L’heure du départ a sonné

L’heure du départ a sonné! Je quitte dans quelques heures pour l’Indonésie pour 40 jours. Je me l’explique mal mais je suis nerveuse…et évidemment, excitée à la fois! Cela fait des années que je ne suis pas partie si longtemps. Moi qui est habituellement prête d’avance, avec un itinéraire pré-établi, cette fois-ci, je ne suis pas aussi organisée.

Avion sur le tarmac d'un aéroport

J’ai passé la majeure partie de 2018 à planifier ma vie. Nouvellement travailleur autonome, j’ai déniché un contrat qui m’a amené à réaliser un rêve professionnel, celui de travailler sur la production d’une émission de télé voyage. J’ai mené à bon port une équipe de 4 personnes dans 20 pays en un peu plus de 3 mois. J’ai planifié leurs itinéraires, réservé leurs hébergements, prévu des horaires. Vous le savez, c’est mon dada l’organisation! À part ce boulot, j’ai aussi eu la chance de partir dans quelques voyages de presse pour mon blogue ou d’autres sites pour lesquels j’écris. Si vous me suivez sur les réseaux sociaux, vous savez que les horaires de ces voyages sont serrés et sans grandes surprises.

Après tous ces mois de planification pour les autres et de voyages organisés, j’avais moins le goût de tout prévoir pour mon voyage à moi. Ça doit expliquer un peu ma nervosité…j’ai l’impression de me jeter un peu dans le vide, tout en sachant que le parachute ouvrira sans problème. Le parachute ouvre toujours, ça va aller!

Une femme regarde par le hublot d'un avion

Je suis heureuse de voir qu’après autant d’année à bourlinguer sur la planète j’arrive encore à avoir ces papillons au ventre. Bien que je n’aie pas fermé l’oeil de la nuit, cette sensation pré-départ et l’excitation d’un nouveau monde qui s’ouvre à moi demeurent les raisons principales pour lesquelles j’aime tant voyager.

Partir seule

Ajoutant à mon manque d’organisation, je serai aussi seule pour une partie de ce périple, chose que je n’ai pas faite depuis…belle lurette! Je rejoins d’abord ma soeur et sa petite famille à Jakarta et nous partirons tous ensemble pour 1 semaine sur l’île de Sulawesi. Alors qu’elle retournera à sa routine d’expat, c’est à ce moment que débutera mon voyage seule vers Yogyarkarta. À part 2 nuitées dans un hôtel aux allures funky, je n’ai rien de réservé! J’ai bien une petite liste d’endroits à visiter dans le coin (je ne suis pas complètement désorganisée quand même!), mais je devrai vivre au jour le jour et voir, au fil des rencontres, ce que je découvrirai. Excitant et un peu stressant à la fois non?

2 filles avec leurs sacs à dos

Rencontrer sur la route

La beauté de tout ça c’est que je sais au plus profond de moi que je ferai de belles rencontres sur la route. C’est un peu pour ça que je ne veux pas trop planifier. Je veux être en mesure de partir à l’aventure avec de nouveaux amis voyageurs pendant mon itinéraire. J’ai aussi deux amies qui seront en Indonésie au même moment alors il y a de fortes chances que je les croise quelque part. Une chose est certaine, je m’ennuierai de partager au quotidien mes aventures avec un compagnon de voyage. Heureusement, vous êtes là!

Dans mon sac à dos…

Partir 6 semaines avec un sac à dos, ce n’est pas toujours évident! Heureusement, pour ce voyage, la température devrait être similaire partout: 30 degrés et +! Ça facilite les choses au niveau choix de vêtements! Encore une fois par contre, j’ai l’impression que mon sac est trop plein. Avec cette chaleur, je vais vouloir me changer de temps à autre, non? Et je garde un côté un peu girly en apportant quelques robes…et mes bottes de randonnée! :p Un sac à dos de 60L pour autant de jours semble peu pour certains (ou trop pour d’autres!) mais la clé, c’est le lavage! Je prévois m’arrêter assez longtemps à quelques endroits pour avoir le temps de rafraîchir le contenu de mon sac. Au-delà de mes essentiels, j’apporte aussi beaucoup de médicaments « au cas où ». Pour avoir déjà été grièvement malade à l’étranger, je préfère avoir une petite trousse d’urgence avec moi. Tout ça prend bien de la place et je dois réduire au maximum ce que j’apporte pour être confortable de traîner « ma maison » sur mon dos.

Items voyage: chapeau, souliers, foulard

Où me suivre?

Allez-vous faire le voyage avec moi? Je vous amène à Jakarta, à Makassar (Sulawesi), à Tona Toraja (Sulawesi), à Bira (Sulawesi), à Yogyakarta (Java) et environs, puis évidemment, le classique, à Bali. Pendant mon passage en Indonésie, je pourrai d’ailleurs vivre 2 événements bien spéciaux: le Nouvel an Chinois, le jour de mon arrivée à Jakarta le 5 février, et le jour du Silence (Nyepi), le 7 mars à Bali. Je suis bien excitée de vivre ces fêtes, surtout le Nyepi qui semble bien spécial. Possible que je sois confinée à mon hôtel en cette journée de purification…Je trouve peu d’info à ce sujet en ligne. À suivre!

Alors comment pouvez-vous voyager avec moi? En vous abonnant à ma page Facebook et en suivant mes stories sur Instagram. Selon le wi-fi, je publierai mes aventures aussi souvent que possible. Vous serez en quelque sorte mon (mes) compagnon (s) de voyage en Indonésie! Allez! Je vous fais une petite place dans mon sac à dos déjà bien rempli! 🙂

Prêts? On part!

4 commentaires Ajoutez le votre

  1. Danielle dit :

    Bon voyage! Convaincue que tu feras de magnifiques découvertes! Hâte de te lire…

  2. Nicole Morin dit :

    Bon voyage Maude, Je te souhaite de faire des belles rencontres et beaucoup de beaux paysages.
    Je sais que tu es très responsable mais mon coeur de mère te dit d’être prudente. J’ embarque avec toi dans ton sac à dos et je vais te suivre sur facebook.

    1. MC Globetrotteuse dit :

      Merci Nicole!!! Je serai prudente promis!! 🙂

  3. Nicole Morin dit :

    Boon voyage Maude et sois prudente.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.