaïlandaise, vient nous chercher pour nous montrer les dessus-dessous de notre nouveau chez nous pour 3 nuits, 2 jours, en plein cœur de Plaka.
Petit appart sympa, belle grandeur, et encore une fois, très bien situé, en plein cœur du quartier touristique.
Priorité: trouver une petite épicerie pour aller se chercher collations et trucs a déjeuner… Tâche qui s’est avérée plus difficile que prévue! Comme nous sommes dans le quartier touristique, les épicerie de font rares! Nous avons trouvés, après avoir demandé à plusieurs locaux qui nous pointaient tous dans des directions différentes, un genre de dépanneur, qui fera bien la job!

On dépose les achats à la maison et direction petit tour via notre Lonely Planet. Direction vers le parlement, puis le grand parc juste à côté

Vue de notre rue..!

On y découvre le Zappeion ayant servi de résidence aux olympiens lors des derniers olympique, puis on passe par le mythique stade Panatenées, pour terminer avec le temple de Zeus, du moins ce qui en reste. A très impressionnant tout ça!
Petit souper relaxe au Resto puis dodo relativement tôt, Athènes nous attend avant les foules demain matin!!
Le wifi à notre appart est très moyen, revenez voir des photos dans quelques jours!!
Merci d’ailleurs pour vos commentaires! Ça fait toujours plaisir de vous lire 🙂 xx

Mercredi, 24 juin, 2015- ATHÈNES

Aujourd’hui, c’était LA journée pour visiter l’attraction principale d’Athènes, l’Acropole!!
Debout tôt, nous voulions arriver un peu avant l’ouverture question d’éviter les foules, et nous avons bien réussi notre coup! Les 3 eme a rentrer sur le site, nous y avons passé environ 1:45, la première demie heure sans trop de gens autour! 🙂 Les gros groupes ont commencé à arriver vers 9:00… Alors qu’à l’ouverture, vers 8:00, nous étions peut être une vingtaine sur le site…. Simplement magnifique et impressionnant cet endroit! Ah si les murs pouvaient parler!!

Après une si belle découverte, on voulait en savoir plus alors on s’est dirigé vers le Musée de l’Acropole où l’on a pu apprendre un peu plus sur les différentes découvertes reliées à l’Acropole ainsi que les nombreuses guerres qui ont changé la vocation de l’endroit dans les derniers 2000 ans!!

L'Olivier d'Athena
 Très intéressant!
Début PM, je ressens un grand besoin pour une sieste alors que Renee part de son côté explorer quelques heures, je prends une pause bien méritée.A son retour, Renee arrive avec de multiples suggestions de restaurants pour notre souper et une suggestion pour le reste de l’après midi! Nous partons donc réserver celui qu nous plait le plus, puis, on s’aventure dans le truc le plus touristique de la ville (mais on s’assume!), le « happy train », petit train touristique qui fait le tour de la ville…ben oui, comme quoi des fois les grandes marcheuses ont besoin d’une pause! Haha :)Retour à la maison, préparation et poupounage pour notre souper. Superbe vue de la terrasse et repas relativement bon. J’avoue personnellement qu’à date, j’ai mieux mangé à Istanbul qu’à Athènes mais je n’ai peut être juste pas fait les bons choix! À suivre!Dodo pas trop tard, on a notre journée dans le corps…suite d’Athènes demain!PS: merci pour vos commentaires, je tente de vous répondre en privé 🙂 Petit bonjour à la famille de Renee qui s’est jointe aux autres lecteurs! 🙂
PPS: j’ai ajouté des photos pour les deux journées présentes! 🙂

Jeudi, 25 juin, 2015- ATHÈNES

Déjà notre dernière journée à Athènes aujourd’hui, mais on a quand même décidé de prendre ca relaxe…personnellement, j’en avais besoin! Je commence à aller mieux, mais ya rien comme une bonne et longue nuit de sommeil pour se remettre sur pieds! Malgré les moustiques qui semblent avoir élis domicile dans notre studio! Grrr!
Ce matin, donc, petit lavage de quelques trucs, puis bon déjeuner à notre appart.

Départ à midi pour « The Poète Sandal Maker ». J’avais vu cette boutique sur un vidéo youTube sur Athènes. Il s’agit d’une micro boutique dans laquelle un homme fabrique des sandales de cuirs sur mesure, devant les clients. J’avais le goût d’aller men acheter une paire…

Brochure The Poet Sandal Maker

 

On arrive là, c’est relativement bondé de monde pour le petit endroit, je feuillette la brochure des modèles « de bases » offertes à la boutique. J’essaie 6-7 modèles différents avant d’arrêter mon choix. Un homme, très gentil, qui voulait apprendre les mots français pour toutes ses actions, s’est ainsi mis à prendre mes mesures, à ajuster les sangles, a ajouter des trous pour serrer la sandales…Il me fait marcher avec, je trouve que tout va bien, pas lui… Il m’apporte un modèle plus petit, et recommence l’ajustement. Même chose, il réduit encore la taille…je lui fais confiance, après tout, c’est sa spécialité, mais je suis quand même à deux pointures en deçà de mon habitude. Il refait tous les ajustements, je test à nouveau, tout est parfait!! Il coupe le cuire en trop, installe les clous pour solidifier les sangles et voilà, 38 € svp mademoiselle!! Magnifique! Une vraie paire de sandales faites à la main, ajustée par un pro, qui seront bonnes pour des années, j’étais excitée!

Ensuite petit lunch sur une terrasse avec une demie bouteille de rosée, et quelques Mezze, question de nous mettre un truc sous la dent. Et on repart direction de l’ancienne Agora, située au pied de l’acropole. Il s’agit d’un autre lieu historique de la ville dans lequel il y a plusieurs ruines d’une ancienne ville bien vivante, ainsi qu’un temple impressionnant!

On termine nos visites par la montée de la colline Aeropagus, entre l’acropole et l’ancienne agora, afin d’y admirer la vue sur Athènes (et bien sûr, l’acropole aussi!)

Direction notre appart tout en achetant quelques petits trucs en chemin

Ancienne agora

 

Je me trouve une jolie bague et un petit pendentif aux allures grecs.

Ayant luncher assez tard, nous n’avions pas très faim pour le souper, donc au lieu d’aller dans un Resto, on se lance dans une rue où nous avions vu hier une file incroyable pour des Falafels…ils doivent être bons vu la quantité de gens! On est donc retournées à cet endroit, grâce au flair de Renée en orientation, et on a chacune mangé un bon Falafel, assise sur un banc de parc….

Ce soir, l’heure est au repacktage! Départ tôt demain matin vers Paros, cette fois ci, en bateau!! 🙂
Aurevoir Athènes!

Vendredi, 26 juin, 2015- Páros

Debout très tôt ce matin, après encore une nuit à être congestionnée (hâte que ce rhume me laisse tranquille!!). Notre bateau quitte Athènes à 7:25, et on doit être au port une bonne demie heure avant. Bref, avec le transport, la marche, et tout le tralala, on quitte un peu avant 6:00am.

Arrivée au port, il y a mega foule! Des centaines et des centaines de personnes (je n’exagère même pas, demandez à Renée!), afflue de tout bord tout côté, avec leurs valises à roulettes (Grrr!), vers les bateaux. Notre porte d’embarquement, E7 était tout près du métro….sauf que, E7, égale environ 5 bateaux différents!! Lequel est le nôtre? Tout bouge si vite, et le temps file. On s’informe puis prenons la file pour l’embarquement. Encore une fois, le chaos total…les gens se bousculent pour entrer, je mange des coups de valises à roulettes derrières les jambes, Sir les pieds….ouf, on a chaud et on a hâte d’être assise quelque part. Quelle folie!

Depart d'Athenes

Tous les ponts semblent pleins…on se faufile avec nos gros sacs d’un endroit à l’autre pour enfin trouver une table de 4 où 2 places semblent disponibles. Et c’était à côté de Québécois de Laval quon se retrouve…!
Petite balade en bateau donc de 4 heures, sans anicroche. Beaucoup de groupes scolaires, ou de groupes touristiques à bord.
Arrivée à Paros, nul besoin de vous dire que c’était la même folie qu’à l’embarquement, mais diviser en 2, comme plusieurs personnes restaient à bord pour Santorini. Dans la cohue, on cherche notre hôte AirBnB, une Eleni, qui devait venir nous chercher….
Au loin, on voit une dame avec l’écriteau « Eleni rooms », ça doit être notre madame! Contente de l’avoir trouvé si rapidement parmi tous ces gens, on se présente, et elle ne semble pas trop trop nous attendre….mais on en fait pas de cas, on est à Paros, woohoo!
Les gens commencent à se disperser, nous sommes toujours au port, en attente de d’autres clients de Eleni rooms, mais la dame nous pose des questions très spécifiques sur notre réservation qui finalement nous fait douter qu’on est au bon endroit.

Lever du soleil sur le port

Et puis la dame nous dit « vous savez, des Eleni, il y en a beaucoup!! » …..maudite affaire! Heureusement, elle nous guide vers finalement la bonne personne, un gentil jeune homme, Nikolas, fils de Eleni, qui venait nous chercher sous la bannière de leur petite pension, Vasiliki rooms. Il nous pique une jasette alors qu tente de se sortir du port, il nous explique que la « ville » est chaotique aux arrivées de bateaux en AM et tard en PM , puis que le reste du temps, tout est super calme.
Il nous montre notre jolie petite chambre à notre arrivée, nous explique où sont les choses en ville, puis nous présente à sa mère, la fameuse Eleni! Elle nous montre la carte de Paros et nous établi un plan de match pour les deux prochains jours et demie! Boum, facile comme ca!

Pour débuter aujourd’hui, lunch grec et plage….on aime l’idée! Suivi d’une petite marche dans le port fin PM
On nous recommande la plage qui est un peu lus loin de notre chambre car pour 3 euros de consommation au Resto, on offre les chaises et parasol…tant qu’à aller luncher, aussi bien se rendre là! L’eau et la vue est magnifique, nous sommes comblées!

Retour à lappart pour notre petit 5@7 quotidien, on remarque que la plupart des restos offrent plutôt un 7@9…

En croisière vers Paros

On est pas encore sur le beat grec!!
Prêtes à souper vers 20:30, on se rend à une terrasse vue plus tôt lors de notre promenade…seul hic, le fond de l’air est un peu plus frais que prévu et ya zéro ambiance…soit nous sommes trop tôt, soit tout le monde a choisi de diner à l’intérieur!
Après notre delicious repas, nous sommes sorties marcher au centre, pour de rendre compte que c’était là que l’action était…a vrai dire, c’était là qu’elle débutait, à 22h00!! Clairement, on va devoir adopter le mode sieste si on veut toffer nos journées jusqu’au souper de 22h! 🙂
Retour à l’appart puis dodo pas trop tard, pour cette fois ci 🙂

Samedi,  27 juin, 2015- Páros

Aujourd’hui, on découvre l’île de Paros en Quad, ces petits 4 roues, moins puissant que nos 4 roues VTT maison! 😉
Faire le tour de île, c’est environ 60-70 kms, mais avec un truc qu avance à 30 à l’heure, ça peut prendre la journée, ce qui est parfait pour notre rythme des îles.
Départ vers 9:30-10h direction Naoussa. Dès la première côte, le moteur cale, et nous sommes en automatique…ca vs être la joie! En bonne conductrice de VTT, je redémarre rn quelques secondes et nous sommes réparties vers le joli village, recommandé par mon amie Dorothee, et notre hôtesse Eleni. Note importante, aujourd’hui, il vente à écorner les bœufs… Donc arrivée à destination, on se promène au bord de l’eau, puis un peu dans les petites rues charmantes, et on retourne à notre machine

Naoussa

Malheureusement ce n’était pas la bonne heure pour essayer l’une des tavernas recommandées par Doro mais on a prit des photos de la vue quand même 🙂

On se directe ensuite vers Lefkes, ancienne capitale de l’île, d’où une impressionnante cathédrale se dresse. On arrive les petites rues de ce village, situé à l’intérieur des terres, et on tombe tout de suite sous le charme. Super tranquille et très pittoresque. Direction vers la cathédrale, l’heure du lunch approche et si la Grèce est comme les autres pays, les restaurants et autres nécessités ne sont jamais bien loin d’une église!
A peine quelques minutes après avoir passé notre commande, les groupes d’autobus arrivent au même endroit que nous…ça
trouble un peu ma tranquillité mais j’admire quand même le côté charmant de la place. On déguste des mezze et une bonne salade grecque, puis on tente de retrouver notre chemin vers notre engin, surnommé Stevie pour la journée.
On repart avec l’intention d’aller à Milos, reco de Doro, mais Stevie ne veut pas gravir la pente pour s’y rendre alors on rebrousse chemin et mettons le cap sur Piso Livadi, joli village côtier, encore, mais toujours aussi beau

Lefkes au loin

Le vent continue de se lever alors notre balade au bord de l’eau n’est pas aussi enchantante qu’on le voudrait mais on profite tout de même de la magnifique vue

Puis dernier petit stretch de 20 km vers notre village, Parikia, où nous profitons de notre véhicule pour aller explorer les endroits encore nouveaux.
On remet notre véhicule et on se dirige vers notre plage préférée pour l’apéro et prendre un peu de soleil…le vent de l’après midi nous avait un peu donné la chair de poule, on a besoin de soleil pour se réchauffer 🙂

Ce soir, toutes les intentions étaient là pour un souper tard et un verre dans un bar….mais, la journée au vent et au soleil nous a rattrapé! Pas trop d’appétit, et une grande fatigue….on sort avec l’intention de souper pour finalement grignoter et rentrer pour une bonne nuit de sommeil!!

Faits cocasses: les portions en Grèce sont énormes! Les entrées feraient de très bons plats principaux…résultat, on arrive jamais a tut manger ce que l’on commande, et malheureusement ca semble offenser les gens 🙁 On tente de changer nos heures de repas, et d’en commander moins, mais rien a faire….on en a toujours trop!

Aussi, beaucoup de tour sites Français, italiens, espagnols… A un point tel que les menus des restos sont adaptés aux goûts des gens de ces pays! On trouve donc spécialités grecques oui, mais de la pizza, pâtes, fruits de mer… Et on parle quelques langues dans les restos. Hier on nous a servi en français! Voilà!

 

Dimanche, 28 juin, 2015- Agios Georgios

Aujourdhui nous allions visiter l’île en face de Paros, Antiparos.
Départ avec le petit bateau de midi, dans de la vague de 4-5 pieds…disons que ça brassait! Heureusement, on s’était installée sur le pont!
Quelques 20 minutes plus tard, on arrive dans le joli port d’Antiparos, bondé de grands voiliers et de yatchs luxueux.
Le but de notre visite était d’abord de se rendre aux grottes puis ensuite aller faire un peu de plage à Agios Georgios…Nos hôtes nous avait très bien expliqué qu’un autobus de ville se rendaient plusieurs fois par jour à ces endroits pour 1.60 euros, nous n’avions qu’à suivre les indications à la sortie du bateau.
50 m plus loin, un autobus avec la mention « caves » est là

Départ de Paros en bateau!

On demande au monsieur si c’est bien l’autobus pour se rendre aux grottes, il dit que oui et c’est 6 euros par personne….Ouh là! Un instant, on nous a dit que le transport en commun coûte it 1,60, pas 6!! On vérifie les pancartes autour, il semble vraiment y avoir un transport commun qui arrête ici, on décide d’attendre….l’autobus à 6 euros quitte, et nous on attends, 10 minutes, 15 minutes, 20 minutes…On demande à des gens qui passent si c’est bien l’arrêt pour l’autobus. On nous confirme toujours que oui mais personne ne connaît les heures.
25 minutes…on est entrain d’évaluer nos autres options. On fait une dernière tentative avec une dame qui semble aussi attendre. Renee lui demande les mêmes questions qu’aux autres mais elle ne comprends pas l’anglais. Une voiture vient la prendre, elle parle au conducteur en nous pointant, il parle anglais! On lui pose nos questions, il dit que l’autobus ne passe pas souvent mais il s’en va à A Georgios, il peut nous y amener! Ok!!
On embarque dans sa voiture avec la dame qui ne parle pas anglais. Il nous explique qu’il loue des apparts aux touristes à A Georgios, et la dame est la femme de chambre qu’il engage. Il nous mentionne qu’à Antiparos,,il y a une seule route qui fait l’île, pas compliqué, mais notre destination se trouve quand même à un bon 15-20 kms du port

Arrivées au port de Antiparos

 

On passe devant une ville qui nous dit appartenir à Tom Hanks qui vient ici chaque été!
On arrive à destination et wow! L’eau est splendide!! La vue simplement magnifique. Notre nouvel ami nous dit à laquelle des 3 tavernas manger et nous indique la plus belle plage. Les grottes pour nous, ce n’est plus une option, c’était à 8-10 kms de là et on a pas d’autobus pour s’y rendre… Il s’informe à la taverna a quelle heure l’autobus revient; 17:00, on s’assurera de l’attraper! Nous sommes éternellement reconnaissante envers notre ami à la voiture jaune qui quitte après nous avoir reconduit à bon port.
On s’entend que A Georgios n’est pas un village ni une ville…c’est un chemin de terre avec 3-4 restos et plusieurs Villas en arrière plan. On mange donc sur la terrasse avec la meilleure vue, un lunch délicieux (salade grecque pour moi!), puis on s’installe a la plage pour l’après-midi!

Vers 17h, nous sommes contentes de constater que nous ne sommes pas les seules à attendre l’autobus. Fiou! On vs enfin voir quel est ce fameux autobus qui traverse l’île si peu de fois en une journée. Eh bien, finalement, c’est le bus à 6 euros qui arrive!!!! C’est ca leur transport en commun ici!

On attend l'autobus....yé où?!

On attend l’autobus….yé où?!

 

Cher, choix d’une seule destination, et 2 aller-retours dans la journée!!! On monte à bord, le chauffeur nous demande notre billet, on lui dit qu’on en a pas. Il nous répond « mais comment êtes-vous arrivées ici! » Euh…longue histoire monsieur 😉

Retour à la maison, apéro puis préparation pour le souper. On se rends à Cava d’Oro, pas trop loin de notre chambre et on s’installe sur la terrasse, vue sur l’eau , les pieds dans le sable. On se fait servir en français par le proprio grec qui a déjà habité au Quebec, a Valleyfield, et est revenu s’établir en Grèce, avec ses 5 enfants et sa femme!
On rentre le ventre bien plein comme toujours, incapable de finir nos assiettes, demain, on refait le sac à dos, puis direction Santorini avec le ferry de midi!!!

PS: je suis au courant pour la fermeture des banques, je m’assure d’avoir assez de liquidité pour survivre jusqu’à la fin du voyage 🙂

Mardi, 30 juin, 2015- THIRA (Fira)

Nous y voilà enfin! La mythique et populaire île de Santorini.
Nous avons quitté Paros hier avec le bateau de midi, et c’est dès 14h que nous avons pu observer l’île de Santorini au loin. J’avais vu des photos, on m’en avait beaucoup parler, mais rien de vaut le premier coup d’œil sur cette île. Je m’attendais à un genre de Cinque Terre, mais c’est tout autre ici. La falaise est d’une hauteur impressionnante, et tout là-haut des centaines de petites maisonnettes y sont perchés, toutes blanches, c’est impressionnant!

La cohue à la sortie du bateau est la même qu’à Paros, des centaines de gens qui sortent en masse et se battent pour les transports. On nous harcèle pour nous offrir une service de shuttle mais nous sommes bien déterminées à prendre le transport en commun (si nous le trouvons!!)

On vogue vers notre nouvelle destination
Rien a faire, les gens des shuttle nous suivent et baissent leurs prix au fur e t à mesure qu’on s’éloigne. On finit par flancher, en se disant qu’on allait au moins se faire déposer en face de note hôtel pour à peine quelques sous de plus. Arriva ce qui devait arriver, on est aller déposer tout le reste du bus avant nous…donc c’est une heure plus tard qu’on arrive à notre nouveau chez nous, au lieu de 20 minutes! Au moins, on en a profité pour admirer une bonne partie de l’île pendant le trajet!

Villa Soula, petit hôtel situé à Fira sera notre port d’attache pour les 3 prochaines nuits, 4 prochains jours. Notre chambre est petite mais propre, on a même une vue sur la mer, à l’est, de notre balcon.

On part explorer la ville, avec comme intention de se trouver un endroit pour souper et e s’informer sur les différents tours offerts en bateau. Dès que nous sommes arrivées du côté ouest, la vue nous a coupé le souffle, on s’est dirigé vers le bar avec la meilleure terrasse et on s’est chacune prise un bon verre de vin blanc grec, en y admirant la vue.
On choisi ainsi le restaurant d’en face, avec une terrasse de 3 étages, pour notre souper

  Un Resto plutôt cher, mais qui ce soir, vaudra la peine. Les prix sont plus élevés ici que partout ailleurs pendant notre voyage, mais hier soir, on voulait se payer la traite et voir LE fameux coucher de soleil qui rend l’île si populaire.

20h00, on arrive au Resto et l’hôtesse nous amène à ce qui est selon nous, LA meilleure table pour admirer le coucher de soleil. WOW, on capote. On se commande le plus délicieux des soupers et on parle à peine, la vue occupe tout notre temps. Le soleil se couche devant nos yeux, on prends mille photos, et on déguste notre nourriture. Dans mon cas un risotto champignons, bacon, feta. Miam!!IMG_1794

Disons que notre séjour débuté bien! Voyons ce qu’aujourd’hui nous réserve!

PS: c’est officiel, j’ai porté tout mon linge une fois, donc je recommence le cycle des vêtements 😉

Mercredi, 1 juillet, 2015- THIRA

Hier était une journée fantastique… Grasse matinée, bon déjeuner au Resto (plus cher qu’à l’habitude mais si délicieux!! Yogourt grec, miel et omelette grecque pour moi), puis ensuite flânage dans les petites rues de Fira que nous n’avions pas encore eu le temps d’explorer vu notre engouement pour les terrasses dès notre arrivée 🙂

On termine notre petite marche à Fira par un spa bien spécial: celui dans lequel on trempe nos pieds dans un aquarium rempli de petits poissons qui mange les peaux mortes des pieds. On les appelle les fish doctors. On n’a pas détesté notre expérience, ça chatouille et c’est bizarre, mais on a les pieds un peu plus doux qu’avant! 🙂

Vers 14h, direction port de Fira, au bas de quelques 567 marches..,

Belle vue du haut de Fira

 

On nous offre le transport à dos d’âne pour 5 euros, mais on décide de descendre avec nos pattes! Le hic, c’est que les pierres sont glissantes, les marches remplies d’excréments d’ânes, et le traffic animal est tellement intense que par moment, on doit attendre que ça passe avant de continuer notre descente….Ouf! On fini par arriver tout en bas quelques 30 minutes plus tard. Fidèle à son habitude, c’est la cohue au port. 3 bateaux de croisières sont dans la baie, les aller-retour de petits bateaux se multiplient, ainsi que les files d’attentes pour le retour à bord. Nous avons une réservation pour le Aphroditis à15h. Un magnifique vieux voiler en bois. Avec quelques minutes de retard, nous montons enfin à bord, direction volcan de Santorini.
La caldeira est formée de l’île principale de Santorin, de l’île de Thirassía et de l’île minuscule d’Aspronissi au sud-ouest. Au milieu se trouvent deux îles postérieures à l’éruption : Paléa Kaméni et Néa Kaméni.
Le voilier accoste au quai du volcan, sur lequel nous avons une visite guidée de 1:30 le long du sentier de 1.6km et de 127 m de dénivelé. Très intéressant d’en apprendre plus sur la formation de l’île de Santorini telle qu’elle est aujourd’hui.

Notre merveilleux voilier
On reprends le navire, direction Hot Springs. La guide nous informe en route qu’il faut sauter du bateau, nager 60m dans la mer pour rejoindre les hot springs, à flan de montagne… On se met donc en file sur le pont et hop! Certains on prit un bain de boue, nous on s’est contenté de nager un peu entre les sources d’eau chaude et la mer avant de retourner à bord se changer avant le souper.

Souper buffet à saveur grecque dans la baie de Thirassìa pendant quelques heures. La musique typique joue, il fait beau, la nourriture est bonne et le vin est à volonté (je me suis gâtée).
Viens ensuite LE moment, le fameux (encore) coucher de soleil. Le voilier se déplace d’abord vers Oìa, longe la côte puis ouvre les voiles le temps du magnifique coucher de soleil. On prends encore milles photos, puis ensuite, musique! Retour au port de Fira.

La descente dans les escaliers plus tôt m’a convaincue de ne pas les remonter à la noirceur, j’opte pour l’option âne à 5 euros alors que Renee elle opte pour le téléphérique. Expérience assez spéciale en soit: il fait nuit, le port est illuminé par ses yatchs et bateaux de croisières, les escaliers sont sombres, la lune est presque pleine et tout là-haut, la ville de Fira est très active. Pendant un bon 20-25 minutes, mon âne fait son petit bonhomme de chemin! Je savoure chaque instant de la montée, quoi qu’un peu rocambolesque par moment alors que les autres ânes en monté tente de dépasser le mien…
On termine la soirée dans un petit pub Le Tropical complètement bondé avec une dernière petite bière.

Ce matin, début tôt. On retourne à notre Resto déjeuner favoris au gentil proprio et à la bouffe incroyable (Corner) (je mange une méchante bonne gaufre yogourt, miel, fraises, bananes). Notre but ce matin, faire la marche entre Fira et Oìa

IMG_1971

 

Un 9km qui, selon ce qu’on nous a dit, en vaut vraiment la peine. Il faut entre 2 et 3 heures pour le faire, donc aussi bien débuter tôt avant la grand chaleur.
On cherche le début du sentier pendant un bon 15 minutes puis on débute notre marché à 9h.
Tantôt en roche, tantôt en gravel, tantôt en « un peu n’importe quoi », la première heure se déroule assez bien. On découvre les petits villages sur la route, on voit de magnifique hôtels et Villas de luxe. Il ne fait pas trop chaud, c’est agréable, on monte, on descends, mais rien de trop difficile.
L’heure qui suivi, ouf! Une méchante bonne montée! Mais on y arrive et évidemment,la vue est spectaculaire tout le long du sentier qui longe la Caldeira.

Fin du sentier après 2h30 de marche, un autre 45 minutes et nous étions arrivées à Amoudi, petit port au sud de Oìa. Complètement épuisée, le lunch était le bienvenue!! On déguste des calmars frits dans une Taverna sur le bord de l’eau, puis on explore un peu les environs avant de remonter, à dos d’ânes, vers Oìa que nous n’avions pas encore exploré. Eh oui, Renee s’est jointe à moi cette fois ci pour l’expérience âne!!! Bravo Ren!
Le but était de se rassasier d’abord, puis ensuite de prendre le temps de voir ce typique village qui fait toutes les cartes postales de Grèce!
IMG_1973
Oìa est beaucoup plus « glamour » que Fira. Grandes boutiques, petite promenade en marbre, grands hôtels et spas, et beaucoup de touristes. Mon impression était qu’il y en avait plus qu’à Fira, mais ce n’est peut être pas le cas 😉
Donc très joli sommes toutes, nous avons évidemment prit plusieurs photos des fameux toits bleus que l’on voit partout, puis nous avons pris le bus pour revenir à Fira 1,60euros .
Petite baignade à la piscine de notre hôtel après avoir eu plus que chaud lors de notre balade, repos bien mérité!
Demain, nous devons organiser nos flûtes comme nous quittons sur un bateau de nuit, et que le Check out est à midi…à suivre!

Jeudi, 2 juillet, 2015- THIRA

Ca y est, dernière journée pour nous ici… Notre départ est prévu dans la nuit du 2 au 3, à 3:20 am. Nous devons donc procéder à notre check out avant midi puis s’occuper jusqu’à l’heure de départ de l’autobus vers le port (2:00).
On refait donc nos sacs, retournons déjeuner à notre endroit favori, puis quittons vers 12h la Villa Soula. Notre plan pour notre dernière journée était plus qu’élaboré, et on se rend compte que la seule façon de tout faire en une journée est de se relouer un quad. On en prend donc un un peu plus puissant cette fois-ci puis direction vignoble Santos Wines, près de Pyrgos. Petite visite des installations, puis dégustation de 6 vins accompagnés de petites bouchées et produits grecs. Les vins grecs ne sont pas mes favoris, mais disons qu’ils ne sont pas aussi mauvais que certains nous avaient laisser croire avant le départ

C'est reparti!

 

Nous en avons goûtés des relativement bons.
Puis, direction de la plage à Perivolos, près de Perissa, une plage noire comme beaucoup d’autres dans la région… Et laissez moi vous dire que rendu à presque 15h, le sable noir, c’est chaud sous les pieds!! Mais la plage est magnifique et l’eau chaude et bleu clair, magnifique.

Vers 16:30, direction vers la fameuse plage rouge de Santorini. Entre nous, c’est un peu une attrape touriste cette plage. Primo, le chemin pour s’y rendre à pied relève de la randonnée….et avec gougounes et sac de plage, ça complique un peu les choses. Puis la plage est très étroite, et n’est pas vraiment rouge, ce sont plutôt les parois rocheuses qui le sont…l’effet n’est pas là à 100%. Et finalement, on y est arrivée vers 17:15 et c’était bondé de monde….pas beaucoup de place libre pour s’installer! Je n’ose même pas imaginer ce que c’est en pleine journée. Bref, on aurait dû rester à notre belle plage noire, on y était plus confortable.

Retour en ville vers 19h pour retourner le quad de location, puis douche (il y en a une près de la piscine, parfait pour nous qui n’avons plus de chambre), puis promenade dans Fira, apéro au Tropical, puis souper, à la vraie heure grecque cette fois-ci, 22:30!!! Bon, l’appétit n’y était pas trop mais comme on doit « toffer » longtemps ce soir, ça faisait la job.

Donc malgré les commentaires parfois négatifs sur Santorini (trop de touristes, trop chère), nous avons apprécié notre visite

Dégustation de vin avec une superbe vue!

Beaucoup de choses à faire et à voir en quelques jours. Oui, c’est plus cher qu’ailleurs en Grèce (de ce que nous avons connu du moins) et puis il y a beaucoup de touristes, mais ça vaut le détour, c’est une île impressionnante!

Fait intéressant: hier, début du mois = début de la saison des vacances donc, les bus passent plus régulièrement, les prix de locations de quad/moto, etc gonflent, et probablement les coûts d’hébergement aussi! Une chance qu’on ne reste en Grèce que 6 jours en juillet!! 🙂
Demain matin, nous nous réveillerons sur les côtes de Kos, puis demain avant midi, nous serons arrivées à Rhodes, notre dernière destination!
Bien hâte de voir ce que le bateau de nuit nous réserve!! 🙂

Vendredi  3 juillet, 2015- RHODES

Pour continuer mon récit d’hier, départ de Villa Soula vers 1:30 vers la station d’autobus. Évidemment, nous n’avons pas été capable de fermer l’œil avant ça donc on a hâte d’être assise dans le bus pour se reposer. Vers 1:50 nous pouvons monter dans le bus, odeur de cigarette, pas de circulation d’air, c’est degeu, on était mieux dehors….maintenant nous avons juste hâte d’avoir notre cabine sur le bateau!
Mais voilà, le bateau n’arrive pas… On attends, tantôt assise, tantôt debout, puis le bateau arrive enfin à 3:25, heure à laquelle nous aurions dû quitter le port. Une fois sur le bateau, encore là, cohue totale (on commence a être habituée, on développe des stratégies). Direction réception pour avoir les clés de notre cabine. Honnêtement, je m’attendais à un mini truc avec deux lits superposés, comme quand j’avais dormi dans un train en Europe…mais voilà qu’on se fait accompagner à notre cabine par un valet (mais il ne prend pas nos sacs à dos), et qu’on nous ouvre la porte d’une belle petite cabine, deux lits, un côté droit, l’autre à gauche, avec beaucoup d’espace, notre hublot, et notre salle de bain, avec serviettes propres

Notre hublot!

 On est surexcitée! Surtout qu’il est rendu 4h AM et qu’on a pas encore fermé l’œil. On se couche quelques minutes plus tard et je me réveille vers 8:15 à l’approche de Kos, le premier arrêt du bateau.

Je retourne me coucher pour une autre heure et demie, puis on se lève, prépare et partons sur le bateau à la recherche d’un truc à grignoter. Il ne reste environ qu’une heure trente avant notre arriver à Rhodes, tout se passe super bien, et vite! C’est plaisant d’avoir une cabine à bord!

On approche Rhodes et wow, l’île est beaucoup plus grosse que ce qu’on s’attendait et la vue à l’arrivée est splendide, une vrai cité médiévale combiné à des bâtiments plus modernes! On a choisi de visiter Rhodes justement pour son histoire qui mélange plusieurs époques dont celles des chevaliers et des byzantins!
Une fois débarqué du bateau, nous devons nous rendre à l’appartement que nous avons louer… Comme les directions de note hôtesse n’étaient pas super claires, on se perd un peu mais on rencontre des gens très gentils qui nous indiquent notre chemin.
A l’appartement, légère (grosse) surprise….on a loué une chambre et non l’appartement au complet. Donc note hôtesse demeure ici…et héberge son amie pour les prochains jours. Sauf que l’appartement est un 2 et demie!! Les filles dormiront dans le salon alors que nous prendrons la chambre. Et l’appartement est dans un piteux état. Vaisselles salles qui traînent, notre lit pas prêt, produits tout partout dans la mini salle de bain, pas de place pour nos choses

Au port...

Nous sommes très déçues, et avec la fatigue de la nuit précédente, j’avoue que la déception nous a rentrer dedans! On avait si hâte d’avoir un petit chez nous pour bien terminer le voyage…. On passe environ une heure à se placer dans la chambre, puis on décide d’avaler notre déception et d’aller prendre une bonne bière sur une terrasse. Il fait toute u e chaleur ici (plus de 30 degrés) alors l’ombre de la terrasse est la bienvenue! On se commande donc 2 bières et un plat de Mezze à partager. J’avoue qu’après autant de jours en Grèce, on commence à avoir fait le tour des spécialités locales….je mangerais bien un petit St Hub 😉 haha

On se promène par la suite dans la ville fortifiée, le vieux Rhodes, puis dans les ports avec (encore une fois) ses bateaux luxueux.

On tombe sur un autre petit train touristique et on se dit que, fatiguée comme on l’est, ça serait bien de se laisser guidée pour un premier tour de ville. Le hic, je tombe de sommeil, et je manque la moitié du tour de 40 minutes :p Je suis due pour une sieste!

On se lève, on se prépare, pus on repars se balader vers 20h. On se trouve une petite place sympa pour un souper léger, on continue la balade dans le vieux Rhodes pus on rentre pour le dodo. On est épuisée.
Demain est un autre jour!

Dimanche, 5 juillet, 2015- RHODES

Aujourd’hui, on prend le temps de découvrir les monuments historiques de Rhodes. On s’est déjà perdue volontairement dans les rues de la vieille ville, maintenant, on se prépare un itinéraire qui nous fait traverser l’histoire.

On débute notre petite marche à la porte de la liberté, qui nous mène dans le quartier des chevaliers, à l’intérieur des fortifications de la vieille ville.

Je pourrais vous décrire tous les monuments que nous avons croisés et leurs histoires, mais fallait y être pour apprécier toutes leurs beautés 😉 Bref, les rues pavées de petites roches, et les édifices du 13 ième et 14 ième siècle étaient impressionnants

Ippoton, rues de chevaliers

 

Nous nous sommes rendus jusqu’au Palais des Grands Maîtres (un château) puis traversé la jolie porte d’Ambroise avant d’aller luncher!

Puis direction vers la  » nouvelle » ville soit la partie qui fait un peu plus « Fort Lauderdale »… C’est à dire, grands condos, hôtels et bords de plage bondés. Il fait chaud aujourd’hui et la marche en pleine ville nous fatigue rapidement, on revient donc à l’appartement faire une petite sieste 🙂

Puis, l’heure de l’apéro arrive, on décide d’aller s’acheter deux Breezer et d’aller les déguster tranquillement sur la plage la plus proche. Je sais, je sais, la vie est difficile 😉

Préparation pour le souper, on analyse notre carte et le Lonely Planet. On décide de rendre au restaurant Marco Polo, bien caché à l’intérieur de la fortification. Pour s’y rendre, on emprunte de nouvelles rues le long des murs, là où une partie de la population semble habiter. C’est tranquille, c’est joli et typique, on apprécie la balade.
À notre arrivée, pas de place pour un autre 30 mins donc on repart se balader dans les petites rues et on tombe sur un resto recommandé par un serveur de Santorini. Lorsqu’on mentionne ce détail à l’hôte, il nous offre les cocktails gratuits! On en profite avant de retourner au Marco Polo!

On apprécie encore plus le resto Marco Polo qui nous a servi un repas succulent

Palais des grands maitres

En entrée, fromage feta dans de la pâte philo, miel et graines de sésames….juste ça, on était comblée! Je commande un filet de porc (en morceaux) sur lit d’épinards, parmesan et sirop balsamique….malheureusement, pas de place pour le dessert 🙁
On termine le repas avec une liqueur offerte par la maison, et faite maison. On risque de bien dormir ce soir le ventre plein comme ca!
Demain, dernière journée du voyage!!

Situation en Grèce en ce moment: les choses brassent beaucoup ici mais en tant que touristes, j’avoue qu’on ne le ressent pas autant que ce que l’on voit dans les nouvelles. On a de la difficulté depuis 2-3 jours à payer par carte de crédit, donc on doit se retirer des sous plus souvent, mais si non, la vie semble continuer. En jasant avec nos « colocs », on se rend compte que elles n’ont plus ne s’arrêtent pas de vivre pour ca…du moins, c’est l’impression qu’elles nous donnent, malgré que la chaîne de nouvelles est ouverte ici toute la journée. Kiriaki nous dit que peu importe le résultat (le « non » l’a emporté), les pourparlers seront à recommencer et aucune conséquence immédiate n’aura lieu, du moins,pas pour les gens de la génération plus jeune comme elle. L’amie de Kiriaki nous mentionne d’ailleurs que c’est loin d’être la majorité des gens qui vont voter! En autre parce que certains sont en vacances à l’extérieur ( comme elle qui vient du continent), et d’autres trop pauvres pour se déplacer dans les centres de vote….et que donc, le vote,pour elle,ne représente en rien ce que la population veut vraiment….ce ne sont que deux opinions dans la masse mais ca nous fait voir les choses autrement que ce que les nouvelles racontent
À suivre!

Samedi,  4 juillet, 2015 – LINDOS

Après une bonne nuit de sommeil, on se réveille de bonne humeur.

On s’est acheté hier un petit sac de croissants et du jus d’orange pour le déjeuner. Évidemment, comme les deux filles dormaient dans le salon/salle à manger/cuisine, difficile d’aller s’assoir là pour manger, donc on s’est fait un petit pique-nique dans la chambre! :p

Départ pour prendre l’autobus de 11h vers Lindos, à environ 50km au sud de la ville de Rhodes. On s’attendait à une petite balade de 35-40 minutes pour s’y rendre mais finalement, ça prends presque 1:30…. Donc arrivées à destination, on a faim, nos minis croissants sont loin!
Lindos est une des villes importantes de l’île de Rhodes

Notre pique-nique matinale

 Son attrait principal est l’acropole, et ses plages aux eaux turquoises. Nous, c’est la plage qu’on voulait voir. On fait quand même un petit tour du village, question de confirmer les dires du Lonely Planet. Mêmes petites boutiques touristiques que sur toutes les îles, mêmes gogosses a vendre.

On se rend à la plus petite plage, et pas le choix, on paie pour deux chaises longues/parasol. Il fait encore chaud aujourd’hui, on alterne ombre, soleil et baignade tout l’après-midi. Pas facile!
Retour avec l’autobus de 16:45, trajet qui prend seulement 50 minutes! 🙂

Parfaitement à temps pour l’heure de la collation de soirée avant un retour à notre chambre pour se préparer ! On commence à être habitué à l’horaire grec! (À quelques jours du départ! Haha)

Petit souper sur une terrasse sympa puis dodo!

Dimanche, 5 juillet, 2015- RHODES

Aujourd’hui, on prend le temps de découvrir les monuments historiques de Rhodes. On s’est déjà perdue volontairement dans les rues de la vieille ville, maintenant, on se prépare un itinéraire qui nous fait traverser l’histoire.

On débute notre petite marche à la porte de la liberté, qui nous mène dans le quartier des chevaliers, à l’intérieur des fortifications de la vieille ville.

Je pourrais vous décrire tous les monuments que nous avons croisés et leurs histoires, mais fallait y être pour apprécier toutes leurs beautés 😉 Bref, les rues pavées de petites roches, et les édifices du 13 ième et 14 ième siècle étaient impressionnants

Ippoton, rues de chevaliers

 

.Nous nous sommes rendus jusqu’au Palais des Grands Maîtres (un château) puis traversé la jolie porte d’Ambroise avant d’aller luncher!

Puis direction vers la  » nouvelle » ville soit la partie qui fait un peu plus « Fort Lauderdale »… C’est à dire, grands condos, hôtels et bords de plage bondés. Il fait chaud aujourd’hui et la marche en pleine ville nous fatigue rapidement, on revient donc à l’appartement faire une petite sieste 🙂

Puis, l’heure de l’apéro arrive, on décide d’aller s’acheter deux Breezer et d’aller les déguster tranquillement sur la plage la plus proche. Je sais, je sais, la vie est difficile 😉

Préparation pour le souper, on analyse notre carte et le Lonely Planet. On décide de rendre au restaurant Marco Polo, bien caché à l’intérieur de la fortification. Pour s’y rendre, on emprunte de nouvelles rues le long des murs, là où une partie de la population semble habiter. C’est tranquille, c’est joli et typique, on apprécie la balade.
À notre arrivée, pas de place pour un autre 30 mins donc on repart se balader dans les petites rues et on tombe sur un resto recommandé par un serveur de Santorini. Lorsqu’on mentionne ce détail à l’hôte, il nous offre les cocktails gratuits! On en profite avant de retourner au Marco Polo!

On apprécie encore plus le resto Marco Polo qui nous a servi un repas succulent

Palais des grands maitres

En entrée, fromage feta dans de la pâte philo, miel et graines de sésames….juste ça, on était comblée! Je commande un filet de porc (en morceaux) sur lit d’épinards, parmesan et sirop balsamique….malheureusement, pas de place pour le dessert 🙁
On termine le repas avec une liqueur offerte par la maison, et faite maison. On risque de bien dormir ce soir le ventre plein comme ca!
Demain, dernière journée du voyage!!

Situation en Grèce en ce moment: les choses brassent beaucoup ici mais en tant que touristes, j’avoue qu’on ne le ressent pas autant que ce que l’on voit dans les nouvelles. On a de la difficulté depuis 2-3 jours à payer par carte de crédit, donc on doit se retirer des sous plus souvent, mais si non, la vie semble continuer. En jasant avec nos « colocs », on se rend compte que elles n’ont plus ne s’arrêtent pas de vivre pour ca…du moins, c’est l’impression qu’elles nous donnent, malgré que la chaîne de nouvelles est ouverte ici toute la journée. Kiriaki nous dit que peu importe le résultat (le « non » l’a emporté), les pourparlers seront à recommencer et aucune conséquence immédiate n’aura lieu, du moins,pas pour les gens de la génération plus jeune comme elle. L’amie de Kiriaki nous mentionne d’ailleurs que c’est loin d’être la majorité des gens qui vont voter! En autre parce que certains sont en vacances à l’extérieur ( comme elle qui vient du continent), et d’autres trop pauvres pour se déplacer dans les centres de vote….et que donc, le vote,pour elle,ne représente en rien ce que la population veut vraiment….ce ne sont que deux opinions dans la masse mais ca nous fait voir les choses autrement que ce que les nouvelles racontent
À suivre!

Lundi, 6 juillet, 2015- KALLITHEA

Ca y est, dernière journée du voyage et c’est en dehors de la ville de Rhodes qu’on décide de la passer!
Direction Kallithea, à 9km au sud de Rhodes, endroit recommandé pour ses plages… On part donc en bus vers 11:30. Arrivée à Kallithea, de nombreux choix de plages s’offrent à nous, mais rien comme on pensait. Au lieu de grand plage de sable, toutes les plages ici sont majoritairement en roches, avec des bassins d’eau claire, et d’une bonne profondeur pour la baignade. C’est super, ça fait différent! On choisi notre spot: l’Oasis avec son bar à même le flanc de montagne rocheux. On passe toute la journée à se prélasser, et à se baigner dans les eaux limpides au son de la musique électronique du bar, belle façon de terminer le voyage!! Ambiance parfaite!

Retour à la maison vers 20h après une dernière petite bière assise sur les fortifications au bord du port, au coucher de soleil, puis c’est la préparation des bagages qui recommence

Notre spot pour la journée!

Demain, notre avions Rhodes/Athènes s’envole à 6:20!!

Rhodes n’a définitivement pas été notre destination favorite, quelques déceptions ici et là, mais surtout un peu trop de temps alloué à cette île. Disons qu’en une bonne journée, on peut facilement avoir vu l’essentiel de la ville, et en une autre, les plages environnantes si le désir est là. Mon coup de cœur a définitivement été Istanbul puis Santorini, deux destinations où je retournerais sûrement!

Ce fut un voyage extraordinaire, d’une durée parfaite, je suis prête pour un retour à la maison, et prête pour le prochain voyage dès que mon linge sera lavé!! Haha 🙂