Turquie

Vendredi, 19 juin, 2015 -ISTANBUL

Départ de Montreal vers 21:45 18 juin, sous la grosse pluie. Première fois que je voyage sur Air Canada Rouge. Important à savoir qu’il n’y a pas d’écran à bord, mais Rouge offre une application disponible sur tablette et ordi portable pour avoir accès à des films, télé séries, et musique.
Question de passer le temps, nous avons regarder Still Alice, puis avons tenté de faire une sieste entre les repas…Donc rien d’extraordinaire jusqu’à présent, un bon vol, un bon service, mais bien contente d’être arrivée préparée avec mon IPad 🙂 On survole les alpes suisses avant notre arrivée en Italie, c’est magnifique!

Arrivée à Venise, heure locale, 11:15. Renee met les pieds pour la première fois en Italie! L’accueil pour les vols par correspondance est un peu confus…la dame a la sécurité gesticule et parle fort en Italien avec son collègue….nous sommes plusieurs à ne pas trop comprendre ce qui se passe mais finalement, elle nous laisse tous traverser…

Alpes suisses

On ne comprend encore pas ce que pouvait être le problème! Haha
Attente d’un peu plus de deux heures à l’aéroport Marco Polo, aéroport très petit, donc un peu plate côté divertissement…On se tape un bon petit déjeuner de pain au chocolat, jus d’orange frais et bon capuccino italien!Départ de Venise à bord de Turkish Airlines. Personnel très souriant, et un chef (avec sa toque et tout…?!) nous accueille à la porte…Ca tombe bien, nous avons en faim, en espérant qu’il ne soit pas là que pour faire bonne figure pour la première classe!
On nous apporte un menu, semblerait que malgré la courte durée du vol, on nous serve un repas! Woohoo!Arrivées à Istanbul, on passe les douanes en cliquant des doigts malgré la foule nombreuse à l’aéroport et nos sacs à dos sont dans les premiers bagages à sortir sur le tourniquet….
Notre lift nous attends et en quelques minutes, on s’aventure dans les rues d’Istanbul direction Cheers hostel!
Première impression ; jolie ville, propre, traffic beaucoup moins cacophonique que ce à quoi je me serais attendue et nous longeons la Marmara en direction du quartier Sultanahmet alors que le soleil se couche doucement sur la ville, wow!

Départ de Venise!

Belles petites rues dans le vieux quartier, gens sympathiques, à date, nous sommes impressionnées!
Super bel accueil à l’auberge, notre chambre privé fera très bien l’affaire pour les 4 prochaines nuits! Absence de rideau de douche dans la salle de bain, on tente tant bien que mal de ne pas éclabousser partout, je sens que ce sera un petit challenge dans les prochains jours!

On décide d’aller prendre une bière sur la terrasse sur le toit, parce que… On le mérite vous savez! Vue magnifique sur Aya Sophia, on ne s’en lasse pas!
Après la bière, petite marche dans une rue passante qui nous mène finalement sur la place entre Aya Sophia et la Mosquée bleue que nous irons visiter demain…un petit maïs grillé comme collation de fin de soirée en passant!

C’est assez pour aujourd’hui, nous allons tenter de passer une bonne nuit question d’être en forme demain pour découvrir l’Istanbul classique! 🙂

Départ de notre auberge vers 9:00

Samedi, 20 juin, 2015 – ISTANBUL

Premier appel à la prière à 3:23 AM…wow, ca réveille, ça dure 10 minutes et c’est simplement magique pour ceux qui ne l’ont jamais entendu….
Nous sommes pendant le Ramadan (jour 3), alors nul besoin de vous dire que les prières sont prises au sérieux.
Donc on arrive à se rendormir puis debout vers 7:45 afin d’aller profiter du petit dej inclus à notre auberge. Et comme petit déjeuner, on nous a grandement impressionné!!! Des poires, des pruneaux, des abricots, du melon d’eau, des tomates, des concombres, des olives, du fromage, des œufs cuits durs, du pain et de la confiture. Un vrai déjeuner de championnes!
Direction Aya Sofia, construite en tant qu’Eglise en 537 puis transformée en mosquée en 1453. Aucune file d’attente à cette heure, les groupes sont derrière nous…On capote

Magnifique église/mosquée où les signes religieux de diverses époques se mélangent. On y passe presque 3 heures à admirer chaque recoin et à y prendre beaucoup beaucoup de photos!

Petite note pour vous, futurs voyageurs, prévoyez vous engager un guide pour la visite, à environ 20 TL (moins de 10$). Nous ne l’avons pas fait et peut-être aurait-ce été préférable…Il y a beaucoup d’histoire à connaître à cet endroit!

On lunch rapido à un petit Resto, Maya’s corner où l’on déguste une excellent wrap au poulet épicé et un baklava bon à s’en lécher les doigts!
On se dirige ensuite vers la citerne basilique, construite à la même époque que Aya Sofia, soit en 532. C’est la plus grande citerne basilique byzantine encore existante…c’était à cet endroit qu’on y conservait l’eau de tous les jours, au frais, et propre, arrivant directement des aqueducs…
La visite prend très peu de temps, peut être 30 minutes mais est plutôt impressionnante. Évidemment, l’eau n’est plus au même haut niveau qu’autrefois, donc on peut se balader et y observe les majestueuses colonnes, volées aux différents temples grecs lors des différentes guerres. Bref, quand même intéressant à voir.

Puis c’est au tour de la Mosquée bleue, endroit typique d’Istanbul, où plusieurs fidèles vont prier tous les jours, appelé ainsi à cause de toutes les petites tuiles bleues à l’intérieur

Aya Sofia

Pour entrer dans la mosquée, nous avons dû enter par la porte des visiteurs, se couvrir la tête et les épaules (même si nous étions déjà en t-shirt….!) et retirer nos sandales afin d’être pieds nus dans la mosquée. Entrée gratuite
Intérieur assez impressionnant, surtout à l’heure de la prière. Fait intéressant, les femmes ne prient pas au même endroit que les hommes, mais bien dans une petite section à part, cloîtrer à l’arrière de la mosquée, loin des hommes…Encore une fois, beaucoup de touristes mais ça fait parti du jeu!
A la sortie on se dirige vers le à bazar Arasta où plusieurs petites boutiques vendent des souvenirs typiquement sur turcs: tapis, bols et assiettes, pashaminas, etc
On décide ensuite de se diriger vers le bord de l’eau, et on marche tout le long de la mer Marmara, vers le Bosphore. Bizarrement, on ne croise que des hommes bien installés sur les rochers, au soleil.
On admire la vue, tentant, tant bien que mal, d’identifier où nous sommes. On trouve le parc Gülhane, magnifique parc qui longe les remparts du palais Topkaki…on le traverse en profitant du doux soleil et de la beauté de ses jardins!
Retour à l’auberge, petite épicerie, bières, planif de la journée de demain, douche et souper typiquement turc organisé à l’auberge pour un prix ridiculement bas, alcool inclus!
Nous avons donc passé la soirée avec des australiens, allemands, espagnols… Tout en mangeant de la bonne bouffe turque! 🙂

Remarques du jour : relativement beaucoup de femmes voilées, certaines avec le voile intégrale…on m’avait dit qu’elles étaient plus en banlieue d’Istanbul. Clairement aussi, on remarque la séparation des gendres, dans les mosquées, dans les endroits publics, la femme n’a pas la même place qu’elle a au Quebec!
Aussi, il y a des chats partout, partout partout… Peut être que c’est comme en Chine , ils portent chance?! 🙂

Vue sur le Bosphore

Dimanche, 21 juin, 2015 – ISTANBUL

Après une soirée bien arrosé avec nos comparses voyageurs, levé à 8h, pour profiter du toujours aussi bon petit déjeuner.
Puis départ vers 9:30 pour le Topkapi palace et le harem. Encore une fois surprise de découvrir aucune file d’attente a l’entrée, on nous avait bien averti d’arriver tôt pour éviter les foules. Toutefois, le prix est plus cher que ce que notre Lonely Planet nous promettait…et nous prenons un tour audio.
L’histoire du palais tourne autour des sultans, courtisanes, concubines, harem, etc… Nul besoin de vous dire que j’avais de bonnes attentes quant à ce qu’on allait y apprendre. Malheureusement, j’ai été déçue…le tour audio répétait majoritairement ce qui était inscrit sur les pancartes, puis on se serait plus cru dans un musée que dans un palais à visiter…donc pour le prix, et le 3 :00 environ que ça nous a pris pour la visite, un peu décevant, mais quand même, magnifique vue sur la Marmara et le Bosphore de tout là haut

Pour le lunch, on se prend un kebab (et un baklava) pour emporter et on le mange au parc Gülhane, à l’ombre.
Puis départ, toujours à pied, pour la tour Galata en longeant le bord de l’eau. On traverse le pont Galata vers la tour. On décide de ne pas la monter vue la quantité de gens en ligne, et on poursuit notre marche vers Taksim square en passant par la grande rue piétonne Istiklal Cad, grande avenue sur laquelle siège les grandes boutiques connues, les McDo et Starbucks, et autres.
On croise deux manifestations, une qui semble revendiquer des conditions de travail, l’autre pour la fierté gaie.
On fait une pause shisha et thé dans l’un des fameux café narghilé, puis direction vers un resto recommandé par un collègue, le Limonlu Bahçe. Délicieux, impossible à trouver sans le connaître, caché dans une cours intérieure magnifique, et service impeccable…bref, super recommandation! Nous avons commandé deux plats différents puis partagé question de goûter à tout, même au vin turc, relativement bon!
On a même assisté à une bataille entre chats (je vous ai bien mentionné qu’il y avait des chats partout non? Deux d’entre eux ont établi leur ring sous notre table!!!)
Retour sur nos pas vers l’auberge, tout en longeant le port où sont amarrés quelques gros bateaux de croisière!
Une autre belle journée qui s’achève, les pieds un peu endoloris, mais bien heureuses de nos découvertes!

Lundi, 22 juin, 2015- ISTANBUL

Que le temps passe vite! Déjà notre dernière journée à Istanbul!
Journée un peu plus fraîche et venteuse, avec quelques nuages gris, mais ça ne nous dérange pas! On s’aventure vers 10h vers le Grand Bazar de la ville. Il s’agit en fait d’une galerie marchande sous laquelle on y vend des foulards, des tapis, des gugusses et des gogosses! 😉 je m’attendais à me faire achaler un peu par les vendeurs mais finalement, un simple non, un sourire, un bonjour, et le vendeur passe au client potentiel suivant. C’était très agréable!
Nous y avons passé quelques heures, et fait quelques minis achats… Mais avec un sac à dos difficile de rapporter bien des trucs donc on se contente de quelques babioles.

Puis direction de la mosquée Süleymaniye, une belle mosquée qui donne sur le Bosphore

Mosquee

 

Puis on passe devant l’université d’Istanbul, on se prend un lunch pas cher pas cher, et retour à l’auberge pour y déposer nos achats.
Direction Spice market, tout près du Galata Bridge où l’on découvre pleins d’odeurs, et de délicatesses turques! Miam! Renee s’achète de bonnes dattes, et moi des petites peanuts trempées dans le miel…
Il nous reste ensuite une chose à faire sur notre « to do » et c’est de se rendre via traversier sur le côté asiatique! On part donc vers 16:10 vers Kadiköy, petite traversée d’une vingtaine de minutes à peine. On foule le sol asiatique, faisons le tour du port puis retournons vers Istanbul. La vue du bateau est magnifique mais les nuages gris nous empêchent de prendre des photos à la hauteur du paysage!
Retour tranquille vers la chambre, en faisant quelques petits arrêts ici et là question de bien profiter de nos derniers moments.
Et le moment préféré de tous, refaire le sac à dos…ah, quel horreur, mais finalement, ça ne m’a pas pris trop de temps et tout rentre encore! Haha
On décide de se payer un bon souper au Rumeli Café sur Divanyolu Cad, puis ensuite, nous partons profiter des célébrations dans le parc tout près, après le jeûne

Marché aux épices!

 

A chaque soir, après 21:30 environ, tout le monde se réunit dans les places publics et pique nique ensemble. C’est la célébration après une journée complète de jeûne, il y a des spectacles, les rues sont bondées, les restaurants servent des repas pour emporter…c’est vraiment très spécial comme ambiance! On se promène dans un petit marché d’artisans locaux pendant une trentaine de minutes, puis nous retournons tranquillement à l’auberge, toujours en profitant de l’ambiance festive qui règne sur la ville, entre la Mosquée Bleue et Aya Sofia.

Somme toute, j’ai trouvé qu’Istanbul est une ville magnifique, propre, bien , très accueillante pour les touristes. Notre auberge etait parfaitement située (merci Corinne!!), tout était a distance de marche! On a vraiment marché la ville au grand complet, et l’accueil était fabuleux partout où nous sommes allées. On s’est senti en sécurité, peut être parce qu’à cause du Ramadan, la ville était très vivante le soir, mais bref, une ville que je recommande à tous!

*La suite de ce voyage: la Grèce!*