Profil de voyageur: La vie d’expatriée, citoyenne du monde

Naître au Maroc de parents français, vivre son enfance aux Philippines, son adolescence en Chine et aller à l’université en Angleterre et aux États-Unis…ça semble être toute une vie ça non?

Pour Dorothée Coupat, vivre à un endroit plus de 5 ans, c’était pratiquement de la fiction avant qu’elle atteigne la mi-vingtaine. Cadette d’une famille de 4 enfants, sa famille s’est déplacée dans plusieurs grandes villes du monde pour le travail du paternel, vivant ainsi la vie d’expatriée, avec les hauts et les bas qui viennent avec une telle situation.

En Angleterre
En Angleterre

Née au Maroc, Dorothée est restée 2 ans à Casablanca avec sa famille qui elle, y était depuis déjà 6 ans avant sa naissance. C’est ensuite  un retour au source pour le reste de la famille, à Paris plus exactement. Après 5 ans dans la capitale, direction Philippines, pour 3 ans. C’est dans cette magnifique région du monde que Dorothée y a appris l’anglais et y a vécu ses plus beaux souvenirs d’enfance. De retour en France par la suite, pour 4 ans, avant de repartir, à l’âge de 14 ans pour Beijing, en Chine. C’est cette transition que Dorothée a trouvé le plus difficile. A l’adolescence, devoir abandonner ses meilleurs amis pour aller dans un pays où il n’y avait rien pour s’amuser et où la langue était difficile à apprendre, c’était tout un choc. Puis, comme toute  chose dans la vie, on finit par s’imprégner de l’endroit, à se faire de nouveaux amis, à trouver des activités qui nous plaisent et on ne veut plus partir. 

Mardi Gras à Paris
Mardi Gras à Paris

Et c’est difficile la vie d’expatriée? « Oui et non…Non comme on découvre de belles choses, on rencontre pleins de gens. Mais oui c’est difficile comme on doit souvent quitter nos amis. L’avantage que je vois aujourd’hui par contre c’est que j’ai des amis partout dans le monde! Ce qui m’a manqué par contre, c’est d’avoir des traditions avec la famille élargie ou encore un endroit de vacances où je serais allée à chaque année en grandissant, » me confit-elle. 

Beijing, Chine, 1996
Beijing, Chine, 1996

Le fait d’être une famille nombreuse a certainement facilité un peu l’intégration à chaque déménagement? « On était une mini tribu, mais comme j’étais la plus jeune, mes frères et ma soeur eux étaient tous à l’école ensemble, alors que moi je traînais quelques années derrière. C’était peut-être plus facile pour eux. » Aujourd’hui, la famille est établie un peu partout sur la planète; un frère en Chine, un autre en Angleterre, sa soeur est à Chypre et ses parents sont de retour depuis peu en Provence! Disons que les réunions familiales n’arrivent pas aussi souvent qu’elle le voudrait, mais ils gardent tous contact et s’envoient de petites surprises aux anniversaires de tous et chacun. 

11048277_10156389607035066_1931781286197326356_n

Pourquoi avoir choisi Montréal après avoir habité à tous ces endroits dans le monde? « J’ai toujours aimé l’Amérique du Nord et Montréal étant une ville bilingue et très internationale, je me retrouvais un peu. C’était la suite logique pour moi. »  Entrepreneur, Dorothée a aujourd’hui sa compagnie de traduction, Menu@lacarte, ce qui l’amène quotidiennement à discuter avec des gens de partout sur la planète, et à ainsi conserver son côté « international » 🙂

Avoir vécu à temps d’endroits, je me suis dit que Dorothée avait certainement des recommandations à nous faire côté destination! 

  • Plat favori: Pasitalla au pigeon, Maroc                                                 
  • Langue favorite: Le chinois, pour sa complexité
  • Ville favorite: Casablanca, comme c’est l’endroit où elle est née
  • Les plus beaux paysages: Les couchers de soleil de l’île de Boracay
  • On y va pour la culture: Le Maroc
  • La gentillesse des gens: Les Philippines
  • Pour l’histoire: La France

1910401_116668225065_2978_n

Maintenant citoyenne Canadienne depuis août 2014, c’est ici que Dorothée choisi de vivre depuis 10 ans maintenant, tout en continuant d’explorer le globe évidemment! Ces prochaines destinations? La liste est longue! 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *