La vie d’une mannequin autour du monde

Gabrielle Threlfall: vie d’une mannequin autour du monde

Gabrielle Threlfall,  âgée de 25 ans, a comme profession celui de mannequin Taille Plus depuis maintenant 3 ans, etparcourt les plus beaux endroits du monde pour y faire des sessions photos. Outre son métier qui m’intriguait au plus haut point (vous discutez souvent avec des mannequins vous?), je voulais en connaître davantage sur ses voyages et les destinations extraordinaires qu’elle découvre grâce à son emploi.

Gabrielle Threlfall maillot SKYE

Gabrielle n’avait jamais eu le désir de devenir mannequin et c’est alors qu’elle travaillait comme G.O. pour un événement du magazine Clin d’Oeil que l’agence NEXT de Montréal l’a remarquée il y a maintenant presque 7 ans. À cette époque, le « taille plus » n’avait pas autant la cote qu’en ce moment! Puis, petit à petit, Gabrielle a découvert comment pratiquer le métier de mannequin pour en faire aujourd’hui son boulot quotidien.

Gabrielle Threlfall devant une publicité d'elle-même pour Addition Elle

Depuis quelques années, elle se balade entre les destinations exotiques et les États-Unis pour sa carrière. Parfois confondue avec Ashley Graham (elles ont le même regard intense!), vous avez sûrement aperçu le minois de Gabrielle dans l’une des campagnes d’Addition Elle ou sur leur site web, dans les vêtements sports Hyba ou encore pour les maillots SKYE, pour ne nommer que quelques-unes de ses récentes apparitions.

Elle est entrée sur le marché américain du mannequin Taille Plus depuis 1 mois et sa carrière est en plein essor. Elle passe de plus en plus de temps à l’étranger et je voulais en connaître un peu plus sur son style de voyage, ses bonnes adresses et ses endroits coup de cœur!

MC : Ça bouge beaucoup dans ta vie en ce moment, tu es souvent à New York pour le travail, c’est ça?

Gabrielle : Oui justement, j’y suis pratiquement toutes les semaines ces temps-ci. Dès que j’ai finalement obtenu mon visa de travail (après presqu’un an de paperasse), c’était enfin le temps pour moi d’aller me présenter à des clients. J’étais super nerveuse et ma mère est venue passer la semaine avec moi. Elle m’aidait vraiment à gérer mon agenda, les transports… Je n’ai pas d’adjointe, mais je pourrais dire que ma mère, c’est vraiment celle qui m’aide le plus dans ma carrière.

Gabrielle Threlfall au Maroc pour le photoshoot de la collection de maillot 2017 de SKYE +
Crédit: photographe: Donat Boulerice
Maquillage: Jessica Lablanche

MC : Donc quand tu pars à l’étranger pour un contrat, que ce soit New York ou autre, est-ce que tu prends le temps de profiter un peu de l’endroit ou tu fais l’aller-retour rapidement?

Gabrielle : Mes voyages à l’international ont débuté avec SKYE, les maillots de bain, il y a 3 ans. Mon premier contrat était à Marrakech, au Maroc.  C’était ma première fois sur le continent africain, jeune mannequin début vingtaine, je ne connaissais pas le pays, et j’avoue que j’étais un peu… nerveuse.

Gabrielle Threlfall au Maroc pour le photoshoot de la collection de maillot 2017 de SKYE +
Crédit: photographe: Donat Boulerice
Maquillage: Jessica Lablanche

La pire erreur que j’ai fait dans ce voyage-là? Mon agent m’avait offert de partir plus tôt pour profiter de la destination comme le Riad était loué pour la semaine du photoshoot. Mais moi  j’ai répondu« Ah non, je ne veux pas abuser, je suis déjà chanceuse d’y aller ». Au fond, j’avais un peu peur de l’inconnu et j’étais trop gênée de dire oui. Aujourd’hui, si c’était à refaire, je partirais certain!

Gabrielle Threlfall au Maroc pour le photoshoot de la collection de maillot 2017 de SKYE +
Crédit: photographe: Donat Boulerice
Maquillage: Jessica Lablanche

J’ai quand même pu voir un peu le Maroc. C’est juste différent parce qu’on va dans des places paradisiaques pour les photos, tout payé! C’est vraiment ce voyage qui m’a mise « dans le bain » des voyages à l’international pour ma carrière. J’y retournerais « anytime ». Par la suite, pour ce contrat-là, j’ai été en Grèce et au Mexique à 2 reprises.

En Grèce, on était là 8 jours à Santorini. À Oia pendant 4 nuits puis ensuite dans une villa dans la montagne à Pyrgos et ma cliente s’informait beaucoup auprès des locaux pour connaître les endroits les plus typiques. On a mangé comme des rois dans de supers restaurants, c’était incroyable. En plus, comme on fait les shoots très tôt le matin et en fin de journée (pour la lumière), j’avais un peu de temps dans la journée pour me balader (ou me reposer!) J’ai vraiment eu l’impression d’avoir vécu Santorini.

Gabrielle Threlfall en Grèce pour la collection de maillot SKYE Taille plus
Crédit: photographe: Donat Boulerice
Maquillage: Jessica Lablanche

MC : Justement, en dehors de tes voyages d’affaires, prends-tu des « vacances »?

Gabrielle : Oui! Avec mon chum, on est allé en janvier dernier (lui aussi veut voyager!), au Mexique pour 2 semaines. Mes beaux-parents avaient loué un condo là-bas. Donc c’est le genre de vacances que je prends. On aimerait ça voyager plus, mais avec nos emplois ce n’est pas facile. Pour moi, prendre une semaine de vacances, c’est une semaine sans solde comme je suis travailleur autonome! Tout se passe tellement vite ces temps-ci que j’essaie de profiter de chacun de mes voyages pour « rentabiliser » ma carrière. J’aimerais ça aller un mois en Europe, en Espagne, avec mon copain, mais c’est certain que je vais me prendre des rendez-vous avec les agences en Espagne et en Belgique au passage.

Ça résume bien le début de mon 2018 ✌🏼#noworries

A post shared by Gabrielle Threlfall (@gabriellethrelfall) on

 

MC : As-tu des anecdotes de voyage à partager?

Gabrielle : Ah! Je ne t’ai pas raconté ça! Quand je suis allée en Argentine, à Buenos Aires, je me suis faite attaquer et on m’a volé mon cellulaire. Ça fait un an et je suis encore sous le choc. C’était ma dernière journée, je voulais aller visiter un peu avant mon vol en fin de journée donc je suis partie explorer par moi-même. Je visite, je dîne, je profite et je prends un taxi pour retourner à l’hôtel. Il fait chaud, je baisse ma fenêtre, on est dans le trafic et pouf! Quelqu’un entre sa main dans le taxi et prends mon cellulaire que j’avais dans les mains!! Je n’ai jamais eu peur comme ça de toute ma vie!

La mannequin Taille Plus Gabrielle Threlfall à Beverly Hills

MC : Il y a des mauvais côtés à ton boulot?

Gabrielle : Ce que je trouve vraiment dur c’est que je suis toujours toute seule. Je n’ai personne avec qui partager mes expériences au retour non plus comme la plupart du temps, je ne revois jamais les gens avec qui je travaille. Ah et les retards à l’aéroport…c’est constant !! Je manque des événements familiaux aussi, mais bon, j’aime ce que je fais, c’est l’fun! C’est maintenant que ma carrière se passe, il faut que j’en profite au max!

MC : As-tu des essentiels sans lesquels tu ne pars jamais en voyage?

Gabrielle : Mon lipsyl, mes crèmes, mon ordinateur, mon cellulaire!

Gabrielle Threlfall mannequin Taille plus dans le catalogue de produits AVON
Crédit: AVON

MC : On m’a posé cette question sur ma page Facebook : As-tu des trucs pour bien faire tes bagages?

Gabrielle : Je n’apporte qu’une petite valise, l’essentiel, et je fais mes « kits » avant. On s’entend que, si je pars pour 2 semaines, je pars avec une plus grosse valise, mais pour le travail, toujours en carry-on.

MC : Ton look d’aéroport ressemble à quoi?

Un pantalon mou, en lin, ou des palazzo. Je suis frileuse donc j’ai toujours des souliers avec des bas. Pas de gougounes, ou de petits souliers ballerine, ce n’est vraiment pas confortable pour marcher dans les aéroports. Coat de jeans ou de cuir, c’est non (sauf pour un petit vol), coton ouaté, c’est parfait!

 

Being such a morning person 🍳☕ #lesmatinsauchalet

A post shared by Gabrielle Threlfall (@gabriellethrelfall) on

MC: Allée ou hublot?

Gabrielle : Ça dépend des vols : pour dormir, hublot, pour travailler pendant le vol, allée!

MC : Tes bonnes adresses dans le monde?

Gabrielle : Je ne suis vraiment pas bonne pour me souvenir  des endroits où je vais!! Je viens de commencer à noter les noms des endroits dans mon téléphone. J’ai quelques endroits à New York comme j’y vais de temps en temps ces temps-ci.

À New York, les restaurants le Vendal, le Osamine, Refinery Rooftop et le Life hotel

À Marrakesh, le petit Riad dont je parlais plus tôt c’est le  Riad Edward

Et ici quand je suis dans le coin, c’est le café Saint-Laurent boutique à Boucherville.

Gabrielle Threlfall pour Pharmaprix
Crédit: Pharmaprix Facebook

MC: Merci Gabrielle pour cette belle entrevue et ce beau moment autour d’un café! Je te souhaite beaucoup de succès et encore plein de belles destinations à découvrir!

Pour suivre Gabrielle dans son quotidien, rendez-vous sur son compte Instagram!

Voyager comme mannequin taille plus

Cet article vous a plu? Découvrez-en plus sur les parents de Gabrielle en lisant l’article « Backpacker en Asie dans la cinquantaine »

Vous partez en Grèce prochainement? Mes bonnes adresses juste ici!

 

 

Un commentaire Ajoutez le votre

  1. Nycole Gaudreault dit :

    Très intéressant de rencontrer cette mannequin qui parcourt la planète. Elle semble vraiment sympa – Merci de nous faire partager ces moments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.